Inspiration bien être

Mieux communiquer quand on n'est pas d'accord

Publié le 21 août 2018 - Mis à jour le 30 août 2018
Docteure en philosophie et coach de vie spécialisée en arts martiaux et méditation, Thi Bich Doan anime des formations sur la perception et la conscience corporelle. Son site internet: www.coachingcoeur.com
Comprendre d'où viennent nos désaccords pour mieux se parler
Comprendre d'où viennent nos désaccords pour mieux se parler
© Photo by Norman Toth on Unsplash

Comment comprendre l'autre pour vivre et communiquer en paix ? Thi Bich Doan nous livre ici une clé "Coeur" inspirée de son livre "Cohérence Cœur, Corps, Esprit", parution le 4 septembre 2018.

Thi Bich Doan, a construit son livre autour des 3 pôles "cœur, "corps" et "esprit"  qui nous permettent d'être complet .  Pour chacun d'eux, elle nous livre 11 clés, soit 33 au total , et nous invite à expérimenter par nous-même pour mieux se connaître, car "pour notre bien être il est primordial d'accorder ces trois part de nous-même et de trouver une cohérence profonde."

> Ces conseils sont tirés du livre "La cohérence Coeur, Corps, Esprit". (18€) éditions  Leduc.s, parution le 4 septembre 2018

 

 

Il est généralement plus agréable d'être en accord qu'en désaccord avec quelqu'un. Toutefois, les désaccords - si nous acceptons de nous remettre en question - nous font bouger, évoluer, avancer. Comme pour le peintre, la palette de nuances entre le désaccord total et l'accord parfait est vaste, et surtout elle est changeante. Car nous avons le droit de changer d'avis ou d'idées, même si cela peut paraître de l'inconstance aux yeux de certains.

A lire aussi sur FemininBio: Qu'est-ce que la cohérence coeur, corps, esprit ?

Tout bouge dans la nature, la vie est mouvement, pourquoi nos opinions et nos sentiments n'évolueraient-ils pas ? Ce qui ne bouge pas, c'est la nature de la fleur, son rôle dans l'écosystème, la succession entre le jour et la nuit. Ce qui ne bouge pas ou peu en nous, c'est notre nature profonde, l'essence de nos valeurs, l'alternance de notre inspiration et de notre expiration.

A lire aussi sur FemininBio Clé esprit : comment gérer ses émotions pour se libérer ?

Comprendre nos différences de perception et nos désaccords

L'accord ou le désaccord prennent naissance à partir du moment où il y a deux entités en regard. S'agissant de deux êtres humains, nous savons maintenant que l'observateur influe sur ce qu'il observe. Autrement dit, notre perception est subjective.

Nous ne percevons pas la réalité, nous percevons ce que nous pensons ou croyons être la réalité. Lorsque nous sommes contredits, notre orgueil nous pousse souvent à avoir raison, alors que lorsque nous sommes approuvés, nous nous sentons plus en confiance.

A lire aussi sur FemininBio Clé corps: comment se transformer par la méditation

Ces constatations devraient nous amener à relativiser la teneur de nos accords ou désaccords avec les autres, et nous encourager à accepter les différences tout en assouplissant nos positions trop tranchées. C'est peut-être surtout en nous que se créent les accords et désaccords.

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir mal à l'aise en écoutant les propos brillants d'un personnage de télévision alors qu'un serrement de cœur vous alertait d'une dissonance entre le contenu apparent et le message caché ? Si nous ne sommes pas en accord avec toutes les parties de nous-mêmes, si déjà nous ne sommes pas en cohérence intérieure, comment espérer pouvoir échanger sereinement avec autrui ?

Être soi et l'autre en même temps

Que nous l'admettions ou pas, nous sommes tous interconnectés, ne serait-ce que par notre contexte collectif, l'air que nous respirons ou la circulation des informations. La physique quantique a démontré l'intrication de photons qui demeurent liés à jamais, quels que soient la distance et le temps, s'ils ont été une fois en contact. C'est un résultat à méditer.

Une communication respectueuse et fructueuse demande à nous positionner et à exprimer clairement nos besoins, mais aussi à prendre en compte la position et les besoins de notre interlocuteur. À un niveau moins visible, nous pouvons constater que lorsque nous changeons, notre entourage peut spontanément se mettre à changer, sans même que nous intervenions ou que les tiers aient connaissance de notre transformation.

Et si nous ouvrions notre cœur pour inclure les autres, mais en nous préoccupant uniquement de ce que nous pouvons faire et créer, au lieu de nous focaliser sur les erreurs de l'autre ou sur ce qu'il peut nous apporter ? Ne serait-ce pas là une définition de l'amour : une interconnexion profonde avec autrui pour ne faire qu'un et comprendre l'autre de l'intérieur de nous-mêmes ?

Et si nos vibrations d'amour pouvaient lui parvenir du simple fait qu'elles existent en nous ? Pour moi, le cœur n'est pas qu'un organe ou le symbole d'un sentiment romantique, c'est la capacité concrète à nous ouvrir vers notre liberté intérieure et l'acceptation de soi et de l'autre tels que nous sommes.

Thi Bich Doan.

 

> Tous les conseils de Thi Bich Doan sur son site Coaching Coeur . Elle est l'auteure du livre "Un an entre les mains de l'univers"  (16€) paru aux éditions Flammarion.
Articles du thème Stress et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte