Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Innovation

Mode végane: le "cuir ananas" de Piñatex

L'ananas nous réserve bien des surprises...
Caroline Vazquez
le 25 mars 2017
Le cuir n'est plus synonyme de peau de bête mais bien...d'ananas. Le Piñatex est une innovation créée par l'entreprise Ananas Anam. Cette matière d'un nouveau genre est obtenue grâce aux feuilles d'ananas. Un textile qui est aussi résistant que le cuir traditionnel.
Partenaire

Du cuir végétal qui s'apparente à du cuir de bête sans être du plastique, vous n'y croyez pas et pourtant, c'est bien réel ! L'entreprise Ananas Anam a mis au point un nouveau "textile" : le Piñatex, qui, comme son nom l'indique (piña signifie ananas en espagnol) a tout misé sur l'ananas pour confectionner une nouvelle forme de cuir végétal et écologique.

"Un textile non tissé, innovant, naturel et durable" promet la marque qui a pour slogan "New materials for a new world" (De nouveaux matériaux pour un monde nouveau). Sa fondatrice, l'Espagnole Carmen Hijosa a débuté sa carrière dans l'industrie du cuir de luxe et s'est par la suite intéressée au développement durable. Elle a alors décidé de se lancer dans un nouveau projet plus éthique et écologique. De cette réflexion est née Piñatex, soit un textile naturel élaboré à partir de fibres végétales usées de feuilles d'ananas

Une nouvelle matière soucieuse de l'environnement 

L'idée de Piñatex est de proposer un textile avant tout durable, un concept innovant qui connaît un engouement majeur. En 2015, Carmen Hijosa a d'ailleurs été sélectionnée pour le prix du Cartier Women Initiative qui récompense les femmes entrepreneures du monde entier pour leurs projets. Dans la foulée, Puma ou encore Camper ont décidé de lancer une gamme de produits mettant en avant ce cuir végétal (encore au stade de prototypes). 

"L'environnement souffre et les gens qui fabriquent du cuir souffrent également des processus non durables qu'ils utilisent" déclarait alors Carmen Hijosa pour le Cartier Women Initiative. Une démarche qui aide les producteurs d'ananas sur place en leur permettant un revenu supplémentaire avec la vente des feuilles d'ananas. De même, "les fibres de Piñatex sont le sous-produit de la récolte d'ananas. Aucune terre, eau, engrais ou pesticides supplémentaires n'est nécessaire pour les produire... Aucun ananas n'est abîmé dans la fibre Piñatex !" promet la marque. 

Une belle initiative qui est moins onéreuse, plus éthique et écologique que le cuir animal, de quoi plaire à tous les amoureux des animaux et de la nature. En 2018, le textile devrait être enfin commercialisé à grande échelle pour permettre de l'utiliser aussi bien dans la fabrication de vêtements et pourquoi pas servir pour d'autres usages, comme pour la fabrication de pansements antibactériens. 

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire