Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Solutions naturelles

Que faire pour soulager rapidement les piqûres de méduse ?

Claire Boubert
Par Claire Boubert
Publié le 11 juillet 2022

C’est l’été, la saison des baignades… mais aussi des risques de piqûres de méduses sur les plages. À cause de la surpêche et de l’augmentation de la température de l’eau, les méduses sont en effet de plus en plus fréquentes sur nos côtes. Leurs tentacules composés de filaments peuvent s'avérer extrêmement douloureuses. Mais des solutions naturelles peuvent vous aider à soulager vos maux.


Partenaire

Contrairement à d’autres espèces de méduses, celles qui affluent sur les côtes françaises ne provoquent généralement pas d’affections graves, bien que la brûlure occasionnée, qui augmente crescendo, soit très désagréable. À l’inverse, en Australie par exemple, le venin de certaines méduses peut être mortel.

La méduse capture sa proie en la touchant à l’aide de ses tentacules venimeux, ce qui a pour effet de la paralyser. Elle peut alors la porter à sa bouche pour l’avaler, sans nager des kilomètres durant. Le venin des méduses est rarement toxique pour l’homme, puisque principalement destiné aux poisson et crustacés qu’elles convoitent à l’heure du déjeuner. Cela dit, qui se frotte par mégarde au tentacule d’une méduse s’y pique !

Si la plage où vous vous trouvez possède un centre de secours, n’hésitez pas à vous y rendre sans attendre. Le cas échéant, vous pouvez user des solutions naturelles précédentes, mais contrôlez bien votre état de santé et n’hésitez pas à consulter dans la journée s’il ne s’améliore pas (nausées, maux de tête,...).

L'eau de mer

Immédiatement après avoir été piqué, retournez dans l’eau ou immergez la partie piquée dans l’eau de mer. Frottez délicatement la zone afin de retirer les filaments. Ne rincez surtout pas à l’eau douce, car cela peut faire éclater les vésicules urticantes et aggraver la brûlure.

Après avoir rincé, il faut prendre une poignée de sable et frotter légèrement sur la piqûre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de filaments. Ce sont les filaments urticants qui provoquent les vives douleurs de la blessure. L’eau de mer est en effet dans la liste des remèdes naturels contre les piqûres de méduses. Recouvrir la plaie avec le sable et laisse sécher. Retirer ensuite le sable avec un carton rigide pour enlever les cellules urticantes encore présentes sur la peau. Et rincer à nouveau à l’eau de mer.

A lire également : Soigner les morsures et les piqûres d’insectes avec des remèdes naturels

L’huile essentielle de lavande

Si l'huile de lavande aspic pure permet de calmer les piqûres de moustiques, elle est aussi efficace pour apaiser celles des méduses. Elle possède des propriétés antitoxiques, antalgiques, analgésiques, antiinflammatoires et anti-infectieuses. Après avoir rincé la piqûre à l’eau de mer, appliquez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic pure sur la zone. Répétez l’opération 3 fois dans les 15 à 30 minutes.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Certains remèdes de grand-mère sont fortement déconseillés en cas de piqûres de méduse. C’est notamment le cas du vinaigre. Le fait d’en appliquer sur la piqûre risque d’activer les cellules urticantes au lieu de calmer la douleur. Cependant, le vinaigre blanc peut être efficace sur les piqûres de certaines espèces de méduses, comme la Pelagia noctiluca, la plus présente en mer Méditerranée. De même, uriner sur la piqûre, appliquer de l’alcool ou encore de la salive ne sont pas de bonnes solutions. Aspirer le venin, frotter la piqûre ou encore chercher à inciser sont également fortement déconseillés.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire