Partenaire
Inspirer, Faire du bien

La santé environnementale à l’honneur du Grenelle


le 06 novembre 2007
Débats et négociations étaient au programme du Grenelle de l’environnement, mercredi 24 octobre. Le ministère de l’écologie a connu un véritable marathon, pour finaliser les mesures visant à établir une "révolution verte" dans tout l’hexagone.

Partenaire

La santé environnementale à l’honneur du Grenelle

À l’ouverture des débats au Ministère de l’écologie, François Fillon a fait une brève intervention, précisant que "le gouvernement s’engagerait à (...) mettre en œuvre toutes les mesures concrètes, précises et consensuelles". Les questions des contraintes économiques, de la protection de la planète et de la lutte contre les changements climatiques étaient à l’ordre du jour. Il ressort de cette journée de grandes décisions, notamment sur les transports.
 
 
Ainsi, l’objectif premier est de baisser de 20 % les émissions de CO2 d’ici une douzaine d’années, en créant notamment une éco-pastille favorisant les véhicules les plus "verts" et une éco-redevance sur les camions. Sur la question des énergies, il a été validé une augmentation de l’énergie renouvelable et une économie d’énergie grâce à l’ouverture de chantiers sectoriels. L’après-midi, les négociations se sont intensifiées concernant la dégradation de l’environnement et ses répercussions sur la santé humaine avec pour seul objectif : préserver l’environnement. Ainsi, d’ici 2008, les produits phytosanitaires contenant des substances cancérigènes et mutagènes seront interdits à la vente et un plan de surveillance des populations vulnérables doit être mis en place.
 
 
Dans le but de contrôler la pollution de l’air et le bruit, un plan "particule" devrait voir le jour dans les prochains mois. Notons enfin l'adaptation de la veille sanitaire aux risques émergents, incluant l’anticipation des risques liés aux nanomatériaux. Nicolas Sarkozy a par ailleurs annoncé jeudi que l’Etat allait investir « un milliard d’Euros sur 4 ans pour les énergies du futur et les moteurs du futur, la biodiversité et la santé environnementale ».
 
 
Noémie Blanchet
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire