Solidarité

Le Recho, food truck pour cuisiner avec les réfugiés

Publié le 15 décembre 2016
Vanessa, fondatrice de l'association Le Recho
Vanessa, fondatrice de l'association Le Recho
© Alice Barbosa

L'association Le Recho (Refuge, Chaleur, Optimisme), c'est un projet solidaire et itinérant mené par 10 jeunes femmes, qui a pour but de créer du lien dans les camps de réfugiés d’Europe à travers la cuisine. Nous avons rencontré Vanessa Krycève, l'un des fondatrices.

A 30 ans, Vanessa Krycève porte une double casquette d'actrice et de chef. Début 2016, elle a créé Le Recho, avec son amie Elodie Hué. Elles sont désormais dix femmes à participer à l'aventure. À bord du food truck solidaire de l'association, l'équipe traverse et traversera les camps de réfugiés d'Europe et de France pour offrir nourriture et possibilité de réinsertion professionnelle aux plus démunis. Partout, elle propose aux réfugiés de passer derrière les fourneaux de cette cuisine mobile et “de relever le défi d'apprendre à cuisiner pour, pourquoi pas, en faire un métier et se trouver une place dans la société”.

>> Envie de lire d'autres portraits de femmes engagées pour un Noël solidaire ? Courez en kiosque acheter le magazine FemininBio #8 !

“REfuge”, “CHaleur” et “Optimisme” (Récho) sont les maîtres mots de cette association humanitaire et 100 % féminine. Ensemble, bénévoles et réfugiés préparent des petits plats végétariens. Vanessa en est convaincue, “la cuisine est une manière de créer des liens dans des lieux où tout est au point mort”. Militante du “droit de manger à sa faim”, elle a décidé de s'engager après avoir rencontré “un couple de Syriens venu à Cologne, en Allemagne, près de la maison de [sa] sœur, pour échapper à la guerre. Ils ont été accueillis dans un camp mais, le soir, on leur a servi une soupe aux morceaux de porc. Ils ne pouvaient pas manger alors ils sont sortis faire la manche pour pouvoir se nourrir”.

Vanessa attend impatiemment son premier Noël à la tête d'une association. La jeune femme à la voix chaleureuse veut croire en l'énergie positive du 24 décembre au soir. Depuis le début, autour du food truck, elle ressent “la cohésion, le dynamisme, la joie et l’espoir” portés par les réfugiés. C'est un moteur essentiel pour continuer à faire vivre Le Récho qui est déjà un point de repère dans les camps où l'équipe s'installe : 500 plats sortent chaque jour de la cuisine mobile. Un travail titanesque mais empli de sens. Après une première année comme chef au grand cœur, et malgré la fatigue, Vanessa est certaine d'une chose : elle participe à “l'éveil des consciences, aussi bien des personnes qui [la] suivent de près que de celles qui [leur] apportent leur soutien”.

Info du 15 décembre 2016:
Le 13 Février 2017, à Paris, sur la péniche de la Nouvelle Seine aux pieds de Notre-Dame à Paris, le Recho organise La Boat Party, une nouvelle soirée caritative. Au Programme:  un dîner gastronomique conçu par les Cheffes du Recho et le chef syrien Emad Shoshara + un plateau partagé d'artistes humoristes de haute voltige + un concert de jazz électro poétique de l'artiste Lizae. 

Plus d'infos sur le site de l'association : lerecho.com

Envie de lire d'autres portraits de femmes engagées pour un Noël solidaire ? Courez en kiosque acheter le magazine FemininBio #8 !

Articles du thème Solidarité
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte