Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Evolution de l'enfant

Education bienveillante : revenir dans le présent et accompagner son enfant

Accompagner son enfant dans le présent, évoluer en conscience, l'éclairage de Nathalie Desanti (@crédit photo : Bruno Nascimento/Unsplash)
Bruno Nascimento/unsplash.com
Nathalie Dessanti
Par Nathalie Dessanti
le 22 janvier 2021

L’évolution de l’enfant s’observe, se mesure, se construit autour de cette idée de progression et de mouvement dans le temps. Mais si évoluer c’était avant tout redéfinir l’instant présent ?


Partenaire

Cet article a été publié dans le magazine #31 novembre-décembre 2020

>> Pour retrouver la liste des points de vente c'est ici

Évoluer, c’est avancer en constatant un changement d’état par phases successives. Les définitions sont multiples et en tout point inspirantes : c’est «se transformer psychologiquement, modifier sa manière de penser, de se conduire», «passer d’un état à un autre par phases successives, en progressant». Dès sa naissance, l’enfant passe par des stades dont on constate les acquisitions, les habiletés et celles-ci sont plus ou moins normées, objectivées. Chaque étape égrène un certain nombre d’acquis en lien avec sa motricité, son alimentation, son identité, ses jeux et son rapport au monde, sa communication, sa cognition, son lien socio-émotionnel, etc. Mais tenter de comprendre ce qui se joue dans cette évolution, ne serait-ce pas entrevoir et ressentir un rapport différent au temps en tant que parent ?

Évoluer ensemble

Être parent s’apprend, questionne. Si, selon ses propres croyances spirituelles, plus que religieuses, on part de l’idée forte qu’un enfant arrive dans une famille par le jeu (et le "je") des accords d’âmes, l’accueil de cet enfant ne peut plus être le même. Cette petite âme qui arrive et s’incarne dans le corps d’un nouveau-né a rencontré l’âme de ses deux parents avant même sa naissance, et c’est alors que l’histoire commence. Accepter cette idée offre l’opportunité immense de se parler d’âme à âme et non plus en parents situés «au-dessus». Le lien s’initie, en toute humilité, par la reconnaissance mutuelle. Changer de paradigme, poser sur l’enfant un regard qui signifie «je vais apprendre de toi, tu vas apprendre de moi et nous avancerons, nous grandirons ensemble» n’a plus rien à voir sur le plan vibratoire avec «tu es mon enfant, je vais t’éduquer et t’apprendre les règles», même s’il est avéré que poser un cadre bienveillant est la façon la plus sécurisante pour l’enfant d’être élevé.

Et si c’est au moment même où l’enfant paraît que le parent devient parent (il en prend aussitôt le statut) il n’en a pas toujours pour autant aussitôt la posture. Pas à pas, en apprenant à connaitre (co-naître) son enfant, le parent naît lui aussi en tant que parent. Être parent, le devenir, c’est déjà évoluer.

>> A lire aussi sur FemininBio : Que veut dire évoluer ? Coaching vers notre plein potentiel

Évoluer, c’est vivre

Le temps, c’est la vie. Cette ressource disponible est destinée à être utilisée par tous. Contrairement à bien d’autres ressources, elle ne peut être ni achetée, ni économisée, ni stockée, ni revendue, ni multipliée, ni renouvelée.
On en «fait» toujours quelque chose et l’évolution, celle de l’enfant comme celle du parent, s’y inscrit pleinement. L’attente en est l’une des conséquences, tant on «consomme» de temps à attendre. Attendre les premiers mots, les premiers pas de son enfant, un rot qui ne vient pas toujours, attendre à la sortie de l’école, attendre les résultats du bac ou du permis de conduire.

L’attente est indissociable du temps, de l’évolution. Elle aura une saveur différente selon l’intention que l’on y mettra. Une touche de fébrilité, une forme de jouissance à se délecter du résultat, de la réponse, de l’événement, du pas, du mot qui n’est pas encore là et reste à venir.

Habiter ce temps, l’honorer et le mettre au rang de joie à partager fait de l’attente un outil qui potentialise l’évolution. Évoluer, c’est habiter le temps et l’espace, tant dans l’horizontalité (le temps qui passe) que dans la verticalité (les pieds ancrés, l’esprit relié au ciel, dans une forme de spiritualité).

Les mots de l’évolution

Accompagner son enfant dans son évolution, c’est laisser infuser un certain nombre de mots, de concepts. Ainsi, cette notion capitale aurait son champ lexical. À commencer par le respect.

Respect du rythme de l’enfant, être unique et singulier qui, s’il peut s’inscrire dans une forme générale d’évolution normée, ne sera jamais en tout point au même endroit qu’un autre enfant du même âge. L’entendre, l’accepter, le respecter... Évoluer c’est osciller entre les notions d’indépendance et d’autonomie. Quand la première sous-entend une bataille contre la dépendance et implique une idée d’acquisition de liberté dans la lutte, la seconde est inclusive et accepte l’autre comme partenaire respectueux.

L’adolescent rêve d’indépendance, le parent attentif l’accompagnera vers l’autonomie... Sans stress ! Cet autre mot sacré de l’évolution. Le stress est un poison, sa toxicité est reconnue tout autant que son rôle salvateur depuis la nuit des temps. Sans stress, nos ancêtres des cavernes n’auraient pas instinctivement fui devant les bêtes sauvages. Mais le stress est aussi un frein à l’apprentissage, venant occuper le cerveau de manière abusive il altère la mémorisation et freine l’évolution affective et intellectuelle. Ainsi, réduire le stress, éviter les injonctions paradoxales est le meilleur engrais pour la petite plante qui pousse à vue d’œil !

Naturellement, c’est donc la bienveillance qui permet de laisser l’enfant grandir, s’épanouir et évoluer. Renforcé dans sa confiance par des paroles d’encouragements prononcées en pleine conscience, l’enfant aura à cœur de poursuivre son chemin, consolidé par ce ressenti que «mes parents ont confiance en mes ressources et en ma puissance».

Le plus beau cadeau que le parent puisse faire à son enfant est de vivre avec lui en posant à chaque moment l’intention claire de jouir ensemble de cette ressource non thésaurisable qu’est le temps. Si évoluer c’était justement s’ancrer dans l’instant présent, pour mieux partager, mieux transmettre et offrir la plus solide des évolutions à son enfant ?

Notre experte

Nathalie Desanti est journaliste, auteure et coach psychothérapeute pour adultes, enfants et adolescents. Elle anime également le podcast Parents Zen.

(©Horay éditions)

Son livre

Et un jour j’ai décidé de faire la tortue (éd.Horay-Albin Michel, 2017).

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire