Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Insectes

Les huiles essentielles de Tea tree et de lavande pour soulager les piqûres de guêpe

La saison des guêpes s'étend généralement du mois d'avril au mois d'octobre, avec un pic d'observation en juillet en août.

jcwait/Shutterstock
Claire Boubert
Par Claire Boubert
Publié le 29 juillet 2022

La saison des repas dans le jardin a démarré, et ça peut être aussi celle des piqûres de guêpes. La panique et les grands gestes peuvent représenter pour elles une menace et elles auront tendance à attaquer pour se défendre. Alors comment soulager une piqûre de guêpe rapidement et naturellement ? Les conseils de Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur et phyto-aromathérapeute.


Partenaire

Nous avons tous des réactions différentes face à la douleur. Une piqûre de guêpe ne fait pas mal très longtemps mais elle lance. Cette sensation peut surprendre, et les premiers gestes ont aussi la fonction de rassurer. "Au contraire des abeilles, le dard des guêpes reste rarement dans la piqûre ce qui explique aussi le fait que les guêpes peuvent piquer plusieurs fois" éclaire la docteure Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur et phyto-aromathérapeute.

A lire également : Piqure de moustique : remèdes naturels pour prévenir et soulager

Quels sont les traitements naturels préventifs pour les éloigner ?

Idéalement, on place des moustiquaires sur les fenêtres, ce qui empêche leur entrée dans la maison. "Si vous suspectez la présence d’un nid de guêpe sur le toit ou dans le garage, il faut le faire enlever par des professionnels" rappelle Laure Martinat.

Il existe plusieurs astuces naturelles pour éloigner ces petites bêtes :

  • Planter des clous de girofle dans un citron ou une orange. L'odeur est un répulsif naturel efficace que les guêpes détestent ;
  • Disposer des bouquets de lavande, de menthe poivrée ou de basilic sur la table car leur odeur très singulière déplaît fortement ;
  • Verser quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande vraie, menthe poivrée ou verte, géranium rosat ou clou de girofle sur un galet ou un coton et le disposer sur une table.

L'experte préconise également d'utiliser une synergie d'huile répulsive à appliquer sur les zones de peau découvertes :

  • 30 gouttes d'huile essentielle de géranium rosat, pour son odeur, très désagréable pour les guêpes ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de citronnelle de Java, le citron diminue l'action du venin alcalin de la guêpe ;
  • 15 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie pour ses propriétés calmantes, antalgiques et cicatrisantes ;
  • 7 ml d'huile végétale de macadamia, pour ses propriétés restructurantes et apaisantes.

Il suffit d'appliquer quelques gouttes sur les zones du corps découvertes comme les bras, la nuque, le décolleté ou les mollets avant de sortir en extérieur.

Quelles sont les solutions naturelles pour apaiser des piqûres de guêpe ?

Quels que soit l’insecte, on procède d’abord à deux étapes indispensables, comme le rappelle la docteure :

  • "Un nettoyage à l’eau et au savon, puis séchage doux avec une serviette propre en tamponnant" ;
  • "Une désinfection avec une solution antiseptique" comme la chlorhexidine par exemple, qui est trouvable sans ordonnance en pharmacie.

Une des huiles essentielles les plus adaptées en cas de piqûres de guêpe, est celle à base de lavande aspic. "Elle soulage rapidement les piqûres d’insectes. Elle possède des propriétés antalgiques et calmantes grâce au linalol qu’elle contient. Elle est également cicatrisante". On lui associe le tea tree, anti-inflammatoire et anti-infectieux et l’eucalyptus citronné, grand anti-inflammatoire ou le laurier noble, antalgique puissant et anti-infectieuse.

  • 30 gouttes d'huile essentielle de tea tree ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle d’eucalyptus citronné ;
  • 30 gouttes d'huile essentielle de laurier noble.

On mélange ensuite dans un flacon et on applique une à deux gouttes sur la piqûre toutes les 15 minutes pendant 2 heures. Il sera possible ensuite de diminuer de 4 à 6 fois par jour pendant deux à trois jours. "Attention, prévient la spécialiste, il reste réserver à l’adulte et l’adolescent hors situation à risque d’asthme ou d’épilepsie ou d’allergie".

"La glace a pour bienfait de calmer les inflammations et apaiser les rougeurs et les douleurs". Alors si vous vous faites piquer cet été par une guêpe chez vous, appliquez un glaçon sur votre piqûre quelques minutes à travers un torchon de préférence pour éviter que le froid ne vous brûle.

A lire également : Piqure de taon : remèdes naturels pour prévenir et soulager

Que faire en cas d'allergie ?

Certaines personnes sont susceptibles d’avoir une réaction allergique suite à une piqûre de guêpe. "Celle-ci peut se manifester par une éruption cutanée élargie, ou par un gonflement anormal de l’épiderme" décrit la spécialiste. Il faut alors demander rapidement conseil à son médecin ou à son pharmacien. Il pourra fournir un antihistaminique adapté ou des corticoïdes. Attention, en cas de difficultés respiratoires anormales et de visage gonflé, vous pouvez être en présence d’un œdème de Quincke, plutôt rare. Si cela est le cas, appelez immédiatement le 112 ou rendez-vous aux urgences les plus proches.

Notre experte

Merci au Dr Laure Martinat, anesthésiste-réanimateur, phyto-aromathérapeute et auteure du livre Immunité, maladies infectieuses et convalescence : renforcer sa santé naturellement, Éditions Quintessence.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire