Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Paranormal

"Il subsiste après la mort une énergie agissante", le témoignage de Martine sur les signes de l'au-delà

témoignage : signe après la mort

ès un décès, certains ont pu voir, entendre, ressentir une présence, remarquer une odeur en lien avec la personne disparue.

Pedro Figueras/Pexels
Martine Brunswig
Par Martine Brunswig
le 02 septembre 2021

C'est avant la disparition de son ami que Martine, docteure en sciences de la Terre, fait déjà face à plusieurs signes et présages. Après ce tragique événement, elle devient témoin de l'énergie vibratoire après la mort. C'est dans son dernier ouvrage Le chant des signes — Cinq sens et plus, rêves, présages et preuve de l’au-delà qu'elle décide de raconter son histoire. Découvrez son témoignage émouvant.


Partenaire

Extraordinaire, insolite, étrange, ce sont les mots qui me viennent à l’esprit pour vous dire pourquoi j’ai décidé d’écrire cette histoire.

Un événement fort, anormal, surnaturel s’est produit, me troublant profondément. Pour le raconter, je devais retracer mon parcours de vie. Ce retour sur mon passé était inéluctable pour, avec le recul, en percevoir les signes, comprendre les rêves et les présages avant de découvrir cette incroyable petite lumière d’espérance après la mort d’un ami.

Rien n’est plus délicat et difficile que ce moment où la porte s’entrebâille sur votre intimité et vous met à nu. Mille émotions surgissent. Brutalement, votre chemin de vie fait surgir un passé avec parfois des moments sombres avant de s’ouvrir sous des ciels lumineux en apaisant l’esprit. Ainsi ai-je choisi, par pudeur, d’appeler mon double, Lucie, ce qui signifie la lumière.

Dans mon enfance de solitude, privée de l’affection de mes parents, je fais quelques rêves qui, comme des présages, vont impacter ma vie future, mais je ne peux pas alors les décrypter. Hasard ? Destin ? Avec le temps qui passe, un constat s’impose. Tous les actes importants de ma vie se cristallisent curieusement en Corse, cette île où se fondent les croyances et les pratiques les plus mystérieuses. Les violences, les déceptions, la passion, la maladie, la mort vont alors s’enchaîner sous la lumière des signes.

Une immense sensibilité m’étreint. C’est ce cinquième sens et plus. Au fil des années, j’écris des mots puisés au cœur de mes émotions où se mêlent des joies et des larmes qui se métamorphosent et s’accouplent en des chants poétiques.

A lire "Signes" de Laura Lynne Jackson, le livre événement de la célèbre médium

Le merveilleux pointe à l’horizon. Une rare amitié se noue avec Baptiste, cet homme qui pouvait être mon père. Je lui fais partager ma passion pour l’archéologie. Nous parcourrons l’île à la recherche de ces hommes en pierre, mystérieux, souvent associés à des monuments circulaires de l’âge du Bronze. Ces détails ont une grande importance pour comprendre ce qui suivra.

Quand il me faut quitter la Corse, notre chagrin est immense. Baptiste décède brutalement. Il se passe alors un incroyable coup de théâtre. En creusant sa tombe, le fossoyeur découvre au fond de la fosse un objet qui illustre exactement notre passion commune pour l’archéologie. Son épouse jettera dans un cri ces mots «Il a pensé à toi jusque dans sa tombe».

Je cherche à comprendre. Cet objet unique et rare est-il le fruit d’une coïncidence, du hasard ? Non, impossible. C’est un message d’apaisement qui me donne désormais la certitude qu’il subsiste après la mort une énergie agissante ou vibratoire.

Autre signe ? Au moment où je terminais mon ouvrage, le New York Times en janvier 2021 publiait un article sur le «Bigelow Institute for Consciousness» créé il y a un an et destiné à recueillir des preuves tangibles sur la survie de la conscience après la mort, par-delà la religion ou la philosophie. Le sujet n’est donc pas anecdotique, la recherche s’implique à son tour.

Tout converge. Est-ce encore un présage de savoir qu’en trois jours le montant de la campagne de financement participatif lancée par les éditions Maia pour éditer cet ouvrage était atteint alors qu’il pouvait durer trois mois. Un record ! Quant aux premiers lecteurs, les réactions vont dans le même sens «Je l’ai lu d’une traite» ou «Je me suis retrouvée dans certains passages». Mais surtout, la parole se libère. Les témoignages se multiplient. Après un décès, certains ont pu voir, entendre, ressentir une présence, remarquer une odeur en lien avec la personne disparue. La crainte d’en parler et le risque d’être jugé disparaissent.

Ce livre est une invitation à la réflexion qui s’ouvre sur l’espoir pour vivre en harmonie avec soi-même.

Le livre

Le chant des signes

Martine BRUNSWIG, docteur en sciences de la terre, titulaire de deux masters en histoire et en droit, a été déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité. Autrice d’un essai sur le féminisme en 2019 Que d’histoires pour un anniversaire !, elle vient de publier Le chant des signes — Cinq sens et plus, rêves, présages et preuve de l’au-delà.
Son Facebook : Martine Brunswig et Martine Brunswig combat des femmes dans le Puy-de-Dôme

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire