Tique

Eviter la morsure de tique : les 4 réflexes à adopter au retour d'une sortie nature

Publié le 17 juillet 2019 - Mis à jour le 21 juillet 2019
Ingénieur de l’information géographique et forestière, Pierre Hecker est engagé, au sein de France Lyme et de la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT), dans la lutte contre la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques.
" Il faut procéder à un examen méticuleux de l’ensemble du corps, particulièrement là où la peau est plus fine"
" Il faut procéder à un examen méticuleux de l’ensemble du corps, particulièrement là où la peau est plus fine"
© Éditions Larousse

Vous avez prévu un été "nature" avec balade en forêt ou pique-nique à la campagne ? Si l'idée est excellente pour déconnecter, il faudra composer avec l'omniprésence des tiques qui peuvent transmettre la Maladie de Lyme. Voici un extrait de "La tactique de la tique" qui vous donne quelques bons réflexes à avoir dès que vous revenez d'une promenade dans la nature.

Extrait de l'ouvrage pratique "La tactique du tique", par Pierre Hecker, aux éditions Larousse.

Malgré toutes les précautions prises, il est nécessaire de vérifier minutieusement qu’aucune tique ne s’est glissée sous vos vêtements et tente de se fixer sur votre corps. Il faut donc procéder à un examen méticuleux de l’ensemble du corps, particulièrement là où la peau est plus fine. Les tiques privilégient en effet les zones tendres et humides, comme les aisselles, les régions génitales, les plis du coude et des genoux, le cuir chevelu (en particulier celui des enfants), les oreilles…

A lire sur FemininBio : Maladie de Lyme, apprendre à enlever une tique

Inspection générale !

Un miroir peut être nécessaire pour mener à bien cette vérification. Vous pouvez aussi demander à un proche de vous aider. Renouvelez l’examen le lendemain. Il n’est pas rare de découvrir une tique fixée à un endroit pourtant vérifié la veille.

Attention aux nymphes

Les nymphes, responsables de la majorité des piqûres, sont plus difficiles à détecter en raison de leur petite taille et de leur couleur brun clair qui peut faire penser à une tache de rousseur.

A lire sur FemininBio : Maladie de Lyme, l'épidémie silencieuse

Laver les vêtements

De retour de promenade ou d’une activité dans la nature, ne laissez pas les vêtements sales et humides dans le panier à linge. Ils peuvent constituer un refuge pour les tiques. Lavez-les à 60 °C, ou passez-les dans le sèche-linge à la même température, pour être certain d’éliminer les tiques.

A lire sur FemininBio : Vous vous êtes fait piquer par une tique ? Voici les symptomes à surveiller

Les animaux de compagnie

Inspectez bien les animaux de compagnie, ainsi que leur panier. Interdisez-leur l’accès aux chambres à coucher : « un chien sur le lit, c’est une tique à minuit ! ».

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte