Cheveux

Écharpes, bonnets, froid ... comment garder de beaux cheveux en hiver ?

Publié le 7 janvier 2020
1/7
© unsplash/christina acosta

1 6 astuces pour dompter vos cheveux en hiver

Tout au long de l'année nos cheveux subissent des agressions venant principalement de l’extérieur. Pour conserver leur pleine santé il est intéressant de modifier légèrement sa routine afin de s’adapter au climat et à l’environnement

© Nina Strehl

2 Lutter contre le froid

Le froid a un effet vasoconstricteur qui ralentit la transmission des nutriments entre le cuir chevelu et la fibre capillaire. De ce fait, les longueurs sont fragilisées et desséchées,  principalement si le cheveu est sec. Afin de limiter ces désagréments, il est conseillé de masser son cuir chevelu régulièrement afin de relancer la circulation. L’utilisation d’un masque spécifique sur les longueurs est également vivement recommandée ! En cas de température extrême, on n’hésite pas à le laisser poser toute la nuit en avant-shampoing.

© Tyler Nix

3 Démêler malgré le vent

Le vent s’engouffre dans nos cheveux et les emmêlent, transformant ainsi l’étape du démêlage en réel calvaire. En plus d’être douloureux, passer une brosse dans des cheveux très emmêlés a d’autres inconvénients : cela les fragilise, les casse et parfois les arrache. Il est donc préférable de réaliser son démêlage après son shampoing sur des cheveux mouillés enduits de baume démêlant, cela est bien plus doux pour les cheveux et beaucoup moins désagréable.

© Gage Walker

4 LE DIY contre la pluie

La pluie et l’humidité sont principalement craintes par les cheveux bouclés ou ondulés. Quand l’humidité de l’atmosphère est plus élevée que celle contenue dans notre tige capillaire, cette dernière gonfle et les cuticules se soulèvent. Apparaissent alors les redoutés « frisottis ». Pour tenter de discipliner nos "petits cheveux" on mise tout sur l’hydratation avec l’aloe vera, Il peut être appliqué tous les jours, même sur cheveux secs, en petite quantité. Pour bien sceller l’hydratation et bien redessiner les boucles, on y ajoute 2 gouttes d’huile de brocoli bio.

© Bogdan Glisik

5 Adieu cheveux électriques !

Les cheveux électriques sont un problème que l’on retrouve principalement l’hiver en cas de froid sec. Ce climat favorise les déséquilibres de charges électriques. De plus la garde robe hivernale, souvent en laine et accompagnée de cols roulés, accentue ce phénomène. Pour lutter contre cela, on privilégie les brosses et peignes en matériaux naturels et on bannit le plastique qui ne fait qu’accentuer la charge d’électricité. Il est également important de bien hydrater ses cheveux le matin avec du gel d’aloe mais également en journée avec une lotion ou spray hydratant.

6 Attention aux bonnets

Bonnets et écharpes sont de précieux alliés pour protéger nos cheveux en hiver, mais ils accentuent malheureusement un autre désagrément : le frottement. Pour éviter que notre panoplie anti-froid fragilise les cheveux, l’idéal est d’appliquer une toute petite quantité de crème capillaire sur les longueurs afin de les hydrater, les nourrir et les protéger juste avant d’enfiler nos accessoires.

© Element5 Digital

7 Limiter le sèche-cheveux

L’hiver, la tentation d’utiliser un sèche-cheveux est bien présente. Il est vrai que froid et cheveux humides ne font pas bon ménage. On essaie donc au maximum d’organiser ses shampooings à des moments où nous avons le temps, afin de faire sécher notre chevelure naturellement et d’éviter ainsi l'effet déshydratant, asséchant et fragilisant du sèche-cheveux qui ne fera que renforcer les désagréments de l’hiver. Si il est impossible de s’en passer, il est alors préférable de l’utiliser en diffusion douce à basse température ou à air froid, et de protéger ses cheveux juste avant avec des produits thermo-protecteurs.

L’hiver est particulièrement rude pour nos cheveux, de nombreux facteurs perturbent leur équilibre. L’idéal est de continuer les lavages avec son produit habituel et d’ajouter des petites astuces pour lutter contre chacun des désagréments hivernaux.

Tout au long de l'année nos cheveux subissent des agressions venant principalement de l’extérieur. Pour conserver leur pleine santé il est intéressant de modifier légèrement sa routine afin de s’adapter au climat et à l’environnement.

Lutter contre le froid

Le froid a un effet vasoconstricteur qui ralentit la transmission des nutriments entre le cuir chevelu et la fibre capillaire. De ce fait, les longueurs sont fragilisées et desséchées,  principalement si le cheveu est sec. Afin de limiter ces désagréments, il est conseillé de masser son cuir chevelu régulièrement afin de relancer la circulation. L’utilisation d’un masque spécifique sur les longueurs est également vivement recommandée ! En cas de température extrême, on n’hésite pas à le laisser poser toute la nuit en avant-shampoing.

Démêler malgré le vent

Le vent s’engouffre dans nos cheveux et les emmêlent, transformant ainsi l’étape du démêlage en réel calvaire. En plus d’être douloureux, passer une brosse dans des cheveux très emmêlés a d’autres inconvénients : cela les fragilise, les casse et parfois les arrache. Il est donc préférable de réaliser son démêlage après son shampoing sur des cheveux mouillés enduits de baume démêlant, cela est bien plus doux pour les cheveux et beaucoup moins désagréable.

Le DIY contre la pluie

La pluie et l’humidité sont principalement craintes par les cheveux bouclés ou ondulés. Quand l’humidité de l’atmosphère est plus élevée que celle contenue dans notre tige capillaire, cette dernière gonfle et les cuticules se soulèvent. Apparaissent alors les redoutés « frisottis ». Pour tenter de discipliner nos "petits cheveux" on mise tout sur l’hydratation avec l’aloe vera, Il peut être appliqué tous les jours, même sur cheveux secs, en petite quantité. Pour bien sceller l’hydratation et bien redessiner les boucles, on y ajoute 2 gouttes d’huile de brocoli bio.

Adieu cheveux électriques !

Les cheveux électriques sont un problème que l’on retrouve principalement l’hiver en cas de froid sec. Ce climat favorise les déséquilibres de charges électriques. De plus la garde robe hivernale, souvent en laine et accompagnée de cols roulés, accentue ce phénomène. Pour lutter contre cela, on privilégie les brosses et peignes en matériaux naturels et on bannit le plastique qui ne fait qu’accentuer la charge d’électricité. Il est également important de bien hydrater ses cheveux le matin avec du gel d’aloe mais également en journée avec une lotion ou spray hydratant.

Attention aux bonnets

Bonnets et écharpes sont de précieux alliés pour protéger nos cheveux en hiver, mais ils accentuent malheureusement un autre désagrément : le frottement. Pour éviter que notre panoplie anti-froid fragilise les cheveux, l’idéal est d’appliquer une toute petite quantité de crème capillaire sur les longueurs afin de les hydrater, les nourrir et les protéger juste avant d’enfiler nos accessoires.

Limiter le sèche-cheveux

L’hiver, la tentation d’utiliser un sèche-cheveux est bien présente. Il est vrai que froid et cheveux humides ne font pas bon ménage. On essaie donc au maximum d’organiser ses shampooings à des moments où nous avons le temps, afin de faire sécher notre chevelure naturellement et d’éviter ainsi l'effet déshydratant, asséchant et fragilisant du sèche-cheveux qui ne fera que renforcer les désagréments de l’hiver. Si il est impossible de s’en passer, il est alors préférable de l’utiliser en diffusion douce à basse température ou à air froid, et de protéger ses cheveux juste avant avec des produits thermo-protecteurs.
 

Articles du thème Soin bio des cheveux
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi