Programme TV

Les documents de l'info : "Les avocats du diable", l'avocat mexicain plus cher que l'opium

Publié le 4 juillet 2019
En 2017, le Mexique en a produit 2 millions de tonnes d'avocats
En 2017, le Mexique en a produit 2 millions de tonnes d'avocats
© unsplash / twinsfisch

Le Mexique est connu pour ses cartels de drogues. Mais ce n'est plus la Marijuana ni l'opium qui leurs rapportent le plus, c'est l'avocat. Le nouveaux dossier des "Documents de l'info", jeudi 4 juillet sur France 2.

Quand on dit cartels mexicains, on pense automatiquement aux drogues en tous genres. Et pourtant, un produit inattendu est devenu plus rentable que l'opium : l'avocat. Et les mexicains sont prêts à tout pour être numéro 1 du marché. 

Conséquences environnementales

Dans l'état du Michoacán, les plantations d'avocatiers ont triplé en l'espace de 30 ans. La culture de ce fruit nécessite énormément d'eau, ce qui génère de forts dérèglements environnementaux : assèchement des nappes phréatiques et près de 150 000 hectares de forêt rasés pour étendre l'espace cultivable. En 2017, le pays en a produit 2 millions de tonnes pour près de 2,5 milliards de dollars de recette. 

Guerre civile

Au delà des dégâts environnementaux, un drame humain se joue sur place. Les cultivateurs font l'objet de rackets. S'ils refusent de payer la taxe de 10% sur leur chiffre d'affaire mensuel, ils sont enlevés, torturés et tués. Des actes d'une extrême violence qui ont profondément marqués les locaux qui pouvait retrouver le corps d'un proche atrocement mutilé sur le pas de leurs portes.

Hommes, femmes, enfants... ils sont des milliers à avoir payé le prix fort pour s'être opposé aux cartels. Une situation telle qu'une milice de producteurs d'avocats s'est formée pour protéger les civils et les plantations. Ils se placent à l'entrée des villes et contrôlent les allers et venues des gens.

Satisfaire la demande occidentale

Si les cartels s'en prennent aux cultivateurs d'avocats, c'est que celui-ci est devenu "l'or vert" du Mexique. Il est synonyme de bonne alimentation, de santé. C'est la raison principale de l'augmentation si rapide de sa production. Les occidentaux en sont les consommateurs principaux, notamment la France, premier en Europe. Mais les États-Unis ne sont pas en reste avec une consommation annuelle de 17,8% des avocats produits. 80% de la production mexicaine leur est destinée alors que la californie est connue pour sa production d'avocats. 

Donald Trump souhaite renégocier les accords de libre-échange ALENA pour imposer une taxation d'échange qui changerait totalement les règles du marché actuel.

>> "Les avocats du diable", une enquête des "Dossiers de l'info", jeudi 4 juillet 2019, à 23h45 sur France 2. 

 

Abonnez-vous à FemininBio en version papier/pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

 

Articles du thème Protection de l'environnement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte