Détox

Santé : la détox, un allié du bien-être

Publié le 24 février 2018
Esther Schmitt est naturopathe. Elle accompagne les personnes qui souhaitent mettre en place des changements dans leur quotidien dans les domaines de la détox, la nutrition et l’hygiène de vie.
© v.ivash / Freepik

L'hiver n'est pas encore terminé mais vous vous sentez lourde, encrassée, épuisée ? Il est temps de songer à une bonne détox pour repartir du bon pied dès les premiers jours de mars !

Vous souhaitez faire une courte pause et vous remettre de quelques excès ou encore prendre simplement un temps de repos en profondeur?
Vous voulez alléger votre alimentation pendant quelques jours ?
Souhaitez-vous retrouver de l’énergie ?
Avez-vous envie de vous offrir un temps de régénération en ne vous occupant que de vous ?
Vous voudriez découvrir comment cuisiner autrement et plus sainement?

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, c’est qu’il est sans doute temps de vous offrir une journée ou deux de detox @ home !

Mais au fond qu’est-ce que ça signifie « detox » ?
Detox vient du mot détoxication qui signifie l’élimination des toxines. Notre corps est chaque jour soumis à des polluants plus ou moins toxiques. Vivre en plein centre ville au milieu des gaz d’échappements, avoir une alimentation pauvre en bons nutriments et trop raffinée, surconsommer des aliments toxiques pour ne citer que les plus classiques. Mais vivre de manière trop sédentaire en sortant peu au grand air (versus en centre ville !), zapper le sport de son emploi du temps, avoir des émotions négatives, des sources de stress multiples et des pensées limitantes sont tout autant de polluants pour nos corps physiques. Bien sûr, le corps a une capacité d’auto-régulation extraordinaire et un pouvoir d’auto-guérison qu’il faut souligner deux fois. Il sait faire tout seul. Oui, il est capable d’éliminer tout ce qui est en trop et de procéder lui-même aux techniques d’élimination. Mais parfois, la machine bugue et alors le processus se ralentit. Et que se passe-t-il quand un corps est encrassé ? Il se fatigue, il s’épuise et peut tomber malade. D’où l’importance de l’aider à éliminer une partie des toxines qu’il a accumulées.

Reconnaître les signes d’encrassement de notre corps
La fatigue en tout premier lieu, le surpoids, les douleurs articulaires, les petites douleurs du quotidien : maux de tête, mal de dos, … Mais aussi toutes les maladies et les symptômes reliés à notre état émotionnel : la mauvaise humeur, la tristesse, le moral à zéro.

Regardez par exemple l’impact du manque de lumière en hiver. Combien de personnes souffrent chaque année de dépression saisonnière ? Observez comment l’arrivée de quelques rayons de soleil suffisent à égayer notre humeur. Idem concernant l’alimentation : combien de personnes se plaignent à Noël de trop manger ? On surconsomme, on s’alourdit, on dort moins pour atteindre début janvier un état de fatigue qui peut nous suivre jusqu’à l’arrivée du printemps.

C’est précisément lorsque ces premiers signes d’encrassement sont là que le concept de detox prend toute sa place. Idéalement j’irais même jusqu’à dire que « prévenir vaut mieux que guérir » et que prendre quelques jours par an pour faire une cure detox est carrément salvateur pour notre corps.

Concrètement, qu’est-ce que la detox et comment mettre en place une cure ?
Nous pouvons faire une detox chez soi à la maison en 1, 2 jours ou plus ou s’octroyer un temps à l’extérieur de chez soi, dans un bel hôtel par exemple ou dans un lieu calme propice au repos. Pratiquer la detox c’est aussi une philosophie de vie, c’est un outil, une manière de penser, c’est un art de vivre et un protocole qui peut se résumer en 3 points.

Faire une detox : c’est mettre notre système digestif au repos.
Il est important de comprendre une chose fondamentale : tant que le corps digère il ne peut pas se réparer. Donc pour favoriser la guérison on met le corps au repos digestif.Aussi, au niveau alimentaire, on choisit d’alléger son alimentation le temps de la detox. On peut par exemple prendre 1, 2 ou 3 jours et ne manger que des légumes et des fruits. Le fait de supprimer pendant 48h les protéines animales et les céréales va permettre au corps d’alléger sa digestion et de mettre en action l’auto-guérison.
Pour les plus courageux, ils pourront prendre 1 journée et ne manger qu’un seul aliment de saison. Manger un seul fruit sur une journée s’appelle faire une mono-diète. Par exemple : pendant une journée complète on mange des pommes sous toutes les formes. Cuites en compote, crues, râpées, en jus. Le raisin est aussi un bon exemple ou le melon en plein été. Finalement tout est possible l’important étant de rester sur une base végétale : des fruits et des légumes.

Quelques exemples de diètes :
Mono diète de pommes pendant 1 journée
Cure de fruits et légumes crus pendant 2 jours
Cure de fruits et légumes crus et cuits, avec des jus pendant 3 jours

Faire une detox : c’est mettre son système nerveux au repos
Notre cerveau commande toutes nos fonctions organiques. C’est un peu le chef d’orchestre qui va donner le « la » et qui va ordonner à nos organes de faire le travail d’élimination. Mais quand notre système pensant (le cortex) est saturé, en surchauffe ou même juste préoccupé par la gestion des émotions, des stress, de la charge mentale et de tout ce que nous nous imposons de faire chaque jour, les commandes ne peuvent plus être honorées correctement par nos organes simplement parce qu’il n’y a plus d’énergie disponible tellement elle a été mise au service de notre système nerveux pour la gestion de nos stress.
En creusant ce point, avouons que c’est du bon sens. Nous guérissons lorsque nous nous reposons, nos enfants grandissent en dormant, nous sommes d’une humeur joyeuse, positive et nous ne râlons (presque) pas quand nous sommes reposés.
Dormir et se reposer sont des principes fondamentaux dans la prévention de la santé.

Quelques idées pendant (et après !) la cure detox :
Se coucher avant 22h un soir sur 2
Pratiquer un sport régulièrement : le sport est le contre-pied du nerf
Apprendre une technique de relaxation
Sortir en nature et respirez le grand air
Prendre un bain pendant 20 mn une fois par semaine : l’eau a des vertus relaxantes et apaisantes
Eviter de passer une journée pleine derrière un écran ce qui a tendance à exciter le système nerveux.

Faire une detox : c’est accompagner le corps dans son processus d’élimination
Lorsque notre corps exprime le besoin de se nettoyer il est sage de l’écouter et de lui mettre à disposition des outils qui favoriseront l’élimination.
Ce que je souhaiterais souligner sur ce point c’est ce que nous vivons communément lorsque nous sommes malade. Lorsque nous « attrapons » une maladie aigüe telles qu’une grippe, une angine, une bronchite (je ne parle pas là des maladies chroniques et dégénératives) notre corps exprime le souhait de se nettoyer. Il est surchargé et a besoin d’évacuer les toxines car nos voies d’élimination classiques (foie/intestin, reins, poumons, peau) sont saturées alors il crée une maladie. Bien sûr, le virus existe mais si notre corps est propre à l’intérieur et que nous avons de belles pensées nous ne devrions sûrement pas être touchés par le virus car notre système immunitaire saura nous protéger. Regardons le fléau de la gastroentérite : tout le monde n’est pas touché malgré la virulence du virus.
Aussi lorsque nous nous empressons de prendre un cachet pour arrêter les symptômes, nous stoppons en même temps le processus naturel d’élimination laissant ainsi les toxines à l’intérieur de notre corps continuer son action d’intoxication. Il existe un adage qui dit « les petites guérison font les grandes maladies ».
Quelle est alors la solution ? Tant que nous le pouvons et que cela soit supportable nous laissons le corps faire tout seul mais nous pouvons aussi l’accompagner de tisanes et d’huiles essentielles adaptées. Dans le cas d’une cure detox préventive, il sera sage en complément de la restriction alimentaire et du repos de mettre en place les actions suivantes :
- Boire des tisanes drainantes (pissenlit, artichaut, chardon marie, queue de cerise)
- Mettre une bouillotte chaude sur le foie 20 mn par jour pour l’aider à éliminer le surplus de toxines : le foie est un organe qui travaille mieux lorsqu’il est au chaud.
- Mettre une dizaine de gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata dans une cuillère à café de savon liquide, le tout mélangés à l’eau du bain (évitez le contact avec les enfants, bébés, femmes enceintes et/ou allaitantes)
- Marcher au grand air et respirez en profondeur pendant 20 mn pour actionner le nettoyage des poumons
- Profitez du sauna et/ou du hammam en prenant soin de frotter votre peau avec un gant de crin.

Les gains espérés après 2 jours de detox
- Gagner de l’énergie et se sentir moins fatigué,
- Eprouver une sensation de meilleure qualité au niveau de l’état général,
- Avoir un meilleur confort digestif,
- Se faire du bien tout simplement,
- Transformer ses habitudes alimentaires et découvrir de nouveaux produits,
- S’offrir un temps dédié à son bien-être.

Pour finir, j’ai envie de dire qu’il propre à chacun de reconnaître les périodes où il est temps de se mettre au vert. Souvent les inter-saisons sont des périodes propices à la detox. En tout état de cause, savoir profiter de la vie, manger dans le plaisir, la gourmandise, être dans la joie et profitez de la vie dans sa globalité sont autant de choses qui apportent à notre organisme des émotions positives dont nous avons tant besoin. L’important est de trouver un juste équilibre entre l’excès et le besoin de s’alléger.

L'auteure : Esther Schmitt est naturopathe, coach en detox/nutrition, conférencière en entreprises et accompagne les restaurateurs et les établissements hôteliers qui souhaitent proposer une cuisine saine de santé et créer des séjours « detox-bien-être ».
www.estherschmitt.com

Articles du thème Ma détox naturelle
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte