Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Alimentation vibratoire

Les aliments biogénétiques et bioactifs, pour augmenter son taux vibratoire

Ressourcer et élever son taux vibratoire grâce aux aliments, c'est possible !
Daria Shevtsova / Pexels
Pouvoir du son Thérapies sonores et vibration
Béatrice Svitone
Par Béatrice Svitone
le 09 février 2021

Lorsque nous mangeons, notre corps décompose les aliments, qui deviennent des nutriments et sont transportés par nos cellules via une charge électrique. Si nous consommons un aliment à faible teneur en énergie électrique, nous ne fournissons pas à notre corps l’énergie dont il a besoin. D’une façon générale, plus on se nourrit d’aliments biogéniques, plus on augmente potentiellement sa longévité, la régénération cellulaire et son taux vibratoire. Explications.


Partenaire

Nos corps fonctionnent sur un courant électromagnétique subtil. Les signaux nerveux sont en fait des charges électriques. Notre cerveau, notre cœur et tous nos organes émettent et créent un champ de courant électrique. Les globules et les cellules de notre corps communiquent entre eux par des impulsions électriques. Il en est de même pour les aliments, notre corps a besoin d’une alimentation saine et équilibrée qui vibre dans une certaine fréquence pour rester en bonne santé.

Les 4 catégories d’aliments

Les aliments bio génétiques :

Ils donnent et génèrent la vie et apportent beaucoup de vitalité. Ce sont des aliments vivants qui stimulent le métabolisme et la régénération cellulaire. Ils renforcent la résistance biologique et soutiennent dans le corps le potentiel de l’auto-guérisson. Il s’agit de tous les aliments germées (graines, noix trempées ou germées, céréales comme sarrasin, épeautre, orge, riz, légumineuses germées. Ce sont des concentrés de vie ! Il devrait constituer idéalement 25 % de notre alimentation.

>>A lire aussi sur FemininBio : Comment augmenter son taux vibratoire ?

La vie biogénique inclut également la méditation, la vie simple, et le respect pour la terre sous toutes ces formes. L’alimentation bioactive est antioxydante et anti-inflammatoire favorise aussi l’éveil de la conscience.

Les aliments bioactifs :

Ces aliments maintiennent la vie et sont très riches en micronutriments essentiels (vitamines, minéraux, enzymes…) et en énergie électromagnétique. Ils devraient occuper la plus grande place dans nos assiettes et constituer au moins 50 % de notre alimentation. Ces aliments sont incapables de créer une vie nouvelle (comme une graine fraîche par exemple), mais ils peuvent néanmoins soutenir parfaitement les forces de vie qui existent déjà dans le corps humain. Les aliments concernés sont essentiellement les fruits et légumes crus, les oléagineux et purée d’oléagineux, algues, miel cru et huiles pressées à froid.

Les aliments biostatiques :

Ils ralentissent la vie. Ce sont tous les produits naturels cuits ou qui manquent de fraîcheur. Ces aliments NEUTRES ont une influence minime sur notre santé, ne prédisposent pas le corps à la maladie, mais ne contribuent pas non plus à l’amélioration de la santé. Toutefois ils ont tendance à favoriser la perte de nutriments vitaux comme vitamines, minéraux et enzymes. Ces aliments ont leurs forces vitales diminuées par le temps (aliments crus stockés), par le froid (réfrigération, surgélation), ou par la chaleur (cuisson). Concernant la cuisson celle dans un four à micro-ondes est le pire qu’un aliment peut subir. Généralement, tout ce qui a été cuit au-dessus de 40°C est à considérer comme aliment biostatique. Les modes de cuisson à privilégier sont le Wok, la vapeur, à l’eau, au four température basse pour une cuisson lente. Ce groupe ne devrait idéalement pas dépasser plus de 25 % de notre alimentation, ce sont des aliments acidifiants ou acides, même en bio, il est donc important de les associer aux aliments vivants dans la composition de nos repas. Ils vont nous apporter un carburant de bonne qualité grâce à leurs macronutriments.

Les aliments biocidiques :

Ces aliments détruisent la vie. Ils ne contiennent plus aucune force vitale, parce qu’ils ont été détruits par des processus chimiques ou mécaniques. Ce sont des aliments morts. Ils empoisonnent les cellules et tout notre organisme et n’ont aucun intérêt pour l’organisme, ils le chargent en toxiques et le rendent malade. Ils sont composés de calories vides qui apportent plein de mauvaises graisses/sucres qui ont perdu l’intégralité de leur micronutriment. Ils provoquent une baisse rapide du fonctionnement vital et entraînent le vieillissement prématuré des cellules de notre corps.

La logique voudrait que nous ne les consommions pas. Ils contiennent des substances chimiques nocives détruisant ainsi le processus sacré de la vie. Ce sont tous les plats industriels transformés que l’on retrouve en grande surface, remplis d’additifs et les aliments cuits à haute température ou passées au micro-ondes. Une alimentation biocidique favorise l’acidose qui est en grande partie l’origine de nos maux.

La meilleure façon de s’alimenter est de mélanger produits vivants avec les produits à vibration basse.

Béatrice Svitone
(©Béatrice Svitone)

L'experte :

Naturopathe à Vincennes et affiliée au Syndicat Professionnel de la Naturopathie, Béatrice Svitone propose des conseils personnalisés en cabinet ou téléconsultation. Elle est disponible sur Doctolib, par mail : bsvitone@gmail.com ou sur son compte Facebook Béatrice Svitone.
Son site : beatricesvitone.fr

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire