Partenaire
Inspirer, Faire du bien

LSF

Tout savoir pour se lancer dans le langage des signes avec bébé

 Signer avec bébé : pourquoi se lancer et comment faire ?
"En l’absence de manuel d’instructions, il est difficile pour les bébés de comprendre leurs besoins"
Eduquer autrement : la parentalité positive Eduquer autrement : la parentalité positive
Marie Cao
Marie Cao
le 27 juillet 2020
« La communication gestuelle associée à la parole », c’est le terme à rallonge qui désigne le fait de signer avec son bébé entendant. Concrètement, il s’agit de signer (faire le signe avec ses mains) ce que l’on veut exprimer en même temps qu’on le prononce à l’oral pour que le bébé apprenne à dire le mot avec ses mains avant de pouvoir le verbaliser.
Partenaire

Vous êtes sans doute impatient de vous lancer dans la pratique. Mais pour que tout se passe au mieux, pour être efficace à 100 %, il est indispensable de savoir quand et par quoi commencer, et comment s’y prendre.

À partir de quand peut-on commencer à signer avec bébé ? 

Il est possible de commencer dès la naissance, cela permet aux parents de prendre l’habitude de signer les mots importants pour le bébé tout en évitant le fameux « on ne pense jamais à signer à la maison », qui est la cause majeure de l’échec de la mise en place de la pratique, ou le fait de se sentir gêné à l’idée de signer. Donc entraînez-vous dès la naissance, et en famille – ce n’est pas un problème s’il n’y a qu’un parent qui signe avec bébé, mais c’est mieux à plusieurs.

La maternité est un sujet qui vous touche ? Découvrez Si Mère ! Le Podcast de maternage féministe, présenté par FemininBio en partenariat avec Radio Médecine Douce et Biostime.

Le bébé va montrer un réel intérêt à communiquer à partir de 6 mois. C’est l’âge où son cerveau enregistre les signes qu’il voit, il les comprend, c’est donc le moment où il faut vraiment commencer à être assidu. En ce qui concerne les comptines signées, elles peuvent être mises en place très tôt également. Les mains bougent en rythme avec le chant, elles dessinent une histoire, et le bébé beigne dans le regard attendri de sa maman ou de son papa, un vrai délice ! Elles peuvent aussi être un rituel dans l’accompagnement au sommeil, et utiles pour calmer bébé dans une situation désagréable, par exemple quand il est dans son siège auto lors d’un trajet en voiture ou quand il y a beaucoup de bruit dans la rue.

>> A lire sur FemininBio Langue des signes pour bébé : 5 exercices faciles

Comment procède-t-on en pour signer ? 

Vous le savez maintenant, les signes de la communication gestuelle associée à la parole sont puisés dans la langue des signes française. Cependant, mis bout à bout, ils ne forment pas une phrase en LSF. La langue des signes a sa propre structure, sa logique et sa syntaxe. Et elle ne suit pas du tout celle du français ! Nous allons ici utiliser les signes en même temps que l'on prononce le mot à l'oral, on va donc signer « bain » en prononcant le mot « bain » à l'oral. On associe toujours le signe avec le mot oral. Vous saisissez ?

Votre bébé est détendu, vous êtes détendu, vous êtes à la même hauteur et vous vous regardez. Bébé peut ainsi comprendre que vous allez lui faire un signe. Comme vous le feriez dans n’importe quelle situation, vous prononcez tout simplement à l’oral le mot et vous signez le mot que vous venez de prononcer. Si vous le pouvez, pointez également l’objet, la personne ou l’action dont vous parlez pour faciliter le travail d’association du concept et du signe de votre enfant. Par exemple : votre bébé a faim, il veut téter ; vous l’installez au sein tout en signant et en disant « tétée » en même temps, et vous pointez le sein. Chaque fois que vous direz « tétée », vous ferez le signe. Rappelez-vous, l’important, c’est la répétition dans le temps.

>> A lire sur FemininBio Chant prénatal et psychophonie : soulager bébé grâce aux sons

Les bienfaits pour bébé 

1. Réduire la frustration

Les plus grandes frustrations des bébés viennent du fait qu’ils n’arrivent à résoudre un problème par eux-mêmes. Au cas où vous l’auriez oublié, ils viennent de passer neuf mois dans un endroit moelleux, tout rond, à température parfaite, ils ne connaissent ni la faim, ni la soif, ni la douleur, un autre corps se chargeait de les nourrir, de respirer pour eux, de se taper des gaz et des nausées, et ils débarquent dans un endroit où leur capacité physique ne leur permet au départ pas grand-chose à part respirer, téter et pleurer. Mais en l’absence de manuel d’instructions, il est difficile pour ces derniers de comprendre leurs besoins. Et si, nos sens s’aiguisent petit à petit, nous permettant d’en décoder toujours davantage, ce n’est souvent pas assez rapide pour nos bébés.

2. Augmenter la complicité entre le parent et le bébé

Les signes dans le maternage, c’est échanger avec son bébé quand il est à un âge où l'on n’a habituellement pas forcément de retour à nos longs monologues ! C’est aussi un moyen d’augmenter le temps de qualité avec son enfant. Communiquer avec son bébé est un temps où l’on donne de soi, où l’on se met à son niveau, où on lui apprend quelque chose. Et en réduisant les pleurs, les colères et les frustrations, le temps passé ensemble est bien plus doux. Et puis vous pouvez aussi vous dire que vous êtes des agents secrets et que vous communiquez grâce à des codes pour vous faire comprendre !

3. Le développement de la motricité

Ce n’est pas la peine de vous faire un dessin, vous comprenez bien que les signes vont stimuler ses capacités manuelles : la motricité et la coordination de ses mains. Plus il fera un signe, plus le signe s’affinera. Au départ, le signe sera brut, maladroit et grossier. Puis il va s’aiguiser et ainsi développer et faire évoluer ses capacités en motricité, même fine, tout comme la rapidité et la précision de ses mouvements : attraper avec toute la main, puis attraper avec l’index et le pouce, etc.

Notre experte

Marie Cao, aka LittleBunBao sur les réseaux sociaux YouTube, et Instagram, est une ancienne interprète en Langue des Signes Française auprès des enfants, et une maman d’une petite fille de deux ans. Formée à la psychologie du développement de l’enfant, elle partage son savoir : les signes. Cet article est extrait de son livre Le grand guide des signes avec bébé paru aux Editions Marabout.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire