Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Partenaire

Maladie féminine et zoom sur l'usage traditionnel de l'ail dans le nouveau "Nature Sciences Santé"

Nature Sciences Santé 30
Nature Sciences Santé
Partenariat
Par Partenariat
le 04 novembre 2021

La santé et ses mille secrets sont à nouveau passés au crible dans le nouveau numéro de Nature Sciences Santé de l'hiver 2021-2022 ! Découvrez le sommaire de ce numéro plein de savoir.


Partenaire

N'hésitez pas à vous abonner à Nature Sciences Santé pour recevoir le dernier numéro ! La rédactrice en chef, journaliste scientifique et spécialiste des compléments alimentaires Brigitte Karleskind propose des analyses en profondeur et des enquêtes rigoureuses pour ses lectrices et lecteurs en quête de réponses et de conseils.

>> A lire : les articles de Brigitte Karleskind sur FemininBio

Au sommaire du numéro 30

L’ail, de l’usage traditionnel à la recherche scientifique

Près de 2 000 publications scientifiques portent sur les effets de l’ail et de ses dérivés sur la santé. Elles se sont plus particulièrement intéressées à son action sur le risque cardiovasculaire et à ses propriétés anti-inflammatoires

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Le syndrome des ovaires polykystiques est le trouble endocrinien le plus fréquent et la première cause d’infertilité chez la femme. Des micronutriments, des plantes et extraits de plantes, en s’attaquant au stress oxydant et à l’état inflammatoire impliqués dans la maladie, peuvent avoir, dans certains cas, des effets bénéfiques.

Questions au Dr Bérengère Arnal, gynécologue obstétricienne

Pour le Dr Arnal, le syndrome des ovaires polykystiques est l’une des maladies les plus difficiles à traiter avec les médecines naturelles. Il existe cependant quelques pistes qu’elle nous dévoile.

Sélénium & système immunitaire

Des déficiences en sélénium peuvent affecter l’efficacité du système immunitaire et augmenter la vulnérabilité aux infections et probablement au cancer.

Stress, anxiété et sommeil, un trio impossible

Stress, anxiété et dépression sont les premières causes d’insomnie ou d’un sommeil insuffisamment réparateur. Des plantes et extraits de plantes, qui agissent à la fois sur les composantes de la réponse au stress et sur l’anxiété, peuvent favoriser le retour d’un sommeil de qualité.

> Je m'abonne à Nature Sciences Santé

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire