Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Bien-être

Comment se pratique l'écologie intérieure ?

En prenant soin de nos écosystèmes internes, non seulement nous faisons croitre nos capacités à mieux vivre les stress, mais nous répondons aussi au besoin fondamental de nous occuper de nous avec plus de douceur, d’amour et de délicatesse.

Yolya Ilyasova/Shutterstock
Florence Binay
Par Florence Binay
Publié le 26 février 2022

Les gestes écologiques pour l'environnement sont désormais ancrés dans nos pratiques quotidiennes, mais qu'en est-il de notre écologie intérieure ? Apprenons à prendre soin de notre planète intérieure.


Partenaire

Si aujourd’hui la terre est dans un appauvrissement de ses ressources, les terriens le sont aussi dans leurs ressources internes.

C'est dans les années cinquante qu’émerge la notion d’écologie, liée intimement à l’homme. C’est Grégory Bateson, anthropologue, psychologue, épistémologue américain, qui dans son livre Vers une écologie de l’esprit lance les prémisses de l’écologie applicable à l’être humain.

La plus grande vague de changement sera celle qui se fera individuellement.

Ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent.

J. Henry Dunant

Notre lien à la planète bleue

Nous sommes unis d’un lien d’amour, encore trop souvent ignoré, à notre terre. Nous sommes fait l’un pour l’autre. Elle, pour nous abriter, nous nourrir, nous partager ses innombrables merveilles. Nous, pour la préserver, en prendre soin, y vivre les expériences sensorielles qui nous sont offertes, y diffuser notre joie d’être vivant. Nos corps et nos esprits souffrent des surcharges alimentaires, émotionnelles, de nos états d’esprits imprégnés de sinistrose sociétale, éducative… En préservant nos ressources intérieures, nous préservons celles de la terre.

A lire aussi Santé humaine et écologie de la planète : quels liens ?

Il y a urgence pour les générations futures à prendre soin de notre planète intérieure, L’écologie de notre être dans sa globalité est une des conditions indispensable de notre avenir. Car c’est bien elle qui nous ouvrira les portes d’une écologie au sens large et d’une conscience différente concernant la préservation de notre espèce et de toute forme de vie sur notre belle planète bleue.

Cette nouvelle forme d’écologie implique une connexion à notre corps sur tous ses plans – causal, mental, émotionnel, vital, physique - à nos mémoires, autant qu’à notre environnement au sens large.

Prenons soin de notre planète intérieure

En prenant soin de nos écosystèmes internes, non seulement nous faisons croitre nos capacités à mieux vivre les stress, mais nous répondons aussi au besoin fondamental de nous occuper de nous avec plus de douceur, d’amour et de délicatesse. La bienveillance inconditionnelle est l’une des récoltes de l’écologie humaine.

Faire du tri dans nos tensions physiques, mentales, émotionnelles afin d’être bien avec nous et avec nos pairs est d’une grande évidence pour l’avenir. Simple respect de soi, des autres, de la vie. Nous avons fait un saut quantique sur notre hygiène de vie en moins de 60 ans. Faisons le même pour notre hygiène de conscience. (Re)connaissons ce qui nous en éloigne et expérimentons, tout comme nous faisons notre toilette ou changeons de vêtements, des petits sas écologiques faciles et ludiques. Changements rapides à la clé !

10 questions pour savoir où j'en suis dans mon écologie intérieure

  • Sais-je repérer mes tensions physiques ?
  • Ai-je tendance à ressasser le passé, à ruminer des situations au delà de quelques jours ?
  • Suis-je capable de rebondir après un échec ?
  • Est-ce que j’écoute ou réponds à mes besoins essentiels ?
  • Mon bonheur dépend t’il de quelqu’un ou de quelque chose ?
  • Ai-je tendance à remettre mes priorités à plus tard ou à m’oublier dans une relation ?
  • Est-ce que je pratique les Rv avec moi ?
  • Mon attention s’attarde t’elle régulièrement sur les petits bonheurs quotidien ?
  • Ai-je tendance à laisser la routine s’installer et suis-je fermé à de nouvelles expériences ?
  • Y a t’il des émotions pour lesquelles je sur-réagis ?

Sortons nos poubelles mentales

Ce que j’appelle les éco-pratiques agissent tel un engrais bienfaisant œuvrant à l’équilibre de nos pensées et de notre cerveau limbique.

Une petite détox quotidienne pour ne pas polluer nos proches, nos relations avec nos projections, nos pensées et nos émotions.

A lire aussi Comment se connecter à la nature quand on est en ville ?

Il y a donc ce juste milieu : penser avec le corps. Penser uniquement avec notre mental agit comme un engrais chimique. Baladés entre ruminations au sujet du passé à des supputations quant au futur, en passant par quelques jugements de valeur… Puis retournant à nouveau dans le passé ou le futur, et ainsi de suite des milliers de fois par jour. Toxicité garantie ! A court terme, l’impression est l’efficacité. A long terme, les résultats sont destructeurs. L’une des grandes avancées de notre société est de comprendre qu’il est possible de changer notre vie en changeant notre façon de penser. Là réside notre liberté. Finalement, nos pensées ne sont que des pensées ! Ainsi, si elles ne sont que des constructions qui ont souvent peu de chose à voir avec la réalité, la petite question écologique à se poser régulièrement est : ce que je pense dans l’instant est-il vrai ?

Exercice pour penser avec le corps

Installez-vous confortablement et prenez le temps de relâcher les tensions inutiles des mâchoires, des épaules, des jambes… puis pendant quelques instants, arrêtez-vous sur chaque partie du corps. Attachez-vous à y rester connecté : ressentez du mieux possible les sensations et imaginez que chaque partie de votre corps respire tranquillement. Pour terminer cette éco-pratique, servez-vous de votre imagination pour laisser infuser, un peu comme une tisane, à chaque expiration, un baume coloré, pailleté, qui va imprégner tout votre corps et chacune de vos cellules.

Paquets cadeaux écologiques

Ludique et lumineuse, cette idée invite à utiliser son imagination et fait appel à nos capacités énergétiques. Choisissons un moment tranquille ou avant de nous endormir.

  • Relâchons les tensions inutiles et respirons profondément.
  • Visualisons un ou plusieurs paquets cadeaux.
  • Mettons dedans les tracas, les émotions, les situations perturbantes, les répétitions familiales, nos problématiques…
  • Demandons que ces paquets soient recyclés, traités, renouvelés afin d’être réaligné sur qui nous sommes et notre propre écologie de vie.

Demander, c’est tout simplement parler à haute voix ou dans sa tête en s’adressant à la terre, à la planète, à l’univers, à des anges, à des guides…

Plusieurs jours de suite si nécessaire jusqu’à temps de ressentir un mieux.

Mantras écologiques

Associés à une petite méditation ou tout simplement à des respirations, ils sont à répéter et à consommer sans modération ! Votre cerveau pourra alors vibrer à l’unisson avec vos 50 trillions de cellules accompagné de ces paroles subtiles !

Je m'aime et je m'accepte de plus en plus.

Chaque jour je m'améliore dans tous les domaines.

Je suis bienveillant(e) avec moi et mon entourage.

Mon esprit s'oriente de plus en plus vers les belles choses et des sujets nourrissants.

Mes pensées et mes paroles sont de plus en plus douces.

Je suis un être profondément optimiste et cela m'ouvre des portes.

Il règne une grande paix dans mon cœur, mon esprit et mes cellules.

J'ai dans mon cœur tout l'amour dont j'ai besoin.

Plus je rayonne, plus j'attire et je fais de la place à de belles choses.

Ma parole est en adéquation avec ce que je suis.

Je m'aime quand j'exprime mes sentiments.

Je suis une personne profondément calme et tranquille.

Je remarque la beauté en toute chose, en toute personne et de plus en plus.

Je fais confiance à mes idées et mon intuition.

Ma créativité génère de plus en plus de joie et d'abondance dans ma vie.

Je m'aime et j'attire des relations pleines de bienveillance et d'amour.

J'aime et je remercie tout ce qui est.

Faisons notre part de colibri ou soyons le grain de sable qui fait cette plage immense. Il est temps pour nous de devenir les ambassadeurs écologiques d’un futur vivant et coloré.

L'auteure

Florence Binay est une amoureuse et une accro des merveilles de la vie, formatrice, conférencière et auteure de cinq livres aux Editions le Souffle d’Or et Solar, notamment 35 aventures intérieures pour grandir heureux et zen. Mélangeant toutes ses approches, elle a créé Sophro So Mouv©, alliant méditation en mouvement et danse libre, qu’elle propose en stage ou en ateliers. Aimant dessiner depuis toute petite, elle est l’heureuse dessinatrice de Happy le Chat, qui jalonne ses livres et anime ses réseaux de sa malice et de sa bonne humeur.

Son Facebook : Florence Binay
Son Instagram : florence_binay
Site internet : detenteetsophrologie.com

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire