Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Jardin

Ce qu'il faut savoir pour planter un clémentinier ou mandarinier

Clémentinier : Les conseils pour planter les agrumes dans un climat tempéré
Les agrumes sont des plantes de climats doux et humides : ils redoutent le manque d’eau et doivent être arrosés très régulièrement.
Erwan Hesry/ Unsplash
L'actualité qui fait du bien Nouvelles fraîches
Clémentine Desfemmes
Par Clémentine Desfemmes
le 23 avril 2021

Il est tout à fait possible de cultiver un agrume sous nos climats. La solution idéale est la culture en pot, à poser sur une terrasse ou en balcon. L’entretien, l’arrosage et la température sont des éléments importants dans le développement d’un clémentinier ou d'un mandarinier, qui avec un peu de chances porteront des fruits.


Partenaire

Comme c’est le cas pour les autres agrumes, il faudra être patient (comptez sept à huit ans en moyenne) pour récolter des fruits à partir de clémentiniers issus de semis de pépins, et les éventuels fruits ne seront pas identiques à ceux dans lesquels vous aviez récupéré des pépins. Cependant, vous obtiendrez assez rapidement, en semant des pépins, une jolie plante verte, puis, en quelques années, un petit arbuste, vert et décoratif en toute saison grâce à son feuillage persistant.

Comment faire germer les pépins ?

Il est très facile de faire germer des pépins de clémentine et de mandarine. Récupérez les pépins lorsque vous consommez les fruits, rincez-les pour les débarrasser des restes de pulpe et du mucilage.

Les pépins d’agrumes ont besoin d’un épisode de froid avant de pouvoir germer. En ce qui concerne les fruits achetés dans le commerce, qui sont conservés en chambre froide, les pépins ont déjà été soumis au froid. En revanche, les fruits récoltés au jardin (sauf s’ils sont cueillis en hiver) ou rapportés de vacances dans un pays exotique n’ont pas été exposés au froid : placez leurs pépins durant deux semaines au réfrigérateur avant de les semer. Dans les deux cas, juste avant le semis, laissez tremper les pépins durant une journée dans un verre d’eau tiède, afin de ramollir le tégument et accélérer la germination.

Dans un pot, placez les pépins à la surface d’un terreau humide éventuellement mélangé à un peu de sable pour le rendre plus drainant. Du bout du doigt ou à l’aide d’un bâton, enfoncez-les à environ 1 cm de profondeur. Tassez légèrement et arrosez tout doucement sans déranger les pépins (ou vaporisez). Maintenez humide jusqu’à la germination, qui intervient en trois semaines en moyenne. Chaque graine contient souvent plusieurs embryons (graines polyembryonnées) : un seul pépin donne alors plusieurs plantules, comme des jumelles.

>> A lire aussi : DIY: Des petits bols "kawaï" pour graines germées

Conseils de culture des clémentiniers et des mandariniers

Placez vos jeunes agrumes dans un endroit lumineux. Conservez-les à l’intérieur en hiver les deux premières années ; de mai à octobre, vous pouvez les installer à l’extérieur, sur un bord de fenêtre, un balcon, une terrasse ou au jardin, en les habituant progressivement au soleil afin d’éviter les brûlures du feuillage. Lorsqu’ils seront un peu plus âgés, vers 2 ou 3 ans, vous pourrez les laisser dehors en hiver sous un climat doux, car le clémentinier et le mandarinier tolèrent de brèves et faibles gelées. Il est cependant plus sûr de leur faire passer l’hiver à l’abri du gel, dans un local lumineux et non chauffé, en les arrosant avec parcimonie. Dans tous les cas, évitez de conserver clémentiniers et mandariniers toute l’année en intérieur : ils préfèrent une ambiance fraîche en hiver et craignent l’air trop sec des intérieurs chauffés.

Les agrumes sont des plantes de climats doux et humides : ils redoutent le manque d’eau et doivent être arrosés très régulièrement en été, en particulier s’ils sont cultivés en pot. Ils ont besoin d’eau toute l’année, même si leurs besoins sont plus faibles en hiver. Évitez les arrosages à l’eau du robinet si celle-ci est calcaire, car le calcaire provoque chez ces plantes un jaunissement du feuillage (chlorose ferrique).

Apportez-leur chaque année un engrais complet à libération lente, ou griffez régulièrement du compost à leur pied.

Le livre :

Pépins et noyaux, faites-les pousser ! Clémentine Desfemmes Editions Leduc
(©Editions Leduc)

Cet article est extrait du livre de Clémentine Desfemmes Pépins et noyaux, faites-les pousser, paru aux éditions Leduc.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire