Sommeil

Témoignage : J’ai adopté le Miracle Morning !

Publié le 5 janvier 2017
Entrepreneur, découvreuse de produits bons à tomber par terre ;-), Agnès Poujol Hardy est fondatrice du Goût est dans le pré©, membre du Comité Biodiversitéde Slow Food© en France et administrateur bénévole de la Communauté The Miracle Morning ! francophone.
Et si vous avanciez votre réveil ?
Et si vous avanciez votre réveil ?
© Szűcs László/Unsplash.com

Se lever plus tôt, d'accord, mais pour quoi faire ? Agnès nous raconte son expérience. Qui sait si à la lecture de son témoignage, se lever plus tôt ne deviendrait pas votre bonne résolution de 2017 ?

Entrepreneur et découvreuse de "produits bons à tomber par terre", Agnès Poujol Hardy est fondatrice du Goût est dans le pré. En 2016, elle a découvert le concept du Miracle Morning et il ne lui a pas fallu longtemps pour se laisser tenter par cette nouvelle routine matinale. Désormais convaincue, elle partage avec vous son expérience.

5h30 ce 2 janvier 2016, 3 petits degrés dehors…
Je prépare mon jus de citron additionné d’eau tiède et j’enfile ma tenue « grand froid ». J’attrape ma couverture fétiche et mon coussin, direction le jardin pour ma méditation quotidienne. Je commence toujours par observer le ciel. J’aime ressentir l’immensité de l’univers. Tant pis pour aujourd’hui, le ciel est couvert, la lune invisible, pas une étoile n’apparaît. Seul le hululement d’une chouette perturbe le silence ouaté de ce matin d’hiver.
40 minutes plus tard, je prépare mon petit-déjeuner religieusement: fruits frais et séchés, flocons et lait d’avoine, baies de goji, le tout bio of course ;-)
En même temps que je prends des forces, je prends des notes : mes ressentis en cours de méditation ou des idées qui me sont venues, 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissante, les leçons que j’ai tirées au cours des dernières 24 heures, les choses dont je suis fière. Je donne le ton à ma journée avec quelques affirmations positives et je note ce que je veux accomplir impérativement ce jour-là.
J’attrape ensuite mon bouquin du moment : « The One Thing » de Garry Keller et Jay Papasan, excellent ouvrage sur l’efficacité. C’est une seconde lecture, j’en fais un résumé.
Quand je pose mon livre, il fait encore nuit noire. Je lance ma playlist de jogging et l’appli 7-minute workout et c’est parti pour 7 minutes d’exercice à un rythme soutenu.
8h45, mon «
Miracle Morning » est terminé, je suis prête à démarrer ma journée de travail, le corps et l’esprit réveillés et affûtés.

Flashback
Mars 2016, je viens d’achever le programme MBSR de Jon Kabat-Zinn qui forme en 8 semaines à la méditation de pleine conscience. Les changements ont été tels que je décide d’ancrer cette pratique dans mon quotidien… « Oui, ben, c’est pas gagné !! » me souffle ma petite voix intérieure. Entrepreneur et mère de 3 enfants, je me demande où trouver le temps nécessaire…

Rapidement, l’idée de me lever plus tôt m’apparaît comme la seule solution. Une recherche sur le web plus tard, je découvre l’ouvrage The Miracle Morning de l’auteur américain Hal Elrod. Sa méthode, claire et pragmatique, s’articule autour de ce qu’il appelle les « Life SAVERS » : Silence, Affirmations, Visualisation, Exercice, Reading (lecture), Scribing (écriture).

Ces activités sont à pratiquer idéalement à la suite les unes des autres avant de démarrer sa journée habituelle. L’ordre importe peu, pas plus que la durée consacrée à chaque activité. A chacun de trouver sa recette idéale et d’y consacrer de quelques minutes jusqu’à 1 heure ou plus chaque matin ! L’objectif est de faire de la place pour soi dans un moment de la journée où les sollicitations extérieures sont minimes.

Bon, alors, c’est parti ?
Pas si vite ! Pour l’incorrigible couche-tard que je suis, il y a comme un petit hic… Et c’est comment j’arrive à me lever suffisamment tôt pour faire de la place à toutes ces activités... Alors, j’avance mon réveil par tranches de 10 minutes tous les 3-4 jours. Puis, je découvre l’appli Sleep Cycle qui me réveille au moment où mon sommeil est le plus léger.

Ce qui me surprend immédiatement, c’est la facilité avec laquelle j’arrive à me lever plus tôt. Avec le recul, j’ai compris que la motivation compte pour beaucoup dans ce changement de rythme. La mienne reposait sur l’envie d’ancrer la méditation dans ma vie. A chacun de trouver son « pourquoi » ou son « pour quoi faire »!

Les semaines et les mois passent, je me régale de mon nouveau rituel matinal. Arrivée à l’été cependant, je me retrouve épuisée. Si je n’ai aucun mal à me lever tôt, me coucher plus tôt pour compenser est une vraie gageure. C’est tout un ensemble de nouvelles habitudes qu’il faut arriver à mettre en place.

Un bilan largement positif
Après 9 mois de pratique, j’ai trouvé mon rythme, je réussis à me coucher sensiblement plus tôt qu’auparavant (une à deux heures selon les jours). Et depuis mon épisode d’épuisement, je cale mon heure de réveil sur mon heure de coucher : pas moins de 7 heures de sommeil dans l’idéal. J’ai aussi introduit de la souplesse dans ma pratique. Certains jours, je n’ai pas le temps de faire tous les SAVERS. Et ce n’est pas grave ! 

Mon objectif d’ancrer la méditation dans mon quotidien est atteint. Le bénéfice est immense mais c’est une autre histoire ;-) .Quant à mes lectures de développement personnel, elles donnent un nouvel élan à ma vie toute entière et professionnelle en particulier.

Cerise sur le gâteau, j’ai la chance de co-administrer le groupe The Miracle MorningCommunity ! Francophone sur Facebook. Celui-ci comptait à peine 150 membres au printemps 2016 quand je l’ai rejoint. Il en compte aujourd’hui plus de 13000. Autant d’hommes et de femmes de tous âges et de toutes conditions sociales qui partagent leurs expériences, leurs victoires comme leurs difficultés. Pas un jour sans que je sois bluffée par les avancées des uns et des autres. C’est une source d’inspiration inépuisable !
Au plaisir de vous y retrouver ou de répondre à vos questions en commentaire.
Je vous souhaite le meilleur pour 2017 !

L'auteur :
Entrepreneur, découvreuse de produits bons à tomber par terre ;-), Agnès Poujol Hardy est fondatrice du Goût est dans le pré©, membre du Comité Biodiversité de Slow Food© en France et administrateur bénévole de la Communauté The Miracle Morning !francophone.

Pour aller plus loin :

Articles du dossier Sommeil au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte