Alimentation

Le saumon bio de Norvège et d'Islande de retour dans l'assiette des Français

Publié le 21 mars 2017
Le saumon est le poisson préféré des Français
Le saumon est le poisson préféré des Français
© Pexels

Les produits biologiques originaires de Norvège comme le saumon sont de nouveau commercialisés en Europe. Le 17 mars 2017, Le Comité mixte de l'Espace Economique Européen (EEE) a autorisé la Norvège et l'Islande à importer leurs produits dans l'espace européen.

Après un délai de huit ans, la Norvège et l'Islande sont dorénavant au point sur les normes en vigueur dans l'Union européenne. A compter du 18 mars 2017, les importations de saumons bio norvégiens, produits et certifiés en accord avec la réglementation européenne, sont de nouveau autorisées.

Depuis juillet dernier, les saumons norvégiens et islandais n'étaient plus acceptés dans le reste des pays de l'UE : dans le cahier des charges de l'UE, 40% des l'alimentation végétale données aux saumons d'élevage bio doit être bio - les règlementations en Norvège et en Islande étaient plus souples. Par ailleurs, il ne doit pas y avoir plus de 10 kg de saumon au m3, contre 25 dans les élevages conventionnels.  

Dans un communiqué de presse, le commissaire européen en charge de l'agriculture et du développement rural a réagi : "La Commission européenne n'acceptera jamais d'assouplir les normes élevées que nous appliquons aux produits fabriqués, importés et commercialisés en tant que produits biologiques. Notre rôle est donc d'assurer la confiance des consommateurs et de garantir la crédibilité du logo biologique de l'Union européenne". 

En 1991, l'Union Européenne avait déjà instauré des règles quant à la production et à l'étiquetage biologique. En 2007, ces normes ont été réactualisées et de nouveaux critères ont vu le jour, idem en 2009, concernant notamment la production aquacole biologique. Tous ces paramètres ont eu pour effet d'allonger les délais et la bonne intégration dans l'accord de l'Espace Economique Européen.

"Les autorités de l'EEE ont retardé l'incorporation des nouveaux règlements en raison des demandes de dérogation en suspens concernant certains points techniques, notamment sur l'utilisation de farine de poisson pour nourrir les ruminants et un certain degré de souplesse dans l'étiquetage. Ces demandes ont maintenant été retirées". 

Le retour du saumon bio norvégien dans les étals des Français sera-t-il bien accueilli en dépit d'enquêtes comme celle de l'émission Thalassa en novembre dernier, qui pointait les mauvais élèves des filières de saumon bio? 
Il faut rappeler que la France est le premier importateur mondial de saumon. Chaque année, nous consommons 46.000 tonnes de ce poisson (frais, fumé, en conserve), dont 5% de saumon frais bio (source : FranceAgrimer).

Articles du thème Alimentation vivante
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte