Automne

Dépression saisonnière: s’armer pour la prévenir

Publié le 25 septembre 2017
Psychanalyste, et membre depuis 1994 de l’Association Vive les femmes (défense des femmes battues), il est psychanalyste spécialisé dans les crises d angoisse, de panique, d'agoraphobie et les dépressions.
Contre la dépression saisonnière, accordez-vous des pauses cocooning
Contre la dépression saisonnière, accordez-vous des pauses cocooning
© Pixabay

Alors que les jours raccourcissent, le moral tend à descendre jusque dans les chaussettes. Ne vous laissez pas abattre et prenez en main votre mental grâce à nos bons conseils.

Vous connaissez le proverbe « après la pluie, le beau temps », mais chaque proverbe à le revers de sa médaille. Après le beau temps, la pluie fait à nouveau son apparition, l’automne arrive avec la rentrée et définie déjà les contours de l’hiver. Les journées vont se raccourcir et avec celles-ci, le trouble affectif va se nourrir du froid et de l’absence de lumière.

Quelques petits symptômes
Vous vous sentez fatiguée, rien de plus normal, c’est la rentrée. Envie de ne voir personne, de faire comme la marmotte, d’hiberner, de dormir. Il vous faut alors compenser et compenser encore par un apport inhabituel de sucre sous toutes ses formes. Ne vous laissez pas faire ; couvrez-vous bien et courrez après la lumière. Cherchez les dernières terrasses ouvertes et couvertes, même si le temps ne s’y prête pas et exposez-vous un maximum à la luminosité afin qu’elle stimule vos hormones. Vous avez passé un été ensoleillé et votre mélatonine a été flattée, mais à présent face à l’hiver votre cerveau puise dans ses réserves. Devant la grisaille, vous ressentez que votre cerveau est moins gai, on vous parle de sérotonine, de dopamine mais vous vous sentez perdu dans cette explication qui ne satisfait pas votre déprime. Nous allons en parler mais pour le moment peu importe souvenez-vous que l’important c’est vous !

Conseils et astuces
Aménagez votre maison ou votre appartement de façon à laisser entrer un maximum de luminosité dans votre salon et votre chambre à coucher pendant la journée. Lorsque vous êtes chez vous, déplacez les miroirs de telle sorte qu’ils fassent réfléchir la lumière. L’éclairage artificiel ne sert qu’à lire, écrire ou distinguer des visages, il n’agit en rien sur l’humeur. Cherchez des adresses d’instituts qui pratiquent la luminothérapie.

A lire aussi sur FemininBio : Compenser le manque de lumière

Regardez les vacances qu’il vous reste à prendre, n’optez pas pour une région qui est réputée pour sa grisaille. Les comparateurs de prix vous proposeront une destination où le soleil use de son influence pour vous ravir de bonheur, d’envie, de désir et de vie. Avez-vous pensé à renouveler votre abonnement à la salle de sport ? Si l’hiver vous fait grossir, vous pourrez d’une part maitriser votre poids grâce à une activité sportive qui aura une vertu antidépressive. L’eau et une alimentation équilibrée seront vos meilleures amies. Ne tombez pas dans les fausses excuses : « Je n’ai pas le temps, je suis fatigué(e), je suis seul(e)», foncez à la salle ! Dès lors, vous sécrèterez de la sérotonine, cette hormone du bien-être ; Plus vous ferez une activité sportive de façon régulière, plus vous ressentirez cette sérotonine, plus vous vous sentirez bien dans votre peau.

Le rôle de la dopamine
Nous avons parlé de dopamine, la voilà qui pointe son nez. Le sport permet également sa sécrétion, elle est l’hormone dite de « récompense » du cerveau. Vous avez fait un effort, cette dopamine va agir en le récompensant et en faisant diminuer cette impression de fatigue, de jambes lourdes. Les sentiments liés aux réunions à enchainer, à toutes ces personnes à voir vont changer : rien ne vous paraitra comme une fatalité, un fardeau à porter sur vos petites épaules frêles. Mais si après l’effort il y a le réconfort, n’allez pas flirter avec la malbouffe. Préparez-vous du saumon riche en vitamine D, cette dernière compense comme elle le peut cette absence de lumière et vous protège contre les infections et la sensation de fatigue.

Votre panier de courses devra comprendre des vitamines, des oligo-éléments, des acides gras. Ne méprisez pas la vitamine C, vous n’avez certainement pas besoin d’attraper tous les virus que l’hiver propose : kiwi, citron etc. sont de bons produits qui vous aideront à les combattre. S’il est important de les consommer en quantité non négligeable, n’oubliez pas qu’il s’agit de fruits acides. Il faut donc trouver le juste milieu en les consommant régulièrement mais sans excès. Si vous êtes candidat aux douleurs musculaires que vous attribuez au froid, ne lésinez pas sur le magnésium qui est excellent pour votre santé. Il vous aidera à passer de longues nuits apaisantes. Vous le trouverez dans les bananes, les céréales, les sardines ou encore les kiwis. Oubliez un instant l’hiver, pensez à toutes ces comédies sentimentales américaines où l’on peut voir Manhattan sous la neige, les patins à glace, les bonhommes de neige, la joie des enfants devant la neige qui tombe devant leur fenêtre. Laissez-vous tenter par un fond de verre de vin chaud sans en abuser. Faites-vous un plateau, un repas chaud devant la TV avec votre moitié ou quelques amis qui, comme vous, ont envie de partager la chaleur humaine de l’amitié.

A lire aussi sur FemininBio : Le hygge, cocooning à la danoise

Chaleur humaine et petites sorties
Que diriez-vous d’une fondue bourguignonne ou d’une raclette avec vos amis dans un petit restaurant au coin du feu ! Avez-vous vu la dernière exposition dont tous vos amis parlent ? Que de choses que vous ne pourriez pas faire sous la canicule de l’été. La rentrée étant la saison des prix littéraires, n’hésitez pas à vous procurer le Goncourt, le Renardeau, le Femina ou le Prix Edgar Faure pour vous distraire et vous cultiver. Levez-vous tôt car, par définition, vous n’avez pas envie de vous lever : piégez donc votre inconscient pour l’empêcher de vous laisser aller à la dépression hivernale. Profitez des petits moments de la vie.

Cet article a été rédigé par Rodolphe Oppenheimer, spécialisé en TCC et membre de l'association française de thérapie comportementale et cognitive. Plus d'infos sur www.rdvpsy.fr

Articles du thème Booster son immunité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte