Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Maison écolo

"Emmener sa maison avec soi, ça n'a pas de prix", le témoignage d'Alice et Anthony sur leur tiny house

Le témoignage d'Alice et Anthony sur la construction de leur tiny house
Une tiny house est une maison mobile et miniature fixée sur une remorque. Bien souvent conçues avec des matériaux écologiques, elles disposent de tout le confort d’une maison classique mais en version compacte.
Un oeil nouveau sur le monde Autre regard
Alice Isaac et Anthony Faraut
Par Alice Isaac et Anthony Faraut
le 22 avril 2021

Plus qu'une mode architecturale, les tiny houses ou micromaisons sont devenues, en l'espace d'une vingtaine d'année, un véritable mouvement social. Symboles d'un mode de vie minimaliste, elles sont également populaires pour leur respect de l'environnement. Découvrez l'expérience d'Alice et Anthony qui ont donné une chance à la tiny house.


Partenaire

Venu des Etats-Unis, le mouvement des micro-maisons prend de plus en plus d'ampleur. Les tiny houses sont une solution peu énergivore, confortable et économique par rapport à une maison traditionnelle. Voici l'expérience d'Alice et Anthony, racontée également sur leur compte Instagram.

FemininBio : Qu’est-ce qu’une Tiny House ?

Alice Isaac : Une tiny house, c’est une vraie maison mobile miniature fixée sur une remorque, de l’extérieur ça ressemble à un petit chalet sur roues grâce à son ossature bois. Bien souvent conçues avec des matériaux écologiques, on les appelle aussi les micro maisons, elles disposent de tout le confort d’une maison classique mais en version compacte puisque pour pouvoir circuler sur la route, une tiny doit respecter le gabarit routier qui est d’environ 2,50 m de large pour 6 m de long et ne surtout pas peser plus de 3,5 t.

Comment en avez-vous entendu parler ?

On avait déjà vu quelques reportages sur l’habitat léger et on avait beaucoup aimé l’idée d’un logement plus écologique avec juste le nécessaire et ce côté tourné vers l’extérieur. L’idée d’en faire notre résidence principale a commencé à faire son chemin mais avant de se lancer dans le projet et pour être sûr que ce n’était pas une idée un peu farfelue de notre part, on s’est dit que ce serait quand même plus sûr d’aller quelques jours dans une tiny pour appréhender l’espace disponible et tester concrètement les usages quotidiens. Du coup, on a loué une tiny du Ty village de Saint Brieuc pendant nos vacances en Bretagne et on a adoré l’expérience.

Pourquoi avoir choisi ce type de logement ?

Cela faisait déjà quelque temps qu’on essayait de devenir de vrais apprentis minimalistes, ce n’était pas gagné car on avait tendance à accumuler plein de choses pas toujours utiles et on s’est dit que la tiny nous imposerait la discipline pour faire un vrai tri. Moins de bazar ça veut aussi dire moins de temps à ranger, nettoyer et plus de temps à consacrer à faire ce que l’on aime, passer du temps avec nos proches etc.

Quels sont les avantages selon vous ?

Le premier critère a été d’avoir un habitat plus écologique, plus cohérent avec le monde auquel on aspire pour demain. Une tiny consomme environ 3 fois moins d’eau et 2 fois moins d’énergie qu’un habitat classique et surtout n’implique pas d’artificialisation des sols. Au-delà de ça, on voulait devenir propriétaire sans s’endetter sur 25 ans et le budget d’une tiny permet vraiment ce compromis là. Enfin, c’est le côté nomade de la maison qui nous a aidé à nous décider, se dire que si un jour on doit aller vivre ailleurs, on n'aura pas à organiser un énième déménagement et qu’il nous suffira d'emmener notre maison avec nous, ça n'a pas de prix.

>> A lire aussi : Ma maison écologique

Comment s’est déroulé le chantier ?

On a confié la construction à un professionnel en Savoie, l’entreprise Toc Toc Tiny qui travaille avec des acteurs locaux et des matériaux de récupération. On voulait quand même participer au chantier et on s’est chargé de toute la partie modélisation 3D, électricité et peinture de la tiny. Nos parents nous ont aidé dans ces étapes et ça nous fera de beaux souvenirs ensemble. La construction aura duré presque 5 mois et si tout se passe bien on devrait s’installer d’ici fin avril.

Qu’en pense votre entourage ?

Au début, certains de nos proches ont d’abord pensé qu’on voulait une tiny pour les vacances, quand on a expliqué que c’était pour y vivre à l'année, ça a un peu surpris et puis petit à petit en faisant visiter, en montrant les plans 3D, même les plus sceptiques se sont laissés convaincre et tout le monde est super enthousiaste maintenant. Au final c’est assez marrant, car la plupart des gens qui rentre dedans pour la première fois nous disent “ah mais c’est super grand en fait”. D’ailleurs, on a récemment lancé une page Instagram @the_happy_tiny sur laquelle on partage les étapes du chantier et aussi la démarche qui nous a amenée jusqu'ici et pour l’instant on a que des retours super positifs. Ça nous conforte complètement dans notre choix et on espère que ça pourra aider des personnes qui hésitent encore à se lancer !

Nos auteurs

Logement écologique : Alice et Anthony ont construit leur tiny house
(©Alice et Anthony)

Ensemble depuis 3 ans, Alice et Anthony vivaient jusqu'à présent dans le pays de Gex dans l'Ain. Désormais ils ont prévu de s'installer en Haute Savoie avec leur tiny house. Vous pouvez retrouver Alice Isaac et Anthony Faraut sur leur compte Instagram The_happy_tiny.
Pour en savoir plus sur la construction de Tiny Houses, rendez-vous sur le site Toctoctiny.fr

Partenaire

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire