Santé des yeux

Vacances à la montagne : bien protéger ses yeux

Publié le 9 février 2018 - Mis à jour le 12 février 2018
Diplômée depuis 20ans, Carole est opticienne itinérante dans la vraie vie et opticienne écolo sur le net avec leslunettesecologiques.com. En quête d'une vie plus respectueuse de l'environnement, elle embarque aussi sa famille pour une vie écofrugale et zéro déchet. Partager ses connaissances et ses expériences est une nécessité pour rendre le monde encore plus green.
© Pixabay

Bientôt les vacances de février, souvent synonymes de vacances à la montagne. Êtes-vous sûre de n'avoir rien oublié ? Protéger ses yeux est un geste essentiel en altitude.

La neige est là depuis Noël. L'envie de skier vous taraude... Alors n'oubliez pas de protéger vos yeux sur les pistes de ski. Et aussi dans la station. Car plus on monte en altitude, plus l'intensité des UV augmente.

Comment s'y retrouver dans les UV ?

Il existe 3 catégories d'UV :

  • les UVA, responsables du vieillissement de la peau et de l'oeil,
  • les UVB, pouvant être à l'origine de cancer,
  • les UVC, les plus dangereux mais arrêtés par la couche d'ozone.

Les lunettes de soleil filtrent les rayons UVA et UVB. La catégorie de verre solaire vous indiquera la transmission de la lumière à travers le verre (Cliquez ici pour tout comprendre à la différence entre filtration UV et catégorie de verres).

Ainsi, il faut choisir ses lunettes de soleil selon la situation rencontrées car même en temps de brouillard, il faut une filtration d'UV mais avec une transmission lumineuse moindre.
> Quels verres pour quelle luminosité ? Toutes les infos ici

Quelques conseils et notions à retenir avant de partir à la montagne

  • La réverbération de la lumière sur la neige

Les risques existent du lever au coucher du soleil. Le réverbération de la lumière est reflété à 80% sur la neige. Pour limiter cette gêne, il est conseillé de choisir des lunettes avec un filtre polarisé. La polarisation va permettre de filtrer les rayons lumineux horizontaux, responsable de l'éblouissement. En général, les lunettes polarisés sont en catégorie 3.

  • L'importance des contrastes sur les pistes

En plein soleil, cela est évident de mettre des lunettes de soleil. Mais en plein brouillard ou en ciel voilé, est-ce utile ?... OUI ! Les UV sont filtrés entre 10 à 60% seulement par le voile nuageux. C'est seulement en temps très couvert que l'on peut, un peu, baisser la garde. Alors, misez sur les filtres de couleurs (jaune, orange, rosé) pour augmenter les contrastes durant un temps sombre. Et un filtre catégorie 3 ou 4 pour les temps voilés à très clair.
> Pour en savoir plus, cliquez ici pour découvrir un schéma récapitulatif de l'effet trompeur des nuages en matière de filtration des UV (source : Le Figaro)

  • Pour tout âge et toutes les couleurs d'yeux

Que vous ayez 10 ans, 20 ans, 50 ans ou 80 ans, il faut se protéger les yeux de la lumière du soleil. Cela peut vous éviter une ophtalmie des neiges (équivalent du coup de soleil sur la peau). Mais aussi, sur le long terme, cela peut éviter des cataractes précoces (l'OMS estime que 20% des cataractes pourrait être due à une exposition aux UV). De même pour la couleur des yeux : bleu, vert, marron, c'est le même combat. Les yeux filtrent de la même manière les UV. La couleur n'influence en aucun cas la protection au soleil.
> Cliquez ici pour tout savoir sur la vue et les UV

Donc, pour résumer, sortez couverts!

Ma green shopping list

Vous l'aurez compris, pour être bien équipé, il faudrait 2 jeux de lunettes/masques de ski. Il existe beaucoup de modèle proposant des visières interchangeables pour s'adapter à toutes les conditions météo. Il se développe aussi des équipements en verres photochromiques : la teinte varie selon la luminosité. Il y en a pour tous les budgets, pour tous les goûts et pour toutes les situations. Maintenant que vous êtes incollables sur la protection des yeux en montagne, voici une sélection de marques de lunettes green ou/et made in France.

Sur les pistes de ski et en station je vous conseille :

  • OZED : spécialisé dans les lunettes en bois made in France, cette marque a sorti toute une gamme de masque de ski. Ces masques de ski sont constitués d'éléments ultra fins, d'écrans interchangeables et plus larges et d'un système d'aération breveté : tout est fait pour améliorer le confort.

VALDEZ-AK686 : masque de ski haut de gamme de la collection OZED avec 2 écrans interchangeable polarisés, catégorie 3 et catégorie 1. 145€

  • STRANGES FROOTS : spécialisé dans les lunettes à base de matériaux issus de la mort d’arbres ou d’élagages saisonniers, d’os trouvés en forêt ou encore de paille séché. Tout est fait en France. Cette marque est reconnaissable par ses verres ornementés au laser.

Cette marque française a développé une gamme de masque de ski avec écran ornementé. C'est la seule gamme de cette marque qui a été designé en France et produit à Taïwan. Afin de ne pas surproduire et de respecter le travail humain , il existe seulement 1200 pièces. Pour chaque achat de masque de ski, Stranges Froots vous offre une graine de tournesol grâce à Kokopelli.

ZÉPHYR : masque de ski avec écran sphérique catégorie 3. Traité durci et antibuée. Existe en 4 coloris naturels. 110€

  • KIKIES : depuis 2014, Kikies revisite les lunettes glacier pour les adapter en mode urbain et unique. Exclusivement made in France : la fabrication se joue entre la Franche-Comté et le Rhone-Alpes. Les fameuses coques en cuir sont entièrement amovibles et interchangeables. Lunettes idéales pour les pistes de ski, en station et en ville.


SWEET ICONIC
: en acétate Mazzucchelli, catégorie 3. Avec 7 choix de coloris pour le cuir. 320€ (avec d'autres coques collection de 59 à 79€)

  • KARUN : marque suédoise qui est totalement en accord avec la Nature et l'économie circulaire. 100% zéro déchet, cette marque utilise les déchets, notamment des filets de pêche, pour créer une collection de lunettes de soleil et de vue. Aucun produit chimique n'intervient dans le processus de production : ce qui donne des montures naturellement sombres.

Sailing Edition : Fabriqué avec des filets de pêche 100% recyclés. Forme profilée pour une protection optimale sur les pistes de ski. Polarisés : 245€ / Non polarisés : 215€

Sinon, vous avez l'indémodable marque française Julbo que vous trouverez facilement dans les boutiques de vos stations de ski.

L'auteure : Diplômée depuis 20ans, Carole est opticienne itinérante dans la vraie vie et opticienne écolo sur le net avec leslunettesecologiques.com. En quête d'une vie plus respectueuse de l'environnement, elle embarque aussi sa famille pour une vie écofrugale et zéro déchet. Partager ses connaissances et ses expériences est une nécessité pour rendre le monde encore plus green.

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte