Médecine douce

Quels exercices de respiration pour mon enfant ?

Publié le 5 août 2019
Jacques Choque est éducateur sportif diplômé d’État, professeur de yoga-relaxation, conférencier et formateur. Il encadre des cours réguliers pour adultes et est l’auteur d’une quarantaine de guides pratiques, devenus des références dans leur domaine, présentant la pédagogie et les techniques des disciplines qu’il enseigne.
Gérer son stress et ses émotions, se relaxer, améliorer son sommeil... Savoir bien respirer c'est prendre soin de sa santé.
Gérer son stress et ses émotions, se relaxer, améliorer son sommeil... Savoir bien respirer c'est prendre soin de sa santé.
© Ashton Bingham / Unsplash

Aussi naturelle qu'elle puisse être, la respiration ne va pas de soi et doit être travaillée avec attention pour être exécutée de la bonne manière. Et l'idéal, c'est de s'y mettre dès le plus jeune âge ! Voici quelques exercices à faire avec votre enfant pour améliorer sa façon de respirer.

Jouer est un besoin essentiel, vital, qui est inné chez tout enfant en bonne santé. C’est grâce à des activités ludiques que l’enfant développe toutes ses potentialités, et ce, dans toutes les dimensions (sensorimotrice, symbolique, relationnelle et cognitive). Par le jeu, l’enfant découvre le monde qui l’entoure, expérimente son langage gestuel, construit toutes les bases psychomotrices qui lui permettront plus tard de vivre pleinement sa condition physique et d’acquérir la maîtrise de son geste. En jouant, l’enfant apprend avec plaisir.

Les exercices 

1. Le gros ballon

Debout, assis ou allongé sur le dos, l’enfant place ses mains sur son ventre. En inspirant, il gonfle son ventre, comme pour le transformer en un gros ballon. En expirant, il le laisse se dégonfler. L’enfant peut faire 4 ou 5 expérimentations.

Variante : il gonfle ensuite son ventre le plus lentement possible. Il le laisse se dégonfler le plus lentement possible, ou, au contraire, brusquement.

Remarque : il est préférable d’habituer les enfants à toujours inspirer par le nez. L’expiration peut se faire par la bouche ou par le nez.

2. Le parapluie

Debout, assis ou allongé sur le dos, l’enfant place ses mains sur ses côtes, de chaque côté des flancs. En inspirant, il imagine que sa cage thoracique est devenue un parapluie qui s’ouvre. En expirant, le parapluie se referme. L’enfant peut faire 4 ou 5 expérimentations.

Mêmes variante et remarque que pour le jeu précédent.

>> A lire sur FemininBio Respiration : 5 livres pour mieux respirer et ne plus stresser

3. Le petit lapin

L’enfant plisse son nez. Bouche fermée, il expire rapidement et brusquement en rentrant son ventre. Après 4 ou 5 expirations, l’inspiration se fait automatiquement, l’enfant peut alors de nouveau expirer 4 ou 5 fois. Ce jeu oblige à avoir le nez propre ! En profiter pour apprendre à votre enfant à bien se moucher. Varier le rythme et l’intensité de l’expiration.

Variante : même jeu, mais en bouchant une narine.

4. Le ballon de baudruche

Seul, à deux ou à plusieurs, l’enfant gonfle un ballon de baudruche.

Seul : il souffle sur le ballon de façon à le maintenir le plus longtemps possible en l’air.

À deux ou à plusieurs : même consigne. Les enfants peuvent également essayer de se l’envoyer de l’un à l’autre.

5. Le jeu de la paume

L’enfant place sa paume à quelques centimètres de sa bouche. Sa bouche en « o », légèrement entrouverte, il souffle dans sa paume. L’enfant place sa paume de plus en plus loin jusqu’à ce que le contact de l’air ne puisse plus être senti. L’enfant répète la consigne en augmentant la distance bouche-paume et donc en soufflant plus fort. L’enfant change ses points de contact de l’air avec une autre partie de son corps : dessus de sa main, son doigt, son poignet, son genou, etc.

>> A lire sur FemininBio Cohérence cardiaque : pratiquer avec mon enfant

6. La gonflette

L’enfant s’amuse à gonfler un ballon :
• librement et sans consignes ;
• en un minimum de temps ;
• en un minimum d’expirations ;
• le plus lentement possible (contrôle de l’expiration).

7. Vole la plume

L’enfant s’amuse à souffler sur une petite plume placée au sol.
Il doit lui faire parcourir :
• une distance souhaitée ;
• une distance convenue en un minimum d’expirations.

8. Le parcours

Un parcours d’obstacles est créé par terre, grâce à de petits objets posés à des distances variées. L’enfant fait avancer la plume sur ce parcours, slalomant entre les objets, ce qui l’oblige à souffler plus ou moins fort selon la distance qui les sépare.

9. Le match de la plume

Une plume est posée au sol à égale distance de deux enfants assis (en tailleur ou les fesses sur leurs talons). Le jeu consiste à souffler le plus fort possible pour envoyer la plume dans le camp du partenaire. Il est possible de délimiter les camps (avec des bâtons ou des lignes tracées au sol). Chaque enfant souffle  pendant un temps déterminé : au bout de 10 secondes, par exemple, le jeu s’arrête. Le joueur qui finit avec la plume dans son camp a perdu la partie !

Variante : il est possible de remplacer la plume par une petite boule de cotillon, et de construire un petit but. Un enfant essaie de faire rentrer la boule de cotillon, uniquement en soufflant, dans le but défendu par un goal (qui ne défend son but que grâce à son souffle).

10. La petite fleur

L’enfant cueille une fleur imaginaire et l’amène près de son nez. Il inspire doucement et longuement son parfum par le nez, puis, en expirant, par sa bouche, le répand tout autour de lui.

Variante : il est également possible de ramener d’une promenade à la campagne différents végétaux ou fleurs (marguerite, brin d’herbe, morceau de mousses, feuilles diverses, etc.), et de faire découvrir à l’enfant les différences de parfum...

Cet extrait est tiré du livre Respiration et Pranayama de Jacques Choque paru aux éditions Jouvence.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Mon enfant et moi
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Marie Carmen le 5 août 2019 à 21h29
AIDE ET REMBOURSEMENT AUX VICTIMES D'ARNAQUE

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Organisme International de Répression Contre la Cybercriminalité (OIRCC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d’arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début du second semestre de cette année afin que les victimes soient remboursées pour une fin d’année apaisée. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d’arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.

Adresse email: interpol.victimearnaque@gmail.com

Par Marie Carmen le 5 août 2019 à 21h29
AIDE ET REMBOURSEMENT AUX VICTIMES D'ARNAQUE

Je suis victime d’une arnaque de rencontre et une personne ayant venu a mon aide suivez mon témoignage

Emails : interpol.victimearnaque@gmail.com

je me prénomme Marie Carmen j’ai été victime d’arnaque de rencontre en Afrique au prix de 30.000€
c’était un homme au nom de Michel montagnier que j’ai rencontrer sur internet sur Darling.fr. Nous avons sympathiser via skype, via whatsapp puis quelques temps après il m’a dit qu’il se rendait en afrique pour le travail car il travaillait dans l’immobilier, on a toujours garder contact au point où je suis tombé amoureuse de ce dernier et lui aussi, après deux semaines passées dans ce pays en Afrique il ma demandé de lui donner la somme de 5000€ car sa voiture de location était une voiture volé et on l’avait appréhendé avec de l’or il avait besoin de cette somme que je lui ai versé, la semaine d’après il venait de se faire agresser il lui fallait encore de l’argent et encore jusqu’à se que je sois totalement ruinée et je me suis rendu conte que c’était de l’arnaque puisse qu’il n’arrivait jamais en France car a chaque fois il rejetait le voyage. j’étais abattu, déboussolée, je n’avais plus goût à la vie car tout mes proches m’en voulaient. Dès lors j’ai fait la connaissance d’un inspecteur qui est un agent de la police Interpol, grâce a une amie, et il m’a beaucoup aider a mettre la main sur ses individus mal intentionné et j’ai eu confiance en moi même puis j’ai été remboursé de toutes mes pertes avec un dédommagement parce qu’il a usé de son pouvoir en étant en collaboration avec d’autres pays.Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d’une : grosse somme d’argent, d’achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte PayPal, de fausses histoire d’amour pour soutirer de l’argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie etc….., si vous le contacté, il trouvera facilement vos escroc et une fois qu’ils seront arrêtés, vous serez rembourser de tous vos frais suivi des frais de dédommagement ou n’importe quelle organisation contribuant à l’insécurité sur votre territoire via Internet quelques soit veuillez contacter l’inspecteur monsieur Marc Vercaine sur son adresse mail suivant ils pourront vous aidez alors je vous donne leur adresse afin que justice vous soit rendu. je vous rassure qu’ils ont été vraiment intelligent et aussi efficace .

Emails : interpol.victimearnaque@gmail.com

Cordialement a vous Mme Marie Carmen

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte