Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Astrologie

Les énergies de la Nouvelle lune du 28 juillet en Lion

Cette Nouvelle Lune en Lion nous interroge sur ce qui compte le plus pour nous.

Pixabay
Christian Maillé
Par Christian Maillé
Publié le 26 juillet 2022

Voici un aperçu de la prochaine nouvelle Lune en Lion qui aura lieu le 28 juillet 2022 à 5° 39 du Lion avec une « incidence » sur l’été importante.


Partenaire

Le Lion est le signe de feu le plus exacte de notre identité solaire, du feu qui nous a été remis à l’origine (tout le mythe de Prométhée). Plus nous serons en connexion avec ce feu intérieur, prêt à écouter notre cœur et à rayonner notre énergie d’âme et créatrice, plus le potentiel de notre Être sera actualisé. Cela demande en cette phase d’unité Lune Soleil, égo/âme de répondre à qui nous sommes vraiment, y compris dans l’accueil de notre ombre pouvant se manifester sous formes de violences, d’un « mal » quel qu’il soit, ce qui nous demande d’assumer la responsabilité de notre « vouloir » et « pouvoir » créateur de notre réalité.

À rappeler, que quand nous répondons, réactivons négativement en excès dans notre quotidien, ce sont nos forces de conditionnement qui sont en cause, non l’extérieur, qui n’en est que le résonateur ! Cela dans l’accueil peut-être un miroir de prise de conscience et du feu qui nous anime.

Mars, le maître du Bélier (où se trouve Jupiter pour longtemps), est conjoint à Uranus et le Nœud Nord. Il nous incitera à choisir notre engagement dans notre quête.

A lire aussi Nos humeurs varient-elles vraiment en fonction de la lune ?

Uranus, Mars et le Nœud nord dans ce signe du Taureau signifient que nous aurons encore des événements soudains et inattendus impactant nos modes de vie, notre société et en lien avec la terre (le signe du Taureau).

La tension dans l’air qui attise le feu

Cette tension se retrouve dans cette Nouvelle Lune, une tension d’une énergie en friction. Cela s’explicite par les aspects tendus entre les planètes, entre Mars (Arès, le combat à mener, l’orientation de la force dans l’acte), Uranus (l’éveilleur) et le Nœud nord (le karma en cours), Saturne (gardien du karma et de vérité) et Mercure (la parole, le contrat) et nous le verrons, ce qui sera du respect de l’engagement, mais pas tout de suite, car ce climat s’amplifiera dans les deux premières semaines du mois d’août. Le positif de cette tension, c’est qu’elle pousse à une libération des autorités abusives, à s’éveiller dans le respect des valeurs humaines et les affirmer. Cela sera aidé par un trigone, un aspect facilitateur à Jupiter, (Zeus, celui qui octroie les opportunités de croissance et feu de notre enthousiasme), nous devrions donc en recevoir. Toutefois cela demandera de la patience, du discernement, car Jupiter va entrer en rétrogradation et même revenir un temps dans le signe des Poissons. Il faudra donc attendre probablement l’hiver 2023 pour voir une sortie aux enjeux des luttes de territoires, de pouvoirs, et que la conscience s’ouvre à une intelligence collective et bienveillante. Espérons-le. Dans ce sens, cette Nouvelle Lune pose avec évidence des lignes d’intentions possibles qui seront déterminantes quant à la suite, tout cela va se jouer en chacun.e et dans l’humanité. A ce jour, il est important de comprendre que l’on se retrouve dans un vécu du jeu des forces entre Saturne et Jupiter, (planètes complémentaires), de l’apprentissage juste du pouvoir. Il s’agit de deux forces qui vont jouer un rôle dans notre équilibre de vie sociale, dans notre approche collective, et aussi notre possible de s’expanser, croître en comptant sur notre structuration, construction et solidification. Cela nous poussera à une reconnaissance de la portée de nos actes et de nos choix, d’autant que Mars sera très présent, qu’il est celui qui permet d’acter, déclencher.

A lire aussi 3 rituels à pratiquer pour célébrer la lune

Que signifie tout ce feu ?

Le feu est nécessaire à tout processus alchimique, c’est-à-dire de « transmutation », cette apparence de va et vient, destruction/création. De même que le conflit appelle à une évolution de conscience, à comprendre l’ordre des lois universelles, ce qui est juste au fond, ce qui est harmonie et ce qui nuit à cette harmonie. Le feu est l’agent nécessaire dans le creuset alchimique de toute vie. Dans ma symbolique, le feu intense que nous rencontrons cet été accélère, amplifie notre nécessaire besoin de transmuter, de conscientiser ce que nous n’osons pas brûler, pas seulement de calories, mais de nos illusions à conserver ce qui est déjà « cendres ». Le phénix naît des cendres, après le feu. Ce que l’on pensait « mort », « destruction » renaît autrement dans une force neuve et éclairante d’un autre temps à vivre. À quoi et qui sommes-nous prêts à laisser dans ce feu (dans une conscience d’un feu sacré) ? Ce feu agit sur toute la terre, une mutation sans retour est en train de se vivre dans tous les règnes, quand la mise à feu est faite, on ne peut plus arrêter le processus. Ce feu sera à la hauteur des intentions mises au cours des dernières décennies. Chaque Nouvelle Lune réimpulse les intentions, celle-ci, n’échappe pas à la règle des cycles évolutifs. Mais chaque Nouvelle Lune peut, cependant, réorienter l’énergie, l’intention. Cette Nouvelle Lune est donc essentielle à ce que l’on vivra cet automne. Ce début d’août demande une attention dans ce que l’on va mettre au feu et de mise à feu dans notre processus de conscience évolutif.

L’image Sabian

Des formations rocheuses surplombant un immense canyon.

Cette image symbole interroge sur la notion de permanence et d’impermanence, des consommations éphémères, du faux bonheur, et demande à s’ouvrir à une vision plus vaste, étendue, à d’autres perspectives de conscience de ce qui est à l’œuvre dans la nature, et au sein de l’évolutif de notre conscience. Le temps est venu de lâcher le faux roi, ou reine, comprendre ce qui est notre fondement et respecter la place de chacun.e dans l’ordre de l’univers, y compris la sienne.

Conseils

Les forces masculines, l’Animus est donc très dynamisé dans son feu, on peut le voir dans l’actualité et notre quotidien. On aura besoin d’eau, de Yin, et de la Source du cœur pour éteindre l’incendie des forêts, des villes et de la nature humaine, pour que cesse « l’incidence » sur notre vie, le feu de l’égo dévorateur, destructeur et qu’il reprenne sa place derrière et dans la transparence du vrai moi. L’antidote, douceur et humilité, prendre le temps de l’eau sous toutes ses formes, et de son sensible. De se rappeler cette question : quel usage feront nous de notre étincelle ontologique, un brasier destructeur ou une illumination merveilleuse au sein de nos ténèbres ? Mieux vaut une prise de terre efficace, marcher en conscience sur les chemins de nos vacances, de cet été, d’embrasser son ombre, et les arbres, compter sur les forces de la nature pour nous aider à l’ancrage, à la régénération. Mieux vaut être à l’écoute de notre énergie créatrice, de s’y accorder pour s’aligner au plus juste de nos intentions et directions de notre projet sens de vie, aspiration d’incarnation avec foi dans son cœur vaillant et aimant, s’osant en vérité. Finalement, qu’est-ce qui est si important ? L’important c’est… À chacun.e de compléter.

Il est temps de vivre cette transmutation de notre plomb noir et lourd dans notre vécu et de le laisser devenir cet or rayonnant, mais attention, tout or ne brille pas de la Lumière de l’Amour.

Que le feu sacré de votre étincelle d’être soit !

Notre auteur

Astrologue, coach-artiste spirituel et symbiologue énergéticien, Christian Maillé est co-auteur avec Julie Gorse du livre Astrologie de l’âme, paru aux éditions Le lotus et l'éléphant.
Le site de Christian : souffledartmonie.com

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire