Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Santé

Des produits cancérigènes dans les couches: petrolatum et glyphosate

Les couches-culottes contiennent du "pétrolatum"
Unsplash - Jenko Ferlic
coca bio Produits toxiques : comment les remplacer ?
Marion Mancho
Par Marion Mancho
le 25 octobre 2016
Des dérivés du pétrole ont été retrouvés dans les couches Pampers. Même si les résidus sont bas, le laboratoire indépendant qui a mené l'enquête met en garde les parents.

Partenaire

Mauvaise nouvelle pour les fesses de nos bambins. L'Asef (Association santé environnement de France) et la société de couches-culottes bio Love & Green ont fait appel à un laboratoire indépendant pour tester la composition des couches Pampers. L'enquête révèle la présence de produits cancérigènes chez le leader de la couches-culottes.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; line-height: 21.0px; font: 18.0px Arial; color: #661e99; -webkit-text-stroke: #661e99} span.s1 {font-kerning: none}

Les résultats recueillis mentionnent la présence de 0,2 mg par kilos de HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), précisément du benzo anthracène et du chrysène, des dérivés du pétrole classés dangereux par l'Union Européenne. Le HAP, ou « pétrolatum », utilisé par Pampers est mieux connu sous le nom de vaseline. Il sert à préserver l'épiderme de Bébé. Contactée par Le Parisien, la marque n'a pas été en mesure de répondre.

Du glyphosate dans un tiers des couches-culottes ?

Pas plus rassurant, du glyphosate a été retrouvé dans un tiers des couche-culottes. Rappellons que ce dangereux herbicide a été la cause du cancer du sang contracté par Dewayne Johnson. Ce jardinier avait, en effet, aspergé cet ingrédient du désherbant RangerPro sur les pelouses d'une l'école, pendant deux ans.  Monsanto, a été condamné à lui verser 289 millions de dollars de dommages et intérêts.

Les causes d'une telle présence toxique dans les couches

Les couches sont ainsi souvent blanchies avec des produits toxiques ou fabriquées à base de coton ou d'amidon de maïs. C'est ainsi que les pesiticides utilisés pour cultiver ses plantes peuvent se retrouver dans les couches.

Quelles sont les alternatives ?

Bien que l'étude de l'Asef révèle un taux de « pétrolatum » sous le seuil autorisé des 0,2mg/kg, Ludivine Ferrer directrice de l'association s'inquiète chez Le Parisien « c'est légal mais laisser ainsi ne serait-ce que quelques traces de composants dangereux, c'est moralement trop. D'autant que les industriels ne sont pas obligés d'ajouter ces éléments chimiques ! ».

La solution ? Passer aux couches bio jetables. Deux maternités dans les Bouches-du-Rhône se sont engagées dès le 1er janvier 2017 à utiliser des couches écolos, c'est-à-dire sans produits chimiques. Les marques de couches bio comme Moltex, Naty, Love & Green ou encore Carrefour Baby Eco Planet et Auchan Mieux vivre, affichent 50 % de matières naturelles et surtout zéro produits chimiques. 

Pour les parents les plus téméraires, on trouve également les couches lavables chez Popolini, P'tits Dessous et Best Bottom. Comme les langes de nos grands-mères les couches réutilisables sont en bambou, en coton ou en chanvre. Compter 200 € en moyenne pour leur acquisition, cependant elles se rentabilisent rapidement. Une bonne alternative aux produits chimiques, à condition de ne pas avoir peur de sa machine à laver. 

S'agissant du Glyphosate, l'association 60 millions de consommateurs réclame un contrôle plus sévère des procédés de fabrication. Une information des parents sur les paquets serait également la bienvenue.

Liste des produits bébé non toxiques sur FemininBio

Bébé : Attention aux lingettes toxiques! sur FemininBio

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire