Internet

Lilo, Ecosia, Ecogine : Quel moteur de recherche choisir pour avoir un impact positif ?

Publié le 5 juin 2018 - Mis à jour le 8 juin 2018
Journaliste, prof de yoga pour enfants, heureuse néo-Auvergnate, folle de balades zen, de grandes tablées et de soirées entre filles.
Les moteurs de recherche green pour compenser notre empreinte carbone sur le web
Les moteurs de recherche green pour compenser notre empreinte carbone sur le web
© Pixabay

Pour limiter notre empreinte carbone à chaque clic, on adopte sans plus attendre l'un de ces moteurs de recherche qui permettent de compenser, au moins en partie, cet impact environnemental. Le plus? Une meilleure protection de données et de la vie privée. Alors, lequel allez-vous choisir ?

Lilo, start-up française qui collecte des gouttes d'eau
Lilo est une start up française, lancée en 2014. Son sytème de méta-moteur interroge les algorithmes des plus grands moteurs de recherche (Google, Yahoo! et Bing), ce qui lui permet d’être aussi performant et pertinent de ces derniers. Le site utilise d’ailleurs les régies publicitaires des trois géants du Web. Mais, à leur différence, Lilo reverse 50% des revenus générés par clic sur un encart publicitaire à des projets engagés pour l’homme et pour la planète. A chaque fois que la requête d’un utilisateur engendre l'affichage d'une publicité, on collecte une goutte d’eau, dont la valeur dépend de la celle de la publicité en question. Selon le site, une personne qui utilise Lilo pendant un an génère environ 15€ de revenu.
Côté protection de la vie privée : Lilo ne collecte pas nos données de recherche et celles utilisées ne sont pas revendues. Aucun script ni cookie tier n’est par ailleurs inséré sur le moteur de recherche, et notre navigation ne peut donc être espionnée par un robot. A noter qu’une extension développée par Lilo (Lilo Protect) permet en outre de désactiver le tracking publicitaire sur l’ensemble d’Internet.
On aime aussi : côté accessoire, l’affichage sur la page d’accueil d'une citation inspirante. Et surtout le fait de pouvoir choisir la cause que l’on souhaite soutenir : de Sea Sheperd à Public Montessori, en passant pas le projet Oasis de Colibri, chacun trouvera une association à défendre.

Lilo est disponible sur ordinateur, et pour Android et iOs.

Ecosia.org, moteur de recherche allemand
Le moteur de recherche Ecosia a choisi, pour sa part, de ne soutenir qu’une cause à la fois : la reforestation au Burkina Faso, à Madagascar et au Pérou. Depuis sa création, le site a financé la plantation de plus de 30 millions d’arbres. Les clics sur les publicités et les achats en ligne effectués en passant par Ecosia génèrent des revenus, dont 80% des bénéfices sont reversés pour planter des arbres. Ecosia utilise le moteur de recherche Bing et affirme en améliorer les résultats en utilisant ses propres algorithmes. A noter que l’empreinte carbone des recherches en lignes effectuées via Ecosia est systématiquement compensée. Les internautes peuvent, s’ils le souhaitent, consulter les rapports d’activité de l’entreprise. Ceux-ci nous apprennent ainsi qu’en avril 2018, Ecosia a investi 341 582€ dans la plantation (plus de 47% de ses revenus), ce qui représente 1 757 131 d'arbres.
Côté protection de la vie privée : Ecosia ne vend pas nos données personnelles aux annonceurs et ne laisse aucun tiers pister notre activité.
On aime aussi : le fait qu'Ecosia utilisé un datacenter n'utilisant que des sources d'énergie renouvelables. 

Ecosia est disponible sur ordinateur, et pour Android et iOs.

A lire sur FemininBio : 5 bonnes raisons de faire une détox digitale

Ecogine.org, moteur associatif français
Ecogine est la contraction de « Ecological search Engine ». Association créée en 2008 par des étudiants de PolyTech Nantes, ce moteur de recherche se veut éthique et écolo par deux biais : il compense l'empreinte carbone de nos recherches à hauteur de 10g eq/CO2 par recherche (l'estimation haute de l'impact environnemental d'une recherche internet selon l'ADEME) : chaque année, l'association verse ainsi 10% de ses revenus au programme de compensation volontaire Pur Project. Les résultats de recherche sont fournis par Google qui, à chaque clic sur un encart publicitaire, verse un peu d'argent à Ecogine. 100% des bénéfices tirés de ces revenus sont ensuite reversés à des ONG environnementales, élues chaque année par les membres de l’association. Selon les chiffres fournis par Ecogine, chaque requête rapporte, en moyenne, 0,0021 centimes à une ONG, soit 2€10 pour 1000 recherches. 
Côté protection de la vie privée : le site annonce clairement la couleur : utiliser Ecogine revient, côté données personnelles, à utiliser Google. En revanche, Ecogine ne stocke aucune donnée. 
On aime : la fenêtre de navigation d’Ecogine qui est décorée d’une jolie photo en HD… Les amateurs apprécieront. Les autres peuvent désactiver cette option pour retrouver un fond d’écran plus sobre.

Ecogine est disponible sur ordinateur

Trois gestes simples pour limiter notre empreinte carbone sur Internet
Vous trouverez sans doute, parmi ces trois moteurs de recherche écolo, celui qui convient le mieux. Notez cependant que pour surfer green, l’idéal est d’adopter quelques bons réflexes : 
- indiquer l’adresse du site directement dans la barre d'URL, si vous la connaissez
- lorsque vous utilisez un moteur de recherche, employez des mots-clés précis, pour réduire le nombre de pages consultées
- privilégiez le champ de recherche d’un site plutôt que celui d’un moteur. Par exemple, pour trouver une nouvelle paire de basket, tapez « baskets éthiques femme » dans le moteur de FemininBio ;)
Et bien sûr, pensez à éteindre votre ordinateur lorsque vous avez terminé votre tâche !

A lire sur FemininBio : Digital détox : cet été, on sort de notre addiction au smartphone

Articles du thème Déchets & pollution
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte