Antioxydant

Vitamine C2 ou huile de krill : que choisir pour lutter contre le vieillissement cutané ?

Publié le 10 avril 2020 - Mis à jour le 17 avril 2020
Dermatologue, ancien Chef de Clinique en Endocrinologie-Nutrition, le docteur Paul Dupont est l'auteur de nombreux ouvrages en relation avec une approche scientifique et documentée de la Médecine Naturelle.
Les antioxydants ont des propriétés pour protéger l’ADN, les lipides et la paroi cellulaire.
Les antioxydants ont des propriétés pour protéger l’ADN, les lipides et la paroi cellulaire.
© Magalie De Preux - Unsplash

En cosmétique comme en alimentation, les bons réflexes pour faire le plein d'antioxydants sont de plus en plus adoptés, principalement pour lutter contre le vieillissement de la peau. Néanmoins, ces gestes peuvent être insuffisants selon l'exposition aux agressions cutanées que nous connaissons. Dans ce cas, la prise d'antioxydants en compléments alimentaires est préconisée.

Cet article est un publi-redactionnel

Pollution, stress, hygiène de vie... Les différentes agressions du quotidien obligent notre peau à émettre des radicaux libres pour se protéger, seulement ces derniers accélèrent l'oxydation de la peau et donc, le vieillissement cutané. Pour ralentir ce processus, la prise d'antioxydants est fortement recommandée. Seulement lequel choisir ? 

L’huile de krill : le plus fort pouvoir antioxydant

L’huile que l’on extrait à froid du krill (crevette polaire) selon le procédé breveté NKO, est à ce jour l’ingrédient naturel au plus fort pouvoir antioxydant connu.

Cette huile possède un effet antioxydant près de 30 fois plus élevé que les vitamines E. On comprend que cette huile puisse donc être très bénéfique pour la prévention du phénomène oxydatif, et éviter l’inflammation et la dégénérescence des tissus et de la peau.

C’est un complément alimentaire naturel et complet qui contribue également à une bonne santé du cœur, du cerveau, des yeux et de la peau. Mais pour cela, elle doit être pure (c’est-à-dire sans ajout d’autres substances, y compris des huiles de poissons) pour conserver toutes ses qualités.

Répondant à ces critères, on peut conseiller Oemine krill NKO à la dose de 1 capsule, cinq jours sur sept.

Les vitamines C2 ou bioflavonoïdes végétaux : une action antioxydante sur la microcirculation

Sous le terme de vitamines C2, on regroupe de nombreux pigments bioflavonoïdes ou anthocyanes. Ces vitamines ont une grande affinité pour la paroi vasculaire. Elles améliorent la résistance des vaisseaux, tout en protégeant la micro-circulation de l’oxydation. Elles favorisent la fabrication des nouveaux petits capillaires et de fibres de collagènes des tissus vasculaires.

On peut conseiller dès le printemps des cures de Oemine C2 qui est un concentré de plusieurs baies (myrtilles, canneberge, mure, extrait de pépin de raisin) à la dose de 2 gélules par jour, pour préparer les veines et les capillaires aux effets néfastes des grosses chaleurs à venir.

 

Articles du dossier Miroir Miroir
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte