Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Musique et traditions

A la découverte du son ancestral, avec l'association Résonance des mondes

Depuis des années, Juan Antonio et Dominique Reyes accompagnent au son de leurs tambours les gens émerveillés par la vibration et le travail de reproduction du monde Aztèque et Maya.
©DR
Pouvoir du son Thérapies sonores et vibration
Juan Antonio Reyes
Par Juan Antonio Reyes
le 11 février 2021

Héritier des traditions aztèque et maya, Juan Antonio Reyes est énergéticien du son ancestral, il fonde avec sa femme Dominique, l'association Résonance des mondes qui a pour but de promouvoir et conserver ces cultures et traditions. L'association fabrique des instruments typiquement mayas et aztèques afin de reproduire des sons spirituels uniques qui se transmettent de générations en générations.


Partenaire

Harmonisation et soin, fabrication de tambours, concert, rencontre et cercle de tambours... L'association Résonance des mondes crée par Dominique Reyes nous accompagne dans la découverte des origines du son dans la société aztèque.

Une destinée évidente

A l’âge de 11 ans Juan Antonio Reyes découvre El Tajin et la Pyramide de los nichos, centre archéologique de Papantla, Mexico. Il est né tout à coté de la ville qui parfume le monde, au pays de la vanille, car les Totonaques, habitants des régions côtières du golfe du Mexique furent les premiers à cultiver cette merveilleuse orchidée.

C’est durant une visite scolaire, qu’une force le pousse à s’échapper du groupe. Il monte l’escalier nord de la pyramide, celui qui donne accès au sommet et là, seul, assis sur la dernière marche, il découvre la splendeur du lieu. Cette vue d’aigle lui offre le pouvoir de palper ses racines. L’arôme enivrant des plantes exotiques lui tourne la tête. A perte de vue s’étendent des terrassements recouverts d’une végétation luxuriante. Juan réalise à ce moment précis, comment il va rêver sa vie, honorer ses ancêtres et cheminer sur leurs traces.

La connexion terre et ciel

L’arbre abattu par le vent, son tronc perforé par les termites, évidés par le temps, blessé par la foudre et délavé par les pluies, c’est Le Tlapanhuehuetl (Cœur de la terre), l’ancêtre du Tambour sur pied de Mésoamérique. Son origine fait parti du codex musical de l’humanité.

Il est plus facile de se souvenir d’un son par son rythme que par sa mélodie, cela nous indique la place importante des percussions dans les cérémonies, les rites et les danses des peuples depuis des temps immémorables. Dans les traditions Aztèque et Maya, l’arbre qui va être utilisé pour devenir un Tlapanhuehuetl doit être foudroyé pour créer la connexion terre et ciel. De cette façon le battement de cœur du tambour peut s’exprimer en résonance avec la nature et le vivant.

L’homme se structure sur les niveaux spirituel, psychique et corporel. Le microcosme humain est analogue au macrocosme universel, ce qui agit sur l’âme, agit sur le corps. La musique met l’être humain en résonance avec le cosmos, le son relie la terre et le ciel.

La fabrication du tambour

Après avoir évidé le tronc, le bois est sculpté et recouvert de peau. Juan fabrique ses instruments selon la tradition orale avec les éléments primaires et essentiels : la Terre, l’eau, l’air et le feu et l’on retrouve avec émerveillement ces éléments dans les sons produits et leurs effets d’harmonisation sur l’être humain, les animaux et les plantes.

Dans la montagne, tout vibre, elle répond aux cris des aigles, aux murmures des arbres. Sur les esplanades cérémonielles des pyramides, la force de l’acoustique est omnidirectionnelle. Elle raccourcie les distances, rassemble et focalise. Le sacré résonne. Originellement, tous les aspects des cultures mésoaméricaines relevaient du sacré et particulièrement la musique et le chant qui étaient aussi utilisés à des fin curatifs dans des cérémonies de purification.

La parole fleurie

Dans les cérémonies de Flor y Canto (chants fleuris) on demande la permission pour entrer en résonance avec chaque point cardinal, unir le terrestre et le divin, rendre hommage au cosmos et à la terre mère en soufflant dans le coquillage marin (Atecocoli), la spirale sacrée qui génère le souffle et le mouvement. Dans la grande Tenochtitlan, l’ancienne capitale de l’Empire Aztèque, actuelle ville de Mexico, les artisans et musiciens façonnaient aussi des instruments de musique en terre et en bambou pour représenter les différents chants et sons d’oiseaux, reptiles, grenouilles, eau et vent.

Résonance des mondes

Depuis plus de 25 ans, Juan et Dominique Reyes unissent leurs talents afin de partager la parole fleurie qui est la force vibratoire du monde des anciens dans la beauté du présent.

Dominique reproduit et étudie les codex de l’ancien Mexique dont l’écriture complète est picturale et phonographique. Les figures géométriques de Chaldni et Jenny nous donnent la possibilité de visualiser les champs énergétiques que dégagent les sons musicaux et rendre visible l’invisible. Nous pouvons dévoiler l’envers spirituel du monde matériel. Nous pouvons aussi engrammer une intention, une fréquence sous la forme d’une empreinte, une signature, un pictogramme pour les faire vibrer et résonner sur le tambour qui va envoyer cet intention fréquentielle dans l’invisible.

Nos alliés

Dans les traditions Aztèque et Maya, chaque personne est doté à sa naissance de représentants des espèces minérales, végétales et animales qui sont leurs alliés. Selon nos rêves, voyages, intuition et nécessité, chaque tambour est personnalisé pour nous guider, nous harmoniser et nous réjouir. C’est cette empreinte vibratoire qui est informé sure les tambours cérémoniels de Juan A Reyes. Cette vibration des tambours nous traverse, elle réorganise nos cellules, nous reconnecte à nous même, à la mémoire collective, elle nous relie. Grâce aux tambours, nous réveillons le potentiel inné d’auto guérison du vivant et de la parole ancestrale, ceci pour créer des liens.

(©Dominique Reyes)

Où retrouver l'association Résonance des mondes ?

Buts de l'association : Echanges culturels entre la France et le Mexique ; créer les liens, Organisation de spectacles ; Conférences à caractères artistique et écologique, Organisation de visite sur sites archéologique du patrimoine mondial de l'humanité.
Leur site : tamboursonancestral.fr

Adresse mail : reyesonancestral@yahoo.com

Compte Facebook : Résonance des mondes

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire