Nutrition

Benoît Nave : des repas équilibrés et adaptés aux sportifs

Publié le 5 décembre 2018
La performance sportive n’est que le fruit d’un grand bien-être, et cela passe par la nutrition.
La performance sportive n’est que le fruit d’un grand bien-être, et cela passe par la nutrition.
© Benoît Nave

Benoît Nave, nutritionniste de renom et fondateur de la marque de nutrition sportive bio et cru Baouw! Organic, nous conseille sur les aliments à privilégier pour une bonne santé et de meilleures performances sportives.

D’Alain Prost à Christine Aaron, de Kilian Jornet à Benoît Girondel, double vainqueur du Grand Raid de la Réunion, Benoît Nave a accompagné de nombreux sportifs.

Dès la ligne d’arrivée franchie, Xavier Thévenard, vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, a salué le travail effectué avec son ostéopathe-nutritionniste.

Benoît Nave nous parle du rôle de la nutrition comme pilier de la performance. Et de la bonne santé, tout simplement.

Quelle alimentation accompagne la performance et l’endurance ? 

La performance vient naturellement quand on est en bonne forme physique et mentale. Les grands principes d’une alimentation de la « perf » sportive sont d’abord ceux d’une alimentation santé pour tous. Sportifs ou non. La performance n’est que le fruit d’un grand bien-être, de manière générale. Il s’agit déjà d’éviter les produits céréaliers, sucres raffinés et autres aliments ultra transformés.

Il faut miser sur des ingrédients à forte teneur en antioxydants naturels et qui respectent l’équilibre acido-basique. Les sports d’endurance requièrent tout simplement ce dont l’organisme d’une personne lambda a besoin pour être en parfaite santé. Mais l’expression pleine du potentiel génétique d’une personne ne peut se faire que grâce à un environnement nutritionnel parfaitement conforme. 

Vous prônez donc le bien-être alimentaire, comme source de performance, sportive et intellectuelle ?

Ce sont les aliments que nous choisissons au quotidien, ainsi que le fait qu’ils proviennent d’une agriculture biologique, qui permettent d’exprimer notre performance, oui. Sur le plan physique et sur le plan intellectuel et mental. Les neurotransmetteurs, par exemple, jouent un rôle qu’on n’imagine même pas sur l’humeur, la motivation, d’un sportif bien sûr mais de chacun d’entre nous.

Sur un plan plus spirituel, manger bio et cru permet d’élever son taux vibratoire, mais ça, c’est encore une autre histoire (sourire). Nos aliments sont les premières « briques » de ce qui nous constitue. 

Vous avez créé des barres énergétiques naturelles pour les sportifs, basées sur le principe de la « cuisson à cru », quels en sont les bénéfices ?

Nous avions la vision d’une marque 100% bio, excluant les produits non naturels et ultra transformés comme le sirop de glucose, dextrose, maltodextrine et autres, comme on en trouve bien trop souvent dans les produits sportifs. Nous voulions des ingrédients naturels, bruts, dans leur simple élément, sans additif.

Quand on réalise « un mélange à froid », il n’y a aucun chauffage, juste la chaleur de friction des ingrédients. Cette chaleur produite au moment de la préparation ne dépasse pas 40°. Le « raw » garantit la préservation optimale des micro-nutriments.

À quoi bon être pointus quand on sélectionne ce qu’on veut manger, si ensuite on saccage les qualités de cette matière première ? En restant en deçà des 40°, on évite de transformer les molécules. On conserve leurs qualités gustatives et nutritionnelles aux ingrédients de nos recettes. Les vitamines, les bonnes graisses sont à leur potentiel maximal.

Vous proposez aussi des barres aux légumes, avec des associations audacieuses, c’est assez novateur...

C’est en travaillant avec nos athlètes d’ultra-endurance, comme Xavier Thévenard ou Benoît Girondel, que nous avons eu l’idée de ces barres. À l’effort, une saturation pour le goût « sucré » intervient tôt ou tard. Basculer sur du salé en bouche permet de retrouver le plaisir de s’alimenter.

Nous avons choisi le sel de Guérande (un sel non raffiné comme tous nos ingrédients) pour son équilibre minéral optimal. Au final, cela donne une petite barre de secours à avoir toujours en fond de sac à main car c’est top aussi pour les enfants, ces mini-athlètes d’endurance à la vie débordante d’énergie au quotidien !

Les petites astuces "fooding" qu’on peut tous mettre en pratique au quotidien

  • Miser sur les petits fruits rouges, ultra digestes et riches en antioxydants et vitamine C : cassis, myrtille, cerise…
  • Consommer au moins une fois par jour l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de lin, de cameline et/ou de colza. Les conserver au réfrigérateur.
  • Protéiner le petit-déjeuner : œufs à la coque, fruits oléagineux, jambon…
     
Benoît Nave est l’un des fondateurs de Baouw, une marque de nutrition sportive basée sur des ingrédients ultra-ciblés, avec Gilles Galoux, un spécialiste de l’alimentaire et Yoann Conte, un chef aux deux étoiles Michelin.

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier ou pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque près de chez vous !

 

 

 

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte