Relation amoureuse

Se disputer intelligemment et sauver son couple avec la technique du "saladier conjugal"

Publié le 30 juin 2019
Tsipora est praticienne en Relation d'Aide et Développement Personnel, depuis 2003, également en thérapie brève, (gestion du trauma et du stress) et en thérapie conjugale et familiale. Elle donne des des formations en Relation d'Aide et Systémie et en développement personnel.
Dans un couple, il est essentiel que chacun existe individuellement, mais il faut aussi co-construire une entité de couple et établir ses règles et son fonctionnement.
Dans un couple, il est essentiel que chacun existe individuellement, mais il faut aussi co-construire une entité de couple et établir ses règles et son fonctionnement.
© Priscilla Du Preez on Unsplash

Nous entendons souvent "un couple sans dispute n'est pas un vrai couple", une négation qu'il est difficile de contredire lorsque l'on a déjà vécu une relation amoureuse. Si le conflit reste inévitable, il est alors essentiel d'en faire quelque chose de constructif pour avancer sur le chemin de l'entente et de la compréhension.

Mars et Vénus, Chouchou et Loulou, Huguette et Raymond…. Autant de caricatures ô combien humoristiques de la relation conjugale par le prisme de la dispute ! On retiendra qu’ils arrivent toujours à se rabibocher. Mais comment font-ils ? Car, bien au-delà de ces scénettes, il y a un véritable processus, un mode d’emploi qui permet à ces couples de durer dans le temps et dans la qualité de la relation "malgré" ces continuels différents…

Chaque couple, chaque relation est unique. Il appartient donc à chaque couple de se pencher sur son fonctionnement propre !

Etape 1 : La volonté de faire de 2 bols un saladier

Peu de couples, sauf à venir en thérapie, se posent la question de comment ils fonctionnent. Chacun parle de soi, s’écoute mutuellement (ou pas), mais oublie un fondement essentiel du couple : parler du couple, de cette entité dans laquelle les individus interagissent mais qui reste cependant une entité à part.
Parler de moi, écouter mon partenaire ne signifie pas forcément nourrir la dynamique du couple. Cela reste un échange inter-individus. Or, si je souhaite faire évoluer cette relation dans le temps et dans la qualité, je dois prendre conscience que le couple ce n’est pas simplement l’autre et moi, mais bien un système particulier, avec ses règles particulières.

>> A lire sur FemininBio Couple : la gestalt-thérapie pour mieux communiquer

Je l’appelle "Le saladier conjugal". Ce récipient qui va contenir l’entité du couple, son identité, son fonctionnement, ses interactions, son histoire, ses épreuves, ses ressources, ses compétences….. Un système qui vaut plus que la somme des composants.

Une équipe de foot, c’est 11 joueurs mais 12 partenaires : 11 joueurs + l’esprit d’équipe. Sans ce 12ème individu, l’équipe n’est qu’une somme d’individus. C’est ce 12ème qui en fait une véritable équipe. Il en est de même pour les couples. Il est donc important de le co-construire. A chaque couple de trouver sous quelle forme ! Diner au resto ? Soirée ? Moment volé sur un temps repas ? Diner aux chandelles quand les enfants sont enfin couchés....

Etape 2 : Co-Construire le saladier conjugal ou comment passer de "Je" + "Tu" à "Nous"

Une fois que les partenaires ont pris conscience de la nécessité d’une co-construction de l’entité "couple" rebaptisé "saladier conjugal" par votre humble serviteur, il s’agit de le co-construire, en clair, se mettre d’accord sur les règles du jeu de la relation de couple.

Quand ? Dès que c’est possible. Chaque échange, conversation, dispute, relation sexuelle… tout est support à l’auto-observation… et au débriefing. Dans ce qui vient de se passer, "j’ai aimé ça", "j’ai adoré ça", "je n’ai pas trop apprécié ça", "tu ne me refais plus jamais ça"...

Cela nous parait naturel d’échanger avec notre partenaire autour nos relations intimes, de partager avec lui/elle ce que nous avons aimé, apprécié ou détesté. Le principe est le même dans nos relations quotidiennes moins physiques.

Comment ? Tout d’abord, en échangeant avec son partenaire, autant sur ce qui nous convient que ce qui ne nous convient pas dans la relation : les attentions, les sms, les mots doux autant que les noms d’oiseaux ( …), le ton, le niveau de décibels… la manière de se parler, de demander, les moments….

Plus je vais parler et exprimer à ma/mon partenaire autour de ce qui me convient dans la relation, et de ce qui ne me convient pas, plus je vais l’informer de mon fonctionnement, et de mes attentes. Ensuite, et c’est souvent l’étape qui est oubliée, il s’agit des compromis verbalisés, discutés et VALIDES.

Etape 3 : Mettez-vous d’accord sur l’ossature du saladier

Ce n’est pas le tout de partager avec son partenaire ses attentes, desideratas, désirs, non désirs, accords, interdits… Il s’agit d’en faire quelque chose !

Sans cette étape, vous restez 2 bols ! Vous pouvez gouter les mets de l’un chez l’autre et vice et versa, mais vous ne pourrez pas apprécier la synergie des saveurs contenues dans ces 2 bols !

>> A lire sur FemininBio Imago thérapie : accueillir les conflits pour sauver son couple

"Mais il devrait le savoir depuis le temps" ! "C’est évident !" Combien de fois ai-je entendu des couples me répondre ces phrases ? Ma réponse est simple : "le jour de votre rencontre, qui avait sa boule de cristal ?" Car en fait, chacun attend de l’autre qu’il devine, qu’il pense à sa place (tout en l’interdisant formellement, encore un paradoxe).

Alors, plutôt que d’attendre que les malentendus s’installent, avec les attentes réciproques (tues mais en instances divinatoires), retroussez vos manches, mettez vos tabliers et mettez-vous d’accord sur vos règles du jeu de fonctionnement de couple.

Etape 4 : Le mode d’emploi du kit de montage de saladier

Discutez des modalités de vos enguelades, des mots, des comportements autorisés ou interdits.

Mettez au point des codes exprimant la nécessité de faire une pause (avant que cela ne s’envenime). Une petite astuce en passant : quand cela dure trop longtemps, essayez de visualiser une boite dans laquelle vous allez enfermer cette dispute le temps de la pause (nuit, travail…). Ne vous inquiétez pas, elle sera toujours là à votre retour, mais cela permettra une mise à distance émotionnelle, et donc un échange peut être plus serein !

Décidez du temps de digestion post engueulades. Décidez des modalités de retour de chacun d’entre vous. Décidez des modalités de réconciliation (mmmm… la meilleure partie des enguelades !)

Et surtout, oui, surtout, une fois que la situation est apaisée, débriefez le comment (et non le pourquoi) de votre dispute afin de renforcer et de mettre à jour l’ossature de votre saladier.

Etape 5 : Vous voilà prêt à remplir ce saladier ! Bon Appétit !

Ca y est ! On y est ! Vous avez pris conscience de la nécessité de ce saladier. Vous avez décidé de le co-construire. Vous avez décidé de l‘ossature. Vous vous êtes accordés autour du montage du kit de ce saladier. Il est prêt ! Opérationnel !

>> A lire sur FemininBio Intelligence amoureuse : les clés pour faire durer son couple

Alors, remplissez-le à volonté ! Mais respectez-le TOUJOURS ! Il est votre cadre, le contenant de votre couple ! Il est ce qui vous permettra de communiquer dans les meilleures conditions relationnelles ! Il a d’autant plus de valeur que vous l’aurez co-construit avec votre partenaire. Il est une émanation de vous 2 deux et représente un peu de chacun de vous, mais en plus riche.

Tsipora Ifrah organise des thérapies de relation et de communication, des thérapies "brèves" comme l'EFT et forme en analyse systémique. Toutes les informations sur son site Formation Systémie

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Vie de couple
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte