Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Publi-rédactionnel

Trouver sa voie : quelle profession pour prendre soin des autres ?

Ereferer
Excellence VAE
Par Excellence VAE
le 16 mars 2022

Les métiers du domaine du « care » (« soin » en anglais) sont divisés en deux grandes catégories. Il y a les professions médicales et celles dites paramédicales. Ces dernières sont tout aussi importantes et regroupent les experts pouvant agir auprès des patients sur prescription. Même s’ils ne peuvent pas délivrer d’ordonnance, ils interviennent dans le suivi et l’accompagnement des patients de bien des manières. Si vous avez toujours eu envie de prendre soin des autres et envisagez de vous orienter vers le domaine du paramédical, voici quelques métiers qui pourraient vous convenir.


Partenaire

1. Aide-soignant (ou aide-soignante)

L’aide-soignant est un professionnel qui assure une fonction de soutien qui est primordiale en milieu médical. Il se charge entre autres de l’accueil, de l’information et de l’accompagnement des patients et de leurs proches. En cas d’hospitalisation, il est en mesure de dispenser des soins et veille à l’hygiène ainsi qu’au confort du patient. Pour aller plus loin, il assure la salubrité de l’environnement du patient et s’assure que le matériel impliqué reste intact.

Il s’agit d’un métier qui demande beaucoup de qualités comme la patience, un bon sens de l’organisation et une grande faculté d’empathie. Si un tel métier vous intéresse, vous avez plusieurs manières d’atteindre votre objectif. La plus évidente est l’obtention du DEAS (diplôme d’État d’aide-soignant). Il vous permettra d’exercer au terme d’une formation de dix mois, accessible sur concours.

Une autre façon peu connue, mais tout aussi efficace est de passer par la VAE (validation des acquis d’expérience). Toutefois, elle exige de prouver d’une année d’expérience dans le domaine de soins. Pour l’obtenir, vous devrez passer par trois étapes. La première est la constitution du livret 1 VAE aide soignante qui est encore appelé livret de recevabilité. Il doit être rempli avec toute l’attention du monde pour que votre demande soit recevable. Si tel est le cas, vous pourrez passer à la réaction du livret 2 et à l’oral.

Il existe des professionnels tels que Excellence VAE qui sont en mesure de vous accompagner dans votre démarche pour augmenter vos chances de succès. Une fois l’étape du livret 1 passée, ils vous aident par exemple avec la rédaction du livret 2 et la préparation de l’oral. De cette manière, vous pourrez le passer haut la main et embrasser vos fonctions d’aide-soignant.

2. Ambulancier (ou ambulancière)

Le métier d’ambulancier est aussi accessible qu’important. Si vous envisagez une reconversion dans le mode paramédical, il pourrait vous convenir. La mission de l’ambulancier se limite à une seule tâche : assurer le transport des blessés et des malades. Elle est cruciale dans le sens où la rapidité du transport peut faire toute la différence pour sauver une vie. 

C’est la raison pour laquelle ce métier est fait pour les personnes ayant une parfaite maîtrise du volant. Si vous désirez être ambulancier, vous devez pouvoir garder votre sang-froid pendant que vous conduisez dans des situations d’extrême urgence. En outre, vous devez avoir un bon esprit de synthèse, car vous serez amené à transmettre des informations au corps médical pour qu’il prenne le relais. Il faut donc que vous puissiez donner une idée exacte de l’état d’un patient sans créer de confusion ou d’ambiguïté.

Pour devenir ambulancier, vous avez besoin de posséder le Diplôme d’état d’ambulancier (DEA) accessible sans condition de diplôme. Vous devrez passer par un recrutement qui est fait par le biais d’épreuves écrites et orales. Si vous les passez avec succès, vous aurez accès à la formation. Heureusement, cette dernière ne dure que 18 semaines avec un stage obligatoire. Il sera suivi de l’intégration d’un Institut de Formation d’Ambulancier français (IFA).

Il faut rappeler que pour participer au recrutement quelques conditions doivent être remplies au préalable. Il s’agit en l’occurrence : 

  • d’avoir le permis de conduire de type B ;
  • d’être formé aux premiers secours ;
  • ou encore d’avoir une attestation de la préfecture d’aptitude à la conduite d’ambulance.

La formation aux premiers secours est importante dans le sens où vous devrez parfois prendre des mesures avant de déplacer des blessés par exemple. Vous devez connaître les bonnes pratiques pour éviter d’envenimer la situation.

3. Diététicien (ou diététicienne)

Le métier de diététicien est fait pour vous si vous avez une véritable passion pour l’alimentation et son optimisation pour la santé. Il a le vent en poupe avec la tendance qui est au corps mince et tonique. Avec ce métier, vous pouvez aider plusieurs personnes à atteindre cet objectif en jouant un rôle de conseil et d’orientation. 

Le diététicien accompagne ses clients pour leur permettre de trouver le bon équilibre alimentaire. Bien entendu, cela est fait en tenant compte de toutes les caractéristiques de la vie de ces derniers. Leur rythme de vie, leur état de santé et même leurs préférences sont considérés pour élaborer des régimes sur mesure. 

Pour exercer en tant que diététicien, vous avez besoin d’un BTS diététique ou un DUT génie biologique option diététique. Dans l’un ou l’autre des cas, vous n’aurez que deux années de formation à traverser. Elles vous aideront à accroître vos connaissances sur le corps humain et ses réactions face aux aliments.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire