Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Publi-rédactionnel

Règles, sexe, émotions : levons les tabous sur le post-partum

Accouchement : la liberté de donner la vie
Isaac Quesada/Unsplash
Sophie Baconin
Par Sophie Baconin
le 03 septembre 2021

Pourquoi nous vend-on une image idéalisée de la maternité pour ensuite nous laisser tomber – parfois brusquement – dans le post-partum ? Et pourquoi garder ce quatrième trimestre caché ? La naissance est toujours un chamboulement : physique, émotionnel et intime. Aussi, je vais vous révéler une partie des secrets du post-partum, afin que vous puissiez vous préparer, piocher dans les réponses qui vous intéressent et à votre tour les partager.


Partenaire

L'accouchement provoque un véritable tourbillon d'émotions et de questionnements chez les jeunes parents. Sexe, règles, dépression post-partum : voici 3 questions-réponses pour lever les tabous sur cette période clé de la vie.

1. Question physique : les lochies, quel mot étrange !

Si vous n’avez jamais accouché, il est probable que vous n’ayez jamais entendu ce mot. Les lochies, ce sont les saignements liés directement à l’accouchement, venant de l’utérus et correspondant à la cicatrisation de ce dernier.

Les 3 premiers jours, le flux sera plus abondant que celui des règles puis devient similaire. Les lochies peuvent durer plusieurs semaines voire presque 2 mois.

Que vous accouchiez par voie basse ou par césarienne, cela ne changera rien, vous y aurez droit de la même façon. Les lochies ne sont pas douloureuses mais comme elles peuvent être (très) abondantes et durer (très) longtemps, mieux vaut prévoir un stock de protections hygiéniques important en misant sur les protections de nuit, longues et très absorbantes ou alors, si vous êtes à l’aise avec ça, des couches pour adultes (pour incontinence). Quand le flux devient un peu plus léger, optez pour des culottes menstruelles, dans lesquelles vous serez beaucoup plus à l’aise et que vous pourrez laver pour réutiliser. N’utilisez, en aucun cas, des protections intravaginales telles que les cups et tampons qui peuvent être dangereux. Votre utérus est en train de se remettre de ses émotions, laissez-lui un peu de temps.

2. Question émotion : et si, à la sortie de la maternité, je ne me sens toujours pas maman ?

Il s’agit d’un ressenti intime et personnel pour lequel il n’y a pas de réponse absolue, ni bonne ni mauvaise. Certaines femmes vont se sentir mères dès que l’idée du projet commence à germer dans leur tête ou à l’annonce de la grossesse et puis, pour d’autres, cela prendra plus de temps. Gardez bien à l’esprit que le rôle de mère s’apprend, il n’est pas inné. Chaque femme, chaque mère avance à un rythme différent, tout comme son enfant d’ailleurs, et là-dessus il n’y a aucune comparaison possible. Devenir mère, c’est finalement accepter une nouvelle identité, celle de devenir « la maman de » et ce processus peut cheminer plus ou moins longtemps.

3. Question intime : la vie sexuelle est-elle à réinventer après un accouchement ?

C’est un sujet qui nous interpelle tous, d’une certaine manière, après l’accouchement puisqu’il est question de notre intimité. Et bien souvent, ces questions sont les plus difficiles à poser, que ce soit au professionnel de santé qui nous suit ou à notre entourage. L’arrivée d’un bébé peut être, dans le couple, l’occasion de se redécouvrir et de redéfinir sa sexualité. Sur le canapé, dans le lit ou la salle de bains, il n’y a pas seulement un papa ou une maman : il y a aussi un partenaire, un complice, un confident, un amoureux.

La sexualité n’est pas une ligne droite. Elle ne l’est pour personne. Alors ne vous mettez pas inutilement la pression! Voici donc 6 choses à savoir:

1 – La baisse de libido est totalement normale pour les deux personnes du couple
2 - La communication est primordiale (encore plus que d’habitude)
3 – Faites-vous confiance!
4 – Pensez sexualité non pénétrative
5 – Surtout, ne vous forcez pas !
6 – Aménagez-vous des moments à deux

Créatrice du podcast le Quatrième Trimestre, je suis aussi l’autrice des Secrets du postpartum paru récemment aux Éditions Jouvence. Dans mon ouvrage sous forme de questions/réponses, j’aborde 50 points du post-partum, j’ai essayé de vous donner un maximum de pistes et de matière à réflexion pour tenter de comprendre et d’apaiser cette période si particulière. Parler de ses bonheurs mais aussi de ses difficultés n’entache en rien l’amour que vous portez à votre enfant. Au contraire, vous aidez d’autres parents, autour de vous, à déculpabiliser de ressentir les mêmes choses.

Bien évidemment, chaque naissance a sa part d’inconnu. Mais vous savez désormais que vous n’êtes pas seul·e·s.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire