Partenaire
Inspirer, Faire du bien

#FreeBoobs

Redonner du tonus à sa poitrine grâce au mouvement du "no bra" et au massage

no bra soutien gorge
Des études scientifiques ont démontré que le port du soutien-gorge aurait tendance à distendre les tissus et les ligaments porteurs de la poitrine.
DeMorris Byrd
Emmanuelle Balbi
Emmanuelle Balbi
le 27 mai 2020
Vous avez peut-être été de celles qui ont mis leur soutien-gorge de côté pendant le confinement, et qui deux mois plus tard, y ont pris goût. A la rédaction, nous avons été conquises. Outre la sensation de liberté, le fait de ne pas en porter est excellent pour le tonus et le galbe de votre poitrine. Emmanuelle, coach en sexualité féminine, nous explique comment en optimiser les effets grâce à un massage ancestral.

Partenaire

Les femmes sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à vivre sans soutien-gorge, que ce soit à la maison ou dans leurs activités quotidiennes. Personnellement, cela fait 5 ans que n’en porte plus.

Il est facilement remplacé par un caraco en dentelles, un body sans armature ou un débardeur moulant, assurant ainsi un léger maintien non oppressant. Et pour les sportives, une brassière est tout à fait adéquate le temps d’une séance de sport.

Plus qu’un phénomène, il s’agit d’une véritable révélation dans la réappropriation de son corps et les bienfaits qui y sont associés au niveau bien-être et santé.
Des études scientifiques ont démontré que le port du soutien-gorge aurait tendance à distendre les tissus et les ligaments porteurs de la poitrine, en même temps que de bloquer la libre circulation du liquide lymphatique, pouvant favoriser des fibroses, des kystes, voire le cancer*.

La pratique ancestrale du massage des seins

L’idée que la poitrine a absolument besoin d’un soutien afin d’éviter les effets néfastes de la pesanteur est absolument erronée et quel que soit le type de poitrine (petite, moyenne ou grosse) et quelle que soit sa forme. Bien au contraire, une poitrine libérée de toute contrainte a tout à fait la capacité de retrouver de la tenue, du tonus, un galbe harmonieux et peut même remonter.

Mais cela passe par un automassage des seins, tel que préconisé par les médecins chinois taoïstes. Il s’agit d’une pratique ancestrale qui consiste à se masser les seins de manière circulaire, 36 fois dans un sens, 36 fois dans l’autre sens, en adoptant une respiration lente et profonde. C’est un chiffre approximatif. Cette pratique doit être un plaisir avant tout, sans obligation.

>> A lire sur FemininBio Seins : conseils beauté et santé d'une naturopathe

Décontractez l’ensemble du corps, variez la pression et les mouvements, à l’écoute de vos besoins et ressentis. Et à ce moment, connectez-vous à votre « sourire intérieur ». Il s’agit de se sourire à soi, à son corps, et à chacune de ses cellules. C’est un véritable acte d’amour que l’on s’offre à soi-même.

Une attention particulière peut être apportée aux mamelons. Cela stimulera les glandes hormonales, et sera bénéfique à leur harmonisation dans l’ensemble du corps, améliorant ainsi le confort des cycles.

Pratiqué quotidiennement et accompagné d’une huile végétale naturelle de coco ou de pâquerette, votre poitrine s’en trouvera revitalisée. Suivez le mouvement #freeboops ! Envoyez-moi vos photos de caracos, body et débardeurs, ainsi que vos témoignages !

*Dressed to Kill, 1995, Sydney Ross Singer et Soma Grismaijer ; Dr Denis Rouillon, médecin du Sport, 1997 ; Silva Rios, et al., Adv Oncol Res Treat, 2016.

[video:https://www.youtube.com/watch?v=A4DbrsoTdMo&feature=youtu.be autoplay:0]

Notre experte

Emmanuelle Balbi reçoit sur rendez-vous au Centre des Arts Holistiques 48 rue de Paradis – 75010 Paris
Son site : emmanuellebalbi.com
Son mail : contact@emmanuellebalbi.com
Son Instagram : Emmanuelle Balbi

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire