S'exprimer

Coaching vocal : des exercices pour apprendre à faire entendre sa voix au bureau (et en dehors)

Publié le 23 juillet 2018
"Trouver sa voix, faire son chemin" : le coaching vocal pour tous
"Trouver sa voix, faire son chemin" : le coaching vocal pour tous

Notre voix recèle de ressources insoupçonnées et, comme tout instrument de musique, elle s'apprend et s'accorde. Dans un guide accessible et instructif, la coach vocale Virginie Servaes nous livre quelques-unes de ses recettes pour explorer tout le potentiel de notre voix.

A en croire les recherches en programmation neurolinguistique (PNL), 38% du message reçu passe par la communication para-verbale, c’est-à-dire par le rythme, le timbre, le volume, la force, la rapidité et la mélodie de la voix. Une récente étude du CNRS démontre d’ailleurs que le cerveau humain est capable de déterminer, sur un simple « bonjour », si un interlocuteur est « dominant » et « digne de confiance ». On comprend alors mieux l’importance de travailler sa voix pour être entendu et écouté, notamment dans le cadre professionnel.

A lire sur FemininBio : Coaching : J'ose prendre la parole en public

Affirmer sa voix c’est affirmer sa personnalité
Virginie Servaes intervient en entreprise et auprès des particuliers qui souhaitent travailler leur technique vocale. Elle a développé, au fil des années, des outils de coaching qui visent la confiance en soi. Dans son ouvrage « Trouver sa voix et faire son chemin »*, elle distille théorie et exercices pratiques, écrits mais aussi sonores, qui permettent d’expérimenter les différentes techniques pour gérer son souffle et optimiser le potentiel de sa voix. Objectif corollaire : se faire entendre et affirmer sa personnalité, pour un plein épanouissement, autant dans sa vie professionnelle que personnelle.

A lire sur FemininBio : Quels réflexes slow pour le bureau ?

Faire passer des messages plus facilement
Le plus souvent, les interventions de Virginie Servaes en entreprise concernent des cadres en pleine évolution au sein de l’entreprise : « Lorsque les personnes montent en compétence, qu’elles changent d’interlocuteur, qu’il y a un fort enjeu, elles ressentent le besoin de travailler leur voix. Elles ont besoin d’apporter une valeur ajoutée, pour leurs présentations, pour faire passer des messages forts plus facilement. » Les demandes sont variées : « Je veux avoir une voix plus forte, qui porte davantage… J’ai l’impression d’avoir une voix monocorde, je veux être plus convaincant, que l’on me suive… » Les femmes, en particulier, éprouvent souvent le besoin de travailler sur les tons graves de leur voix. 

A lire sur FemininBio : Trouver sa voix grâce au chant des voyelles 

Trouver l’origine d’un éventuel blocage dans l’histoire de chacun
Chacun a sa problématique, son histoire et c’est d’ailleurs le plus souvent par l’identification d’un éventuel blocage que débute le coaching : « Il y a une part psychologique non négligeable dans ce qui amène les gens à vouloir travailler sur leur voix. Je cherche toujours à remonter à la source des blocages, qui me permettent de comprendre pourquoi, tout à coup, une personne a besoin de se faire entendre. » Bien souvent, constate Virginie Servaes, les personnes qui viennent à sa rencontre sont ce qu’elle appelle des « voix empêchées » : « Enfants, on leur a souvent dit qu’elles chantaient faux… ou alors elles n’avaient pas leur mot à dire à la maison… » Le fait d’identifier l’origine psychologique du blocage engendre un déclic qui permet un travail efficace.

Connaître son corps pour comprendre sa voix
Le coaching se déroule ensuite à l'aide d'exercices physiques et physiologiques qui commencent notamment par l’identification du diaphragme, véritable pompe à air du corps humain, dont le rôle est essentiel dans la gestion du souffle : « La connaissance du corps est indispensable pour faire le travail sur sa voix. Il faut que tous les organes soient en accord. » Le coaching passe aussi par un travail de détente de la mâchoire, du larynx, et par des exercices d’équilibre : « Tout ce travail permet de faire que la voix sorte. » Quelques-uns de ces exercices sont accessibles au plus grand nombre grâce à l’ouvrage ce Virginie Servaes : « Je voulais aller plus loin que le descriptif papier. Je propose donc des exercices sonores qui permettent d’avoir une base de travail et de réflexion. L’idée est de permettre d’ouvrir et de positionner sa voix, de manière ludique et pratique. »

L’éducation à la voix commence dès la maternelle
Virginie Servaes intervient aujourd’hui beaucoup auprès des adultes, particuliers ou en entreprise mais a également beaucoup travaillé dans les écoles. Et son constat est tout simple : « Lorsque l’on travaille la prise de parole dès le plus jeune âge, dès 5 ou 10 ans, on acquiert une confiance que l’on ne perd plus. On n’aura plus jamais à se confronter à cette problématique et le travail servira tout au long de la vie. Comme pour les adultes, il est essentiel de proposer des exercices qu’ils aiment faire. Tous les exercices de mon livre sont d’ailleurs validés par les plus jeunes. L’essentiel est de s’amuser, de ne pas être rébarbatif. »

Le conseil de Virginie Servaes pour commencer à travailler sa voix
« Il faut faire et refaire les exercices. Notamment des vocalises si l’on cherche à gagner en puissance. Je conseille aussi de se concentrer sur les exercices qui nous plaisent vraiment. Ils seront toujours plus efficaces que les autres. »

J’ai testé les exercices de « Trouver sa voix et faire son chemin »
Ancienne timide qui n’a réellement eu l'occasion de travailler sur sa voix et son souffle, j’ai saisi cette opportunité et mets en pratique ces exercices depuis une dizaine de jours. S’il est sans doute encore trop tôt pour parler de progrès, une chose est sûre : prendre le temps de respirer en conscience, faire des vocalises et déclamer des tirades de Cyrano de Bergerac est extrêmement agréable... Le fait de donner de la voix sans autre but (et sans audience...) me donne l’impression, sur le moment, d’une certaine libération. De quoi me donner le sentiment que prendre confiance en ma voix est à ma portée.

*« Trouver sa voix et faire son chemin », de Virginie Servaes, aux éditions Eyrolles Pratique, 10€

 

Articles du dossier Bien-être au travail
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte