Epanouissement sexuel

Être connecté à l'autre, avec la sexualité sacrée

Publié le 19 août 2019
Catherine Delorme enseigne le tantra aux couples ou aux femmes et aux hommes séparément. Elle est l'auteure de "La femme initiatrice dans la relation amoureuse" ainsi que de "Tantra pour les couples : tisser l’amour au quotidien".
Faire les apprentissages nécessaires à une saine sexualité permet au couple de trouver un ancrage qui donne du sens à la relation.
Faire les apprentissages nécessaires à une saine sexualité permet au couple de trouver un ancrage qui donne du sens à la relation.
© Stavrialena Gontzou / Unsplash

L'appel du sacré est en chacun de nous, homme ou femme. Il se cache dans les profondeurs de notre intimité. La sexualité ouvre un espace qui pourrait nous permettre de créer ensemble une connexion initiatique.

Cet article a été publié dans le magazine FemininBio #24 août-septembre 2019

>> Pour retrouver la liste des points de vente, c'est ici

Trop d’hommes sont encore conditionnés par cette croyance qu’ils sont dépositaires du plaisir de leur partenaire. Trop de femmes délèguent leur plaisir à l’homme alors qu’elles ne se connaissent pas elles-mêmes, ce qui engendre plus de frustrations que de satisfaction de part et d’autre.

Notre corps est câblé pour la procréation de l’espèce, certes, mais aussi et surtout pour l’Amour. La méconnaissance que nous avons de nous-mêmes et de la sexualité nous maintient, en règle générale, dans une sexualité de survie. Celle-ci a ses limites, ce qui fait qu’au bout d’un moment les couples se sentent dans une impasse et démunis face au constat de manque d’envie, de frustration. L’amour est là mais ne trouve pas son plein potentiel dans l’intimité.

Avec l’expérience, je constate que les hommes et les femmes ont le même besoin dans l’intimité : être en lien, être profondément connectés à l’amour, lâcher-prise et se laisser transporter par le plaisir.

Qu’est ce qui empêche cette rencontre si délicieuse à laquelle chacun aspire ?

Sans doute les croyances que les hommes ont à propos de la sexualité des femmes. Pour procréer, l’homme a besoin d’être excité pour avoir une érection. Il mise donc tout sur ce carburant qu’est l’excitation en pensant que c’est ce que la femme recherche également. Sa manière d’entrer en relation sera tournée vers l’excitation et tous ses attributs : fantasmes et autre jeux ou objets qui vont créer et stimuler cette excitation.

>> A lire sur FemininBio Sexualité : 2 rituels sacrés pour être dans l'amour de soi

La sexualité telle que nous la pratiquons est basée sur l’excitation et donc sur un principe masculin. Ce n’est pas à condamner, c’est une partie de la polarité de la sexualité. Il en faut, certes, mais pas que…

Le carburant de la femme, dans l’intimité, est l’amour. Elle peut ressentir de l’excitation sexuelle à certains moments de son cycle, et à certains moments dans la rencontre. Si elle se calque sur l’homme et ne recherche que cela pour le rejoindre, sans tenir compte de son carburant à elle, elle va se mettre au rythme de l’excitation masculine et perdre de vue son essence et ses besoins fondamentaux. Après quelques temps, son corps et ses humeurs vont lui signaler qu’elle ne se respecte pas et son désir va s’émousser.

Si la polarité féminine de la sexualité n’est pas vécue, l’alchimie ne peut plus avoir lieu et nous nous trouvons alors dans une impasse.

Équilibrer les polarités pour créer l’alchimie

Hommes ou femmes, nous avons en nous une polarité féminine et masculine. Lorsqu’elles sont équilibrées, nous nous sentons complets, confiants, alignés et pouvons alors les faire "danser" ensemble lors de la rencontre sexuelle. L’intimité est le meilleur moyen de mieux se connaître, car en étant si proches l’un de l’autre, nous sommes proches de nous-mêmes et de notre Être intérieur. Nous pouvons alors cocréer pour partager des rencontres de qualité.

Faire l’amour est un art et cela s’apprend par l’expérience de certains apprentissages qui passeront par le corps plutôt que par le mental. Les livres et autres supports vous donneront de l’information, mais la véritable connaissance passera par l’expérience.

>> A lire sur FemininBio Sexualité et tantra : 5 livres connectés au féminin sacré

Mon compagnon et moi cheminons depuis quinze ans avec le Tantra pour que nous puissions cocréer des rencontres de qualité qui vont soutenir la complicité de notre couple. C’est un chemin de connaissance de soi qui s’approfondit toujours plus au fil du temps et qui nous permet d’être vrais l’un avec l’autre. Cela nous a demandé de l’engagement, car sans engagement nous ne pouvons pas avoir assez de sécurité pour plonger dans nos profondeurs et en extraire notre plein potentiel extatique.

L’intimité est faite de tous nos mécanismes de survie qui nous ont permis d’être en relation, d’aimer et d’être aimé, de nos croyances, de nos conditionnements familiaux et culturels, de nos émotions. Parmi tous ces mécanismes, certains vont servir l’amour et nous permettre de nous élever vers le meilleur de nous-mêmes, d’autres vont se retourner contre nous et saboter notre bonne volonté à aimer et être aimés. Nous ne pouvons pas prétendre rencontrer l’autre véritablement si nous n’osons pas nous rencontrer nous-mêmes dans cet espace si vulnérable.

La sexualité est une porte qui permet d’aller transformer ces mécanismes parce que nous sommes proches de nous-mêmes et de l’autre. Par méconnaissance, nous restons cantonnés à des automatismes et des croyances qui créent de la confusion en nous, et nous confondons "faire du sexe" et "faire l’amour".

Faire du sexe est un moyen de nous distraire de ce rendez-vous avec nos profondeurs, car l’excitation nous en détourne au profit d’un but à atteindre : la jouissance et l’orgasme.

Faire l’amour demande de nous défaire de nos automatismes pour éveiller notre conscience corporelle, élargir nos perceptions et nos ressentis, nous ouvrir à un voyage dont le seul but est de nous rencontrer à chaque instant pour permettre à l’amour de nous inonder de son nectar.

Quel est donc ce nectar qui changerait la qualité de nos rencontres ?

Dans notre couple, j’ai été l’initiatrice de ce cheminement, car lorsque j‘ai rencontré mon partenaire, j’avais déjà fait un profond chemin de connaissance de ma féminité et de mes besoins dans la sexualité. La connaissance de mon corps m’a permis de le guider vers mon jardin intérieur. Il a dû lui aussi faire un chemin vers une meilleure connaissance de lui-même et de la gestion de son énergie sexuelle pour pouvoir canaliser et transformer l’excitation en ressenti. L’excitation a sa place et non pas toute la place, mais elle est raffinée, afin d’offrir à mon sexe ce dont il a besoin : l’amour.

>> A lire sur FemininBio Couple : la Gestalt-thérapie pour mieux communiquer

Lorsque l’homme apprend à se défaire de tous les schémas mentaux liés à la sexualité, il va se brancher sur l’amour lors de la pénétration. C’est à l’intérieur du sexe de sa partenaire qu’il va venir s’ancrer pour élever sa puissance masculine vers son cœur et sa conscience. Lorsque son énergie s’élève vers son cœur, le sexe de sa partenaire va s’ouvrir pour accueillir cette puissance masculine qui va l’aider à offrir tout son amour à cet homme. Elle va se sentir honorée, respectée, soutenue dans sa capacité à s’ouvrir sexuellement d’une manière juste et aimante.

Les apprentissages que nous proposons dans nos stages servent à explorer le principe sacré de la sexualité afin que les individus élèvent leur conscience vers un amour qui va nous apprendre à nous aimer véritablement. Cet amour va rayonner et influencer notre couple mais aussi notre famille, nos enfants, notre entourage proche et élargi.

Pourquoi la femme est-elle initiatrice de la sexualité sacrée ?

Le féminin est ce qui nous permet de revenir à l’intérieur de nous, d’écouter, de sentir, de nous émouvoir, d’accueillir. Lorsque la femme connait bien son corps, son sexe, son cycle, ses besoins et ses rythmes, elle sera la gardienne de la sexualité sacrée car elle saura s’écouter pour guider son partenaire d’une manière concrète et positive.

L’homme a lui aussi sa part à faire pour acquérir des nouvelles compétences, mais il a aussi besoin de cette guidance pour faire confiance à son ressenti, être présent et centré, lâcher la performance pour entrer dans le lien. C’est aussi à travers elle qu’il pourra explorer son féminin intérieur et s’ouvrir à l’amour.

Faire les apprentissages nécessaires à une saine sexualité permet au couple de trouver un ancrage qui donne du sens à la relation. C’est un art à part entière à développer à deux.

L'auteure

Catherine Delorme est l’auteure de La femme initiatrice dans la relation amoureuse (éd. J. Lyon) ainsi que de Tantra pour les couples : tisser l’amour au quotidien (e-book).

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Vie de couple
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte