Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Une surdose de sulfite à cause du vin


le 06 septembre 2012
Près de 40 millions de Français boivent du vin au cours de l’année et 1 millions d’entre eux seraient en surdose de sulfite.

Partenaire

Une surdose de sulfite à cause du vin

Antonin Iommi- Amunategui, le fondateur de Vindicateur.fr met en avant un rapport de l’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire) mettant en cause le vin et son apport en sulfite. 

Qu’est ce que le sulfite ?
Ce sont des composés chimiques dérivés du soufre. Ils sont utilisés comme conservateur pour le vin entre autres. Le sulfite à trop forte dose peut provoquer différents symptômes comme des éternuements, des démangeaisons, des douleurs abdominales, maux de tête ou encore des crises d’asthmes pour les plus fragiles.

Le sulfite, un danger !
Ce rapport montre que 3% des adultes dépassent la dose journalière admissible de sulfite. Cette surdose viendrait essentiellement de la consommation de vin. En effet, le vin constitue près de 70 % de notre apport en sulfite. Donc d’après les derniers recensements faits par l’Insee près d’un millions de Français seraient en surdose. Les plus touchés sont bien entendu les consommateurs réguliers qui ne sont pas forcément de « gros » consommateur. Pour certaines variétés de vin très sulfitées 20 à 25 cl suffisent pour être en surdose. De ce fait, d’après l’Anses pour ces consommateurs en surdose « le risque toxicologique ne peut être écarté ».

Le vin bio
Pour éviter cette surdose de sulfite, optez pour du vin bio. Ils sont fait avec du raisin bio et n’ont pas recours aux additifs chimiques autorisés. De plus, le vin bio ne présente aucun danger, bu en quantité raisonnable bien entendu. Ils sont très légers et n’entrainent aucune douleur au ventre ou à la tête.

Depuis cet été, le vin « issus de raisins bio » est véritablement qualifié de « vin bio ». En effet, la Commission européenne a mis en vigueur dès le 1er aout une réglementation plus stricte. La réglementation annonce que le taux de sulfites est réduit, l’acide sorbique et la cryoconcentration sont dorénavant interdis entre autres.

Attention ! Malgré les effets moins nocifs du vin bio, l’abus d’alcool reste dangereux pour la santé.

Alegre Lucie
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire