Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Karité

Des preuves scientifiques de l’efficacité du beurre de karité

femme peau sourire salle de bain
Les bienfaits du karité pour la peau sont désormais prouvées médicalement
Carole Tawema
Carole Tawema
le 09 octobre 2013
Le karité a de nombreuses vertus pour la peau et les cheveux. Régénérer, protecteur, adoucissant, apaisant et revitalisant, toutes ces actions sont maintenant prouvées par la science.

Partenaire

La nutrition de votre peau est le minimum que le karité puisse vous apporter. Quelque soit la nature de votre karité, raffiné ou non raffiné, vous constaterez une différence immédiate entre votre peau sèche ou déshydratée et votre peau nourrie au karité.

La raison pour laquelle le karité se distingue de la plupart des huiles végétales vient du fait qu’à l’état vierge (brut, non raffiné) le beurre de karité est l’ingrédient réunissant le plus d’actifs permettant de régénérer, protéger, adoucir, apaiser et revitaliser la peau et le cheveu. Des tests scientifiques le prouvent :

Les propriétés réparatrices et hydratantes du karité sont scientifiquement révélées en 1998 par Poelman et Associés dans Les nouvelles Dermatologiques. Un peu plus tôt, en 1990 une thèse de doctorat réalisée par Renard à l’université de Bordeaux sur 49 volontaires de 29 à 80 ans démontre les propriétés réparatrices du beurre de karité naturel d’Afrique appliqué deux fois par jour.

  • Pour 100% d’entre eux la peau est d’apparence plus saine (100%) et moins fine ou transparente-(Phénomène de synthèse du collagène). 
  • Pour 90% des volontaires, en quelques semaines les taches ternes et grisâtres deviennent plus claires et lisses.
  • Pour 70% d’entre eux, le karité a eu un effet  réparateur  sur les coups de soleil, les dermatites et les cicatrices légères.
  • 75% des volontaires constatent que les rides dues à la surexposition au soleil sont réduites de 50% et que leur peau gagne en souplesse et élasticité. 

Suite à ces publications, l’industrie de la beauté a entrepris d’introduire le baume précieux des femmes africaines dans la majorité  de ces soins. Le fameux karité des femmes africaines, indiqué sous le terme butyrospermum parkkii (Shea butter) dans la liste des ingrédients. Cependant ce beurre est majoritairement utilisée sous une forme traitée industriellement (raffinée), dans des proportions souvent impossible à identifier. Une démarche souvent dénoncée par des consommateurs avertis. Mais aucune législation n’interdit cette pratique laissant à chacun le soin de s’informer.

Cette attitude peu éthique n’est malheureusement que la partie émergée des conséquences pour les 16.000.000 de femmes qui vivent du karité,  d’un  marketing "abusif" de leur huile de beauté et de bien-être. 

Retrouvez plus d'informations sur le site de Karethic.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire