Beauté bio

Bio et hypoallergénique: bienvenue dans la cosmétique du futur!

Publié le 10 mai 2017
"Un soin hypoallergénique est conçu pour limiter les risques de réactions allergiques."
"Un soin hypoallergénique est conçu pour limiter les risques de réactions allergiques."
© Fotolia

Exempts d'ingrédients potentiellement nocifs, les produits bio peuvent néanmoins provoquer des allergies ou des irritations. Laurence Rabaud, responsable R&D des soins cosmétiques Léa Nature, recommande d'opter pour des soins hypoallergéniques. Rencontre avec cette experte de la cosmétique bio.

Quelle est la spécificité de formulation d’un soin hypoallergénique ?
La formulation d’un soin hypoallergénique passe tout d’abord, par une sélection rigoureuse des matières premières et des ingrédients qui vont entrer dans sa composition. Dans ce cas précis, beaucoup de matières premières sont à exclure de par leur potentiel allergisant, comme tout ce qui est issu de noix comme la noisette ou les huiles essentielles d’une manière générale, les fruits à coque comme la noix ou noisette.
On va faire très attention aussi à ce que les ingrédients soient bien tolérés par la peau ; on va éviter tout ce qui est ingrédients potentiellement asséchants ou irritants comme l’alcool o les tensio-actifs sulfatés (sulfates).
Un autre point crucial dans la formulation d’un soin hypoallergénique est le choix du parfum et du système conservateur qui ne doivent pas contenir d’allergènes étiquetables.

En quoi un produit hypoallergénique est-il mieux adapté à la peau ?
Justement parce que les allergènes sont des molécules qui ne sont pas présentes dans la peau. Elle est capable de les accueillir la plupart du temps, mais ils peuvent parfois être source de réactions allergiques, notamment pour les peaux sensibles. Il est important de pouvoir proposer à ces peaux plus fragiles des soins sans allergènes qui respectent leur intégrité.

Avez-vous rencontré des difficultés pour formuler en bio hypoallergénique ?
Le cahier des charges de formulation bio est déjà contraignant mais il a l’avantage de garantir l’absence de substances largement utilisées en cosmétique conventionnelle mais considérées comme douteuses et potentiellement dangereuses pour la santé (phenoxyethanol, paraben, filtres chimiques…) ou  autres conservateurs hautement allergisant (methylisothiasolinone et mathylchlorisothiasolinone).
Ajouter à ce cahier des charges la contrainte de l’hypoallergénicité a été compliqué, notamment sur le choix du système conservateur. En effet, le benzyl alcool est un des conservateurs les plus utilisés en cosmétique bio car il est efficace, autorisé par la charte Ecocert et qu’il est très bien toléré. Mais il fait partie de la liste des 26 allergènes des molécules parfumantes et bien que classé comme faiblement allergisant, il n’a donc pas sa place dans une formulation hypoallergénique. Le challenge réside donc dans la découverte d’un système conservateur efficace, bien toléré et sans allergènes étiquetables. Mission accomplie pour Eau Thermale Jonzac avec son système conservateur breveté.
Une autre prouesse réside dans l’obtention d’un parfum naturel (pas de parfums de synthèse en cosmétique bio !), sans allergènes étiquetables, mais qui reste très sensoriel. Un vrai casse-tête !
Bref, formuler des soins efficaces et sensoriels en bio et hypoallergénique est un vrai savoir-faire de formulation.

Bio et hypoallergénique, en quoi cette cosmétique est encore plus affinitaire ?
Un soin hypoallergénique est conçu pour limiter les risques de réactions allergiques. Il ne contient donc pas d’ingrédients ayant un potentiel allergisant connu, et de ce fait respecte l’intégrité de la peau qui va pouvoir recevoir ce soin sans réaction allergique (même si le risque zéro n’existe pas).
A cela s’ajoutent les nombreuses vertus de la cosmétique bio ; des soins garantis sans molécules controversées ou douteuses, sans actifs issus de la chimie lourde, peu respectueux de la peau. Prenons l’exemple du Methilysothiazolinone, cette molécule qui est apparue récemment en cosmétique conventionnelle pour remplacer les parabens et dont les dermatologues connaissent bien l’effet très allergisant. La cosmétique bio garantie l’absence de ces ingrédients. C’est en cela qu’elle est plus affinitaire avec la peau.

La cosmétique bio et hypoallergénique peut-elle rester sensorielle ?
Ça a été un vrai challenge pour nous ; réaliser des produits qui restent plaisants à utiliser avec une sensorialité défiant le conventionnel. Mais comme souvent, les contraintes et les difficultés permettent de belles avancées !
Les fournisseurs de matières premières ont fait aussi d’énormes progrès et peuvent maintenant nous accompagner dans ce challenge qui est de faire de la cosmétique biologique hypoallergénique et sensorielle.
Eau Thermale Jonzac, ce sont des textures très sensorielles, douce, enveloppantes onctueuses et très agréables à utiliser. Les parfums sont subtils et délicats. On ne s’en lasse pas !
Et ça, ce sont de réelles avancées en cosmétique bio.

Plus d'info : Eau Thermale Jonzac

Articles du thème Soin du visage
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte