Livre

Wabi Sabi : Tomás Navarro nous donne les clés de l'acceptation de soi

Publié le 9 mai 2019
Rédactrice stagiaire chez FemininBio, social networks addict, végétarienne engagée, je m'intéresse à tout et à tout le monde.
"Les attentes ne sont qu'une tentative désespérée pour mettre de l'ordre dans ce qui nous échappe."
"Les attentes ne sont qu'une tentative désespérée pour mettre de l'ordre dans ce qui nous échappe."
© unsplash/Elyssa Fahndrich

Après le succès de son ouvrage de développement personnel inspiré de la culture japonaise, "L'art de guérir les blessures émotionnelles", Tomás Navarro revient avec "Wabi Sabi, l'art d'accepter l'imperfection". il nous apprend maintenant que la beauté réside dans l'ordinaire.

Le Wabi Sabi trouve ses origines dans les principes Bouddhistes et Taoïstes. "Wabi" signifie la simplicité, la dissymétrie, alors que "Sabi" se réfère au goût pour les choses vieillies, usées. 

Tomás Navarro, l'auteur du livre, explique le wabi sabi comme une "invitation à établir nos priorités, à faire face aux pressions internes et externes et à concentrer notre énergie sur ce qui peut réellement être transformé". Autrement dis, nous accepter tel que nous sommes. Il décrit la perfection, le bonheur et la réussite, et les objectifs à atteindre que l'on nous martèle depuis l'enfance, comme trois chimères, illusoires et inatteignables, des concepts créés par l'Homme. 

>> À lire sur FemininBio: L'art de la résilience avec le Kintsugi 

Laisser derrière soi des concepts erronés

Mais alors, sur quoi se concentrer ?

La réponse de Tomás Navarro est simple : "La beauté de l'imperfection, l'impermanence, l'authenticité, la richesse et la joie des choses simple". En effet, il dédit son livre "à toutes les personnes imparfaites et singulières qui se sentent différentes et en souffrent, sans savoir qu'elles sont en réalité des personnes uniques, extraordinaires et merveilleuses". La beauté, selon le Wabi Sabi réside dans les choses simples, les choses qui passent inaperçu, qui n'attirent pas l'attention. 

>> À lire sur FemininBio: La Maïeusthésie pour apaiser ses blessures intérieures

S'accepter soi-même pour mieux accepter le monde qui nous entoure

Ce livre nous invite à nous ouvrir au monde autrement, en commençant par accepter nos différences, nos défauts et en nous détachant de ces principes de perfection, de bonheur et de réussite à tout prix qui nous amènent à ne pas nous aimer.

Cette première étape nous conduit à la suivante : apprendre à voir la beauté dans tout ce que l'on voit. Une ouverture vers une plus grande sensibilité affirmée dont on a pas honte, qui nous rend plus humain et nous permet de vivre nos vies et nos relations plus intensément.

Ne serait-ce finalement pas la vraie définition du bonheur ? 

 

 

"Wabi Sabi, l'art de l'acceptation" par Tomàs Navarro, aux éditions de La Martinière. 

*"Kintsukuroi. L'art de guérir les blessures émotionelles" par Tomás Navarro, aux édition de La Martinière. 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio près de chez vous !

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte