Oligothérapie

L'argent colloïdal : du métal au médicament, un remède ancestral

Publié le 28 novembre 2018 - Mis à jour le 30 novembre 2018
L’argent colloïdal est une solution composée de particules d’argent dans de l’eau. Les particules sont en suspension dans l’eau.
L’argent colloïdal est une solution composée de particules d’argent dans de l’eau. Les particules sont en suspension dans l’eau.
© RawPixel

On trouve l’argent colloïdal dans les rayons de nos magasins bio, parfois en pharmacies ou sur internet… Fabriqué à partir d'un métal précieux, il a de puissantes propriétés médicinales. Découvrez son histoire et le procédé de sa fabrication.

L’agent colloidal est un liquide incolore aux propriétés reconnues comme antiseptique, antimicrobienne, antifongique et cicatrisante.

Une cuillère en argent dans la bouche, c’est bon pour la santé

On connaît tous l’expression « être né une cuillère en argent dans la bouche ». La tradition voulait à l’époque que le parrain d’un enfant offre une cuillère en argent à son filleul à l’occasion de son baptême. Cette expression est associée à un milieu social aisé signifiant que quelqu’un est assez riche pour ne pas avoir à se faire de soucis d’argent pendant toute sa vie.

Les bienfaits de l’argent sont reconnus depuis l’Antiquité

Si on creuse pour découvrir l’origine profonde de cette expression, on apprend alors que certains ustensiles en argent étaient reconnus durant l’Antiquité pour leurs vertus médicinales. Hippocrate et Pline l’Ancien avaient découvert les bienfaits antimicrobiens, antiseptiques et cicatrisants de l’argent. Il était d’usage à cette époque de placer des pièces d’argent sur les plaies des guerriers.

Un précieux médicament

Des récits font état d’usage médicaux de l’argent et de ses propriétés à travers les pièces d’argent, la poudre d’argent appelée « fleur d’argent » et les ustensiles culinaires. A cette période de l’Histoire, on craignait particulièrement les épidémies via l’eau insalubre et l’empoisonnement des aliments… L’argent était donc destiné à protéger, prévenir et guérir en cas de maladie.

La vaisselle en argent n’est donc pas si « has been ». Ressortez-là, elle a des propriétés homéopathiques !

L’argent électro-colloïdal, un dérivé de l’argent

Sous sa forme métallique, l’élément argent n’est pas un oligo-élément et n’est pas assimilable par l’organisme humain. Il peut être très efficace médicalement mais à long terme peut causer des dommages : fibromyalgie, maladie d’Alzheimer…

L’argent colloïdal est une solution composée de particules d’argent dans de l’eau. Les particules sont en suspension dans l’eau et cette solution doit être fabriquée par électrolyse pour obtenir cette appellation.

Qu’est-ce que l’électrolyse ?

Cette méthode de fabrication consiste à plonger des électrodes d’argent pures dans de l’eau et à leur administrer une tension électrique continue et à faible intensité. Des ions et des particules d’argent sont alors en suspension dans l’eau.

L’eau et les molécules d’argent doivent être pures

Pour que l’argent colloïdal soit de bonne qualité, il est essentiel que l’eau utilisée soit ultra-pure c’est-à-dire épurée des substances présentes dans une eau potable : hydrocarbures, matière plastique, javel…

Il est aussi essentiel que les électrodes d’argent utilisées pour sa fabrication soient de bonne qualité et certifiées par un laboratoire indépendant garantissant leur pureté.

L’argent colloïdal doit être stocké dans un récipient en verre ambré

L’argent colloïdal réagit avec toute matière plastique. Les éléments nuisibles du plastique se délivrent dans la solution. Il est important qu’il soit conditionné et stocké dans du verre de préférence ambré. Le verre étant une matière inerte, l’argent colloïdal y trouve toute sa place.

L’opacité du flacon a pour fonction de protéger l’argent colloïdal des rayons du soleil nuisibles. Une conservation du produit dans un lieu sec et à température ambiante est recommandée pour bénéficier de l’efficacité du produit durant sa période d’utilisation (conservation jusqu’à un an après ouverture et deux ans non ouvert).

Retrouvez Justine Pommier dans son livre "Le véritabe argent colloïdal" aux éditions Quintessence

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

 

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte