Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Feng Shui

Feng Shui et rituels au service du sommeil des tout petits

Conseils feng shui et rituels pour un meilleurs sommeil de l'enfant
Coucher votre enfant vire au cauchemar ? Vous avez tout essayé, calmement, avec amour, câlin, histoire, puis un peu tendu, super énervé voir pétage de plomb total ? Vous ne savez plus quoi faire ? C’est là que le feng shui et les rituels peuvent vous aider.

Partenaire

Pourquoi votre enfant refuse-t-il d’aller se coucher quand celui de votre copine va au lit tranquillement à 19h30 et fait le tour du cadran ? Et en plus ce dernier fait au moins deux heures de sieste l’après-midi quand le vôtre, qui a à peine dormi la nuit, refuse de dormir plus que quelques minutes ? Quelle injustice ! De quoi vous rendre jalouse et curieuse de trouver de nouvelles idées. 

Voici quelques conseils issus de mon expertise en feng shui et aussi de mon expérience de maman de 4 enfants. 

De nombreux éléments entrent en jeu : rythme de la journée, activité physique, environnement et perception affective, alimentation.

Le feng shui s’intéresse à l’environnement de l’enfant, à sa chambre en particulier, et les rituels permettent de structurer la pensée de l’enfant.

Le nourrisson comme le petit enfant a besoin de beaucoup d’heures de sommeil pour récupérer et "imprimer, enregistrer" tous les apprentissages qu’il fait dans la journée. C’est une période extrêmement riche et tout est source de nouveauté pour l’enfant, donc de mémorisation. Il y a aussi la croissance phénoménale du corps qui occupe sa vie.

Entre le moment où l’enfant doit se coucher et le couchage réel, comptez 1h30

Pour un coucher vers 19h30, le rituel commence donc vers 18h00. C’est le moment d’aller dans la chambre de l’enfant, de fermer les volets, et de tirer les rideaux. On ferme en quelque sorte la partie active de la journée pour passer au mode calme qui précède une bonne nuit de sommeil.

Puis c’est le temps du bain, de la détente. Généralement, les petits adorent ce moment particulier et intime avec la personne qui s’occupe de lui. C’est le temps du jeu, et du contact.

Le passage de la tenue du jour à la tenue de nuit, marque une nouvelle étape, tranquille vers l’apaisement. 18h20, sortie du bain, on prend le temps de parler avec l’enfant, de nommer les parties du corps, c’est le temps des câlins et des gestes affectueux.

18h30 l’enfant joue tranquillement, avec des légos, des briques de bois, de carton, les peluches, les poupées, petites voitures etc… Des jeux créatifs où il est détendu, dans son imaginaire. Evitez tous les écrans, télévision, tablettes, jeux vidéos etc. 

C’est le moment pour vous de préparer la table et son repas, en pleine conscience.

18h45 à table ! Une alimentation à base de légumes, de fruits et de céréales. Evitez les aliments excitants tels la viande rouge, les fromages, les sucres rapides. Evidemment les boissons gazeuses sont à proscrire.

Pendant qu’il dine, s’il est assez grand pour manger seul, restez à côté de lui, évitez de faire autre chose à côté, vous aurez tout votre temps ensuite. La pleine conscience est à nouveau importante, elle l’est toujours quand vous vous occupez d’un enfant.

Il vaut mieux s’occuper en toute conscience pendant 1 heure de son enfant que passer 5 ou 6 heures en pensant à autre chose, l’enfant sait que vous n’êtes pas attentif, et il vous le fait remarquer !

Après le diner et le rituel du lavage des dents, c’est le moment de se diriger vers la chambre, qui est déjà dans une semi-luminosité, calme.

L’enfant se couche, et le rituel de l’histoire peut commencer, l’enfant choisit son livre, son histoire. Vous lisez, en étant totalement à ce que vous faites. Ce sont des moments magiques et précieux pour les enfants.

Dans sa chambre vous aurez vérifié :

  • Que sa tête de lit est bien appuyée sur un mur, sans étagère au dessus

  • Qu’il puisse de sa position voir qui entre dans la pièce

  • Qu’il n’y ait aucun élément à caractère agressif ou violent (crocodile, image d’animaux sauvages, tout ce qui peut effrayer un tout petit).

  • Que son lit soit un vrai cocon, avec de jolis draps, un ou deux "doudous" maximum

  • Qu’il n’y ait pas de miroirs dans la chambre.

  • Que la chambre est bien en ordre, bien rangée.

  • Vous pouvez aussi installer des stickers fluorescents d’étoiles au plafond, elles s’éteignent petit à petit en même temps que l’enfant s’endort.

  • Pourquoi pas une petite musique dédiée aux tout petits, comme les bruits de la nature.

  • La température ne doit pas excéder 20°C

En appliquant le même rituel chaque jour, à la même heure, au fur et à mesure, la question du coucher n’en est plus une, tout devient évident, pour vous comme pour l’enfant.

Si vous travaillez et rentrez tard, à vous de trouver votre rythme. Ce qui importe c’est la régularité, qui engendre la sécurité et donc la tranquillité de l’enfant, comme celle des parents !

L'experte : 

Caroline Gleizes-Chevallier est une passionnée de l’approche extrême orientale du bien-être des individus, qui ne sépare pas l’individu du contexte dans lequel il évolue, et pour lequel, la nourriture terrestre, intellectuelle et spirituelle ainsi que l’environnement font partie d’un grand tout.

Expert en Feng Shui, coach en PNL (programmation neuro linguistique), hypnose énergétique et clinique, elle pratique le Qi Gong, la méditation pleine conscience au quotidien.

Elle réunit ces différentes approches dans un coaching psycho-énergétique pour allier le bien-être du corps et du mental dans l’environnement propre des individus, à la maison, comme au travail.

Le site de Caroline Gleizes-Chevallier : Mon intérieur Feng-Shui

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire