Label

"Mon coiffeur s'engage", label développement durable des salons de coiffure

Publié le 9 mai 2014 - Mis à jour le 12 mai 2014
Adepte de tous arts. Baroudeuse à petit budget. #Lecture #Nature #Liberté - Journaliste stagiaire @FemininBio
Le label "Mon coiffeur s'engage" intègre l'impact de l'activité du salon sur la santé du client.
Le label "Mon coiffeur s'engage" intègre l'impact de l'activité du salon sur la santé du client.

Votre coiffeur est-il engagé ? Crée en 2010, le label développement durable "Mon coiffeur s'engage" fait des adeptes chez les professionnels de la coiffure. Six critères sont à remplir pour recevoir la certification de ce label : environnement, santé, économie d'énergie, qualité de l'air en font partie.

C'est en Aquitaine, en 2010, qu'un premier salon de coiffure est labelisé "Développement durable, mon coiffeur s'engage". Aujourd'hui, 80 salons sont identifiés comme ambassadeurs de ce label engagé. Et près de 900 attendent d'être labelisés !

Les critères du label "Développement durable" du coiffeur

Le respect de l'environnement et du personnel sont des critères qualitatifs pour avoir le label "Développement durable" dans un salon de coiffure. 

Pour l'obtenir, il s'engage donc à : 

  • Connaître les impacts de la profession sur l'environnement et la santé, et respecter les règlementations en vigueur,
  • Intègrer l'impact environnemental dans son activité, la santé des clients et des salariés de son salon,
  • Préserver les ressources en énergie et réduire la consommation en eau, chauffage, électricité
  • Assurer l'assainissement et l'amélioration de la qualité de l'air dans son salon,
  • Réduire son empreinte environnementale en privilégiant des achats de matériels et de produits éco-responsables,
  • Adopter les pratiques qui préservent la santé, la sécurité et le confort de travail de son équipe,
  • Informer sa clientèle, assurer son bien-être.

Un label à plusieurs étoiles 

Pour se lancer dans la démarche et obtenir le label "Développement durable, mon coiffeur s'engage", le responsable de salon de coiffure doit s'adresser aux Institutions de la Coiffure pour obtenir un dossier de candidature puis dresser un premier bilan de son salon. Par la suite, un audit est réalisé auprès du salon candidat par un bureau d'études certifié et indépendant afin de vérifier la conformité du dossier d'évaluation déposé. Les résultats sont validés par ce bureau.

Une fois acquis, le label est attribué pour une durée de 3 ans et se décline en une, deux ou trois étoiles. Si un salon de coiffure débute avec une étoile, cela lui laisse ainsi une marge de progression en matière de développement durable.

Un label bon pour la santé 

En plus de promouvoir les économies d'eau et d'énergie, ce label favorise les colorations capillaires biologiques, bien meilleures pour la santé que les colorations conventionnelles et chimiques. En effet, des produits toxiques sont présents dans celles-ci, comme des métaux lourds et de l'amoniac, mauvais pour la santé du coiffeur comme de la cliente. Les substances pénètrent dans l'organisme par voie aérienne et cutanée.

Que vous fassiez votre coloration en salon ou chez vous, il faut bien lire les étiquettes ou opter pour une couleur "végétale"

Prudence cependant, certaines couleurs contiennent tout de même des substances de synthèse, notamment celles offrant une couvrance totale des cheveux...

Articles du thème Coloration naturelle
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte