Endométriose

Traiter l'endométriose naturellement : Interview du Dr Bérengère Arnal

Publié le 6 mars 2019
Rédactrice pour FemininBio, fondatrice du projet BuyTheChange. Amoureuse des mots, de photo, et passionnée par les alternatives éco-citoyennes.
"Certaines plantes peuvent aider la régulation hormonale"
"Certaines plantes peuvent aider la régulation hormonale"
© Bérengère Arnal

Cette maladie touche au moins 10% des femmes en âge de procréer. Comment soulager les symptômes sans avoir recours aux traitement hormonaux de synthèse ? Réponses du Dr Bérengère Arnal, gynécologue et spécialiste des traitements naturels de l'endométriose.

L'endométriose est une affection inflammatoire chronique bénigne, qui se dissémine à la manière d'un cancer, mais ne dégénère que très rarement en cancer (moins de 1% des cas). Après nous avoir expliqué les facteurs pouvant causer cette maladie, le docteur Bérengère Arnal nous partage les traitements naturels qu'elle recommande.

Avant de parler de traitement, quels sont les symptômes à traiter ?

D'abord, on guérit rarement de l'endométriose. La maladie peut se "mettre en pause" durant une grossesse et s'arrête généralement à la ménaupause (sauf si l'on continue à prendre des hormones de synthèse). 

Chaque patiente peut présenter des symptômes différents. Ils vont dépendre des zones où se trouvent les cellules endométriales (appareils génital, digestif, urinaire ou encore pulmonaire) et de l'ampleur des lésions provoquées par leur saignement au moment des règles (tissus cicatriciel, adhérences, kystes, etc...). De plus, il est tout à fait possible d'être atteinte sans avoir de symptômes apparents (25 à 50 % des cas). 

>> A lire sur FemininBio : Endométriose : les perturbateurs endocriniens mis en cause

Malgré cette variabilité, on relève deux symptômes prédominants : des douleurs (pouvant être très violentes) dans 50 à 75 % des cas et l’infertilité dans 30 à 50 % des cas. D’autres peuvent contribuer à aggraver le vécu physique et émotionnel du quotidien : des ménorragies (règles abondantes), métrorragies (saignements en dehors des règles), une fatigue profonde, de l'anxiété ou encore des troubles de la libido.

Quelles solutions naturelles ?

Certaines plantes peuvent aider la régulation hormonale. L'endométriose est une affection oestrogéno-dépendante, c'est-à-dire qu'elle est stimulée par les oestrogènes, l'une de nos hormones sexuelles féminines. C'est pourquoi les thérapeutiques induisant une diminution des oestrogènes permettent de ralentir l'évolution des lésions et d'améliorer la symptomatologie. Sur le même principe, le traitement phyto-hormonal consiste à donner, en continu, des plantes à forte activité anti-oestrogène.

Cette phytothérapie est à compléter avec une prise en charge globale. Il faut traiter le problème dans son ensemble : calmer les phénomènes douloureux, réduire la fréquence et l’abondance des saignements, freiner l'ovulation, mais aussi soulager le psychisme. Par exemple, je prescris systématiquement du magnésium et de la vitamine B6.

>> A lire sur FemininBio : Endométriose : le témoignage d'Ilia Renon

Je conseille d'avoir recours aux thérapies qui agissent sur la composante neuro-psychique (anxiété, déprime), la circulation veineuse et lymphatique, la congestion pelvienne ou encore les troubles digestifs. Mes suggestions : l'ostéopathie générale et gynécologique, la méthode Mézières, le drainage lymphatique, l’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise.

Ces médecines alternatives sont-elles suffisantes ?

Si la combinaison de ces traitements naturels peut soulager les patientes, les traitements chimique et/ou chirurgical peuvent parfois être nécessaires. Je pense par exemple aux situations d'infertilité, où accepter les traitements lourds de l’endométriose peut éviter le recours aux techniques (encore plus lourdes) de procréation médicale assistée.

La consultation d'un spécialiste reste indispensable.

 

Infos utiles
Le site du Dr Bérengère Arnal : berengere-arnal.fr

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Endométriose
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte