Antioxydant

Gélules de cycloastragenol : 4 propriétés antioxydantes

Publié le 3 décembre 2018
© Unsplash

Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler du cycloastragenol. Pourtant cette molécule naturelle extraite de la racine de l’Astragale, disponible en gélules, aurait des propriétés intéressantes de ralentissement du vieillissement cellulaire par une action directe sur nos chromosomes.

L’astragale est une fleur de la famille des Fabacées qui regroupe notamment le soja, les haricots, les fèves ou encore la réglisse. Si le monde occidental ne connaît pas forcément les propriétés de la plante, celle-ci est utilisée depuis des siècles dans la pharmacopée chinoise comme énergisant (1). Ses indications sont alors : ses propriétés anti-inflammatoires, son action immunostimulante, antiviral et cardioprotectrice.

De sa racine est extraite le cycloastragenol, une molécule disponible en quantité infime, ce qui explique son coût élevé. Antioxydant très puissant, il agit directement sur l’ADN en protégeant ses extrémités appelées les télomères. Son action est unique, ce qui rend cette molécule très prisée des fabricants de produits anti-âge.

Voici les 4 manières dont le cycloastragenol agit contre le vieillissement cellulaire :

Le cycloastragenol protège l’ADN
Notre corps est composé de milliards de cellules qui renferment toutes de l’ADN en leur noyau. Cet ADN se matérialise sous forme de chromosomes dont les extrémités sont appelées “télomères”. Ces brins, aux séquences non codantes, diminuent à chaque division cellulaire, et leur longueur pourrait être lié à l’âge. Le cycloastragenol agit directement sur la télomérase, l’enzyme qui assure la protection de nos chromosomes, comme le montre une étude réalisée en 2014 sur des souris (2).

Le cycloastragenol lutte contre la glycation
Aussi appelée “réaction de Maillard”, la glycation est une réaction naturelle de l’organisme qui a lieu notamment lors d’une hyperglycémie, cette élévation anormale du taux de glucose dans le sang, symptôme bien connu du diabète. Ce phénomène est un facteur de vieillissement accéléré des tissus, favorisant les maladies dégénératives tels que la cataracte, l’insuffisance rénale ou la dégénérescence vasculaire. La glycation conduit à la formation de PTG (produits terminaux de glycation) dans le corps, dangereux pour la santé, que le cycloastragenol est capable d’inhiber (3).

Le cycloastragenol agit contre le stress oxydant
Vous avez sûrement entendu parler des “radicaux libres”, ces particules très agressives qui pénètrent dans notre corps par le simple fait de respirer une atmosphère polluée, de manger des aliments contenant des pesticides, de fumer ou de prendre de l’âge. Quand ces radicaux libres sont présents en trop grande quantité dans l’organisme, on parle de stress oxydant, ou stress oxydatif lié à bon nombre de “maladies de civilisations” telles que le cancer, le diabète, ou les troubles cardio vasculaires.
Par son action antioxydante, le cycloastragenol est capable de contrer les effets des radicaux libres. (4)

Le cycloastragenol protège des UV
Ce n’est pas une surprise, les rayons ultraviolets (UV) du soleil ou des cabines de bronzage font vieillir la peau prématurément. Le problème, c’est que contrairement au processus naturel de vieillissement de notre épiderme, sa dégradation accélérée modifie sa structure et active la formation de rides, taches, voire de mélanome cancéreux. Des recherches ont été effectuées montrant que les cellules traitées au cycloastragenol présente une meilleure durée de vie (5).

La molécule de cycloastragenol se prend en gélules de 10mg
Le cycloastragenol a été commercialisé à l'origine sous le nom commercial de TA-65 qui n’en contient pas moins de 8mg. Au vu de son prix élevé, il est intéressant de savoir que beaucoup de marques se sont mises à commercialiser du cycloastragenol en gélule. La posologie recommandée est de 10 mg par jour (soit une gélule) en dehors des repas, mais cette dose peut-être augmentée jusqu'à 4 par jour pour les personnes de plus de 65 ans. Attention, ce traitement est proscrit aux femmes enceintes et allaitantes, et inutile avant 25 ans.

Plus d’infos sur le cycloastragenol

Articles de la même rubrique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !