Voyage responsable

Envie de vacances green ? Découvrez quelques idées pour voyager écolo

Publié le 11 juin 2020 - Mis à jour le 12 juin 2020
Cindy Chapelle est sophrologue depuis dix ans. Elle est l’auteure d’ouvrages sur la sophrologie et plus largement sur le bien-être et anime le site www.laslowlife.fr. Diplômée en sociolinguistique et en valorisation du patrimoine culturel, Audrey Baylac est l’auteure du blog L’Atelier Bucolique, dédié au slowtourisme, et organisatrice de séjours en slowtourisme à My Slow Travel, proposant de faire le choix de privilégier les vacances écologiques. Son site : atelierbucolique.com
"Lorsqu’on parle de crapahuter hors des sentiers battus, il s’agit bien de s’extraire de ses propres habitudes de voyage"
"Lorsqu’on parle de crapahuter hors des sentiers battus, il s’agit bien de s’extraire de ses propres habitudes de voyage"
© Leio McLaren / unsplash

Au quotidien, vous essayez de réduire vos déchets et adopter des gestes écoresponsables. Mais en vacances, ce n'est pas toujours facile de conserver ces bonnes habitudes et ne pas complètement lâcher prise. Cette année, vous allez tenter l'expérience pour la première fois : vous partez pour des vacances écolo. Pour bien vous préparer, voici 4 conseils de base pour limiter la production des déchets et l'empreinte écologique pendant votre voyage au vert.

Cet article est un extrait du livre Voyager sans avion de Cindy Chapelle et Audrey Baylac aux Editions Plume de Carotte.

 

 

 

 

Préserver l’environnement

Parmi les quelques règles à respecter en voyageant dans la nature, évoquons à titre d’exemple celle de suivre à pied les chemins tracés pour éviter de piétiner les espèces animales et végétales qui s’épanouissent dans les paysages traversés. Car lorsqu’on parle de crapahuter hors des sentiers battus, il s’agit bien de s’extraire de ses propres habitudes de voyage, de ne pas forcément suivre l’attrait touristique, et non de nuire à l’environnement par son simple passage. De plus, après le pique-nique, on récupère tous ses déchets, même les épluchures de fruits (éléments étrangers au milieu) et on reste discret pour respecter la vie des animaux sauvages. À pied comme en voiture, des consignes sont indiquées sur des panneaux aux abords des sentiers. Il est par exemple indiqué de bien refermer des clôtures (passage d’un chemin à travers champ) ou encore de tenir son chien en laisse (nos amis canins sont même interdits dans certains parcs nationaux).

Observer la faune et la flore

C’est au gré des chemins que vous allez découvrir la faune et la flore du milieu naturel que vous arpentez. N’hésitez pas à vous équiper de mini-guides pratiques pour parvenir à identifier telle fleur ou tel oiseau. Par ailleurs, les jumelles s’avèrent être un outil indispensable pour l’observation animalière. À chaque pause, prenez le temps de voir de près le paysage qui vous entoure ainsi que ses discrets habitants. Quel bonheur de découvrir un chamois sur une crête ! Outre l’observation, certains prendront plaisir à faire de la photo tandis que d’autres se lanceront peut-être dans le dessin botanique.

Préparer sa trousse de toilette écologique

La trousse de toilette est l’indispensable de nos voyages. Aussi, il faut très peu d’organisation. Et ce sera un véritable plus pour notre bien-être et pour la planète ! Car une trousse de toilette peut rapidement contenir des produits toxiques et nocifs pour l’environnement. En effet, si nous ne sommes pas vigilants sur les produits que nous choisissons, ceux-ci sont directement reversés dans les eaux, la terre, la mer. L’idéal est de penser sa trousse de toilette de façon minimaliste, et au final de rester assez simple en termes de produits de beauté. Car c’est important de voyager léger !

>> A lire sur FemininBio Trousse de voyage : quels produits bio pour le week-end ?

Pour la toilette, privilégiez un savon naturel sans agent, dans une boîte de transport, ou du gel douche en vrac dans un contenant réutilisable. Cela minimisera ainsi les emballages. On peut aussi avoir des brosses à dent en bois ou en bambou (certaines brosses à dent sont en bioplastique). Privilégiez l’achat de produits de beauté naturels, labellisés en cosmétique biologique. Ainsi que pour l’achat du maquillage, en complétant avec des lingettes microfibres réutilisables comme alternative aux disques de coton. Un des produits les plus importants à avoir dans sa trousse de voyage sera une crème solaire ecofriendly ! Les crèmes solaires causent beaucoup de dégâts dans les eaux des rivières et des mers. Elles ont une incidence importante sur la nature.

Prévoir son matériel de pique-nique

Il est recommandé de prévoir quelques affaires de base pour son kit cuisine en voyage. Ainsi, on est sûr de minimiser la consommation d’emballages uniques. L’indispensable est d’avoir deux ou trois sacs en tissus, toujours sur soi. Ils seront très utiles pour les achats du quoti- dien ou les courses. Pensez aussi à prendre quelques sacs en tissu pour les achats en vrac de fruits, de légumes, de légumineuses, etc. L’autre objet à avoir absolument sur soi, c’est la gourde ! Un Thermos, pour les pauses détente en randonnées, accompagné de tasses ou de verres réutilisables. Pour les pique-niques, des couverts réutilisables sont la base pour une pause repas zéro déchet. Vous pouvez aussi prévoir des serviettes de table en tissu, cela ne prend pas de place et c’est tellement pratique ! En tous les cas, il est toujours important (d’autant plus dans l’effort comme lorsque l’on voyage à pied) de prévoir des provisions, de bien se nourrir et de bien s’hydrater.

Abonnez-vous à FemininBio en version papier / pdf ou achetez notre dernier numéro en kiosque ou en magasin bio !

Articles du thème Tourisme vert
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte