Partenaire
Inspirer, Faire du bien

En pleine forme

Vieillir en bonne santé en renforçant sa flore intestinale grâce aux probiotiques

Et si le secret de la longévité se cachait dans votre intestin ?
Freepik
Philippe Chartier
Par Philippe Chartier
le 31 mars 2021

L'intestin est considéré comme le "deuxième cerveau" du corps. Cet organe est composé de milliards de bactéries qui permettent le bon fonctionnement de tout notre organisme. Une mauvaise flore intestinale est souvent la cause de nombreuses maladies. Pour vivre et vieillir en bonne santé, il est donc nécessaire d'en prendre soin avec des bactéries saines : les probiotiques.


Partenaire

Cet article est un extrait du livre Bien Vieillir, c'est un choix !, de Philippe Chartier, aux éditions Médicis, 2021.

Les probiotiques, compléments alimentaires de la longévité

Nous devons entretenir notre cerveau avec ses cent milliards de cellules, cerveau qui se modifie en permanence (plasticité cérébrale) et qui permet à tout âge de démarrer une activité nouvelle. Vous avez entendu parler également de notre deuxième cerveau, qui se trouve bien plus bas dans l’organisme, c’est notre intestin ! Eh oui, des connexions sont faites entre ces deux cerveaux, la preuve en est que la sérotonine, neuromédiateur important pour combattre les épisodes dépressifs, est sécrétée à 90% par les intestins ! D’autre part, Hippocrate disait : «Toutes les maladies démarrent de l’intestin.»

Cela signifie que nous devons porter une attention toute particulière à cet organe, qui renferme toute une population bactérienne (100000 milliards de bactéries, représentant un poids de 1,5 kilo), et qui «traite» sur l’ensemble d’une vie environ 73 tonnes d’alimentation !

Ces bactéries vivent en symbiose et en équilibre dans des proportions de 80% de bonnes bactéries et 20% de «mauvaises» bactéries. Votre microbiote* s’est constitué à la naissance, et n’a cessé de s’enrichir jusqu’à l’âge adulte sans causer de véritables soucis jusqu’à environ 50 ans. La pollution, les pesticides, les antibiotiques, l’eau que nous buvons, l’alimentation polluée finissent par perturber la flore bactérienne (ou microbiote), créant un déséquilibre de celle-ci (la dysbiose).

>>A lire sur FemininBio Les super-aliments de la longévité

Vous ressentez des ballonnements, et/ou des flatulences, et/ ou des constipations, et/ou des diarrhées, des hypersensibilités alimentaires, des reflux (fermentation des bactéries), de la fatigue, une prise de poids, de l’irritation : votre flore intestinale est peut-être déséquilibrée !

Les Yanomamis (ethnie vivant dans la jungle amazonienne, se nourrissant de poissons, gibiers, grenouilles, insectes, bananes, boissons au melon fermenté) ont la flore intestinale la plus large jamais observée. Résultat : pas de maladie d’Alzheimer, pas de cancer, pas d’obésité, pas de maladies auto-immunes, et ils sont épargnés par l’arthrose. Quand la flore intestinale se dérègle, les micro-organismes pro-inflammatoires se développent, créant un dysfonctionnement de la barrière intestinale, et des fragments alimentaires et bactériens passent dans le sang créant des inflammations. 75 % des personnes obèses ont une flore intestinale déséquilibrée. En 2019, une étude sur l’autisme montre que la transplantation du microbiote améliore de 50% les troubles autistiques (langage, interactions sociales, comportements).

Pour lutter contre le dérèglement du microbiote, corriger les troubles en rapport avec celui-ci, des compléments alimentaires permettent de réensemencer la flore bactérienne : ce sont les probiotiques (compléments alimentaires de la longévité). Mais quels sont les troubles ressentis dans le cas d’un microbiote altéré ? Les troubles que vous pouvez ressentir ne font pas spécialement penser au déséquilibre du microbiote. En effet, la plupart du temps, ce sont des troubles plutôt communs, et le «passer outre» fait trop souvent partie, bien entendu, des attitudes adoptées. Les troubles ressentis peuvent être isolés, ou multiples.

>>A lire sur FemininBio Bien vieillir : cultivez votre énergie vitale

Il peut s’agir de fatigue inexpliquée, d’une mauvaise haleine, d’un teint blême, de maux de tête, de difficultés d’endormissement et/ou d’un sommeil de mauvaise qualité. Vous êtes stressé, voire déprimé, et bien souvent vous avez la fâcheuse tendance d’attraper tout ce qui passe, c’est-à-dire bactéries, ou virus, entraînant des infections bactériennes ou virales. À certains de ces symptômes peuvent venir s’ajouter des douleurs inflammatoires, une augmentation de la pression artérielle, une augmentation de la glycémie, une faiblesse immunitaire, des troubles de l’humeur. La dysbiose est la cause numéro 1 de l’explosion des problèmes intestinaux (ballonnements, flatulences, constipations, diarrhées). Il est conseillé de se supplémenter en probiotiques (bactéries lyophilisées) et en prébiotiques (fibres permettant un bon développement de la flore). Un avis médical est bien sûr conseillé !

ATTENTION : bien choisir son complément et s’assurer que celui-ci est conçu pour franchir l’acidité gastrique sans endommager les bactéries. Celui-ci devra contenir au moins 50 milliards de bactéries par gélules.

L'auteur :

Après des études de biologie et de kinésithérapie, Philippe Chartier a une pratique hospitalière en microbiologie, puis 25 ans d'industrie pharmaceutique. Il est spécialisé dans les sujets liés au vieillissement. Il souhaite faire connaître des solutions basées sur la médecine naturelle, efficace et mieux tolérée que la chimie !

(©Editions Médicis)

Le livre :

Bien Vieillir, c'est un choix !, de Philippe Chartier, aux éditions Médicis, 2021.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire