Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Insectes

Huiles essentielles, glace... Remèdes naturels pour soulager les piqûres de taon

Taon

Sous ses airs de grosse mouche, le taon paraît bien inoffensif. Et pourtant...

Erik Karits - Pexels
Claire Boubert
Par Claire Boubert
Mis à jour le 09 août 2022

Semblable à une grosse mouche plate, le taon n’est pourtant pas inoffensif. Lorsqu’il pique, il est possible de ressentir une douleur vive accompagnée de démangeaisons et, la plupart du temps, de boursouflures voire d’allergies. Seules les femelles piquent, et si celles-ci ne sévissent que l’été, c’est déjà bien assez pour gâcher une balade. Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur, phyto-aromathérapeute, nous donne quelques conseils pour éloigner et soulager les piqûres de taon.


Partenaire

Les taons (aussi appelés taons à cheval, mouches piquantes, mouches à cheval, mouches à chevreuil, frappe-à-bord et oistros en grec ancien) sont des insectes de taille moyenne. On en croise dès lors qu'il "fait chaud, près des points d'eau, à la campagne ou à la montagne, et surtout lorsqu'il y a des animaux à proximité" explique la docteure Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur et phyto-aromathérapeute. "Ils se posent aussi sur les peaux mouillées ; si on se baigne, il faut penser à se sècher rapidement en sortant de l’eau".

Et si vous n'arrivez pas à l'éviter, une piqûre peut se traduire par "une vive douleur au moment où l'insecte pique", qui disparait généralement rapidement, suivi d'une rougeur qui apparaît, "œdématiée et qui démange". Une chaleur localisée due à l'inflammation et des fortes démangeaisons peuvent ensuite être ressenties.

Quels sont les traitements naturels préventifs pour les éloigner ?

Les huiles essentielles sont des insectifuges reconnus et efficaces. "Il est possible de les utiliser en application locale sur les zones de peau découvertes pour se protéger" conseille la spécialiste. Parmi les huiles essentielles les plus efficaces, on peut citer :

  • Riche en composés régénérants, l'huile essentielle de Géranium rosat aide à faire disparaître au plus vite les piqûres tout en désinfectant la lésion. "L'huile essentielle de Géranium rosat est tout aussi utile pour éloigner les insectes grâce à ses composés répulsifs" ;
  • Le citronnellal présent en forte teneur au sein de l’huile essentielle de Citronnelle, ainsi que le géraniol, permettent d’éloigner les insectes et de détruire leurs larves. Le citronnellal est particulièrement efficace comme répulsif ;
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné peut aussi être utilisée pour freiner l’intrusion des taons. Elle contient également du citronnellal.

Il est également possible de "préparer une huile répulsive à appliquer sur les zones de peau découverte", proposée par Laure Martinant. Pour se faire, il vous faut :

  • 30 gouttes d'huile essentielle de géranium rosat ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de citronnelle de Java ;
  • 7 ml d'huile essentielle de macadamia.

Il suffit d'appliquer quelques gouttes sur les zones du corps découvertes comme les bras, la nuque, le décolleté ou les mollets avant de sortir en extérieur.

Quelles sont les solutions naturelles pour apaiser des piqûres de taons ?

Quels que soit l’insecte, on procède d’abord à deux étapes indispensables, comme le rappelle la docteure :

  • "Un nettoyage à l’eau et au savon, puis séchage doux avec une serviette propre en tamponnant" ;
  • "Une désinfection avec une solution antiseptique" comme la chlorhexidine par exemple, qui est trouvable sans ordonnance en pharmacie.

Il est possible de créer une synergie, à base d'huiles essentielles connu pour leurs "vertus antihistaminiques et anti démangeaisons" :

  • 30 gouttes d'huile essentielle de tea tree ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle d’eucalyptus citronné ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de laurier noble ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle d’estragon.

Il suffit ensuite de mélanger ces huiles et d'appliquer une à deux gouttes sur la morsure, en répétant l'action toutes les 15 minutes pendant 2 heures. Il sera possible ensuite de diminuer de 4 à 6 fois par jour pendant deux à trois jours. "Attention, prévient la spécialiste, ce mélange est réservé à l’adulte et l’adolescent hors situation à risque d’asthme ou d’épilepsie ou d’allergie".

"La glace a pour bienfaits de calmer les inflammations et apaiser les rougeurs et les douleurs". Alors si vous vous faites piquer cet été par un taon chez vous, appliquez un glaçon sur votre piqûre quelques minutes à travers un torchon de préférence pour éviter que le froid ne vous brûle.

En cas de réaction allergique aux piqûres de taon, des symptômes peuvent alerter :

  • la formation d'une boursouflure importante sur plusieurs centimètres de diamètre ;
  • une chaleur intense au niveau de la zone et une sensation de brûlure.

"Même si c'est rare, les allergies aux piqûres de taon existent. En cas de réaction, il faut donc soit se rendre aux urgences ou en cas de réaction grave, appeler le 15 immédiatement" préconise la spécialiste. En général, le gonflement et la démangeaison disparaissent en quelques jours. Si elles persistent, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin.

A lire également : Punaises de lit : comment s'en débarrasser naturellement ?

Notre experte

Merci au Dr Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur, phyto-aromathérapeute et auteure du livre Immunité, maladies infectieuses et convalescence : renforcer sa santé naturellement, Éditions Quintessence.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire