Femmes inspirantes

"Consommer équitable nous assure de meilleures conditions de vie", Béatrice Boakye, productrice de cacao

Publié le 11 mai 2018
Etudiante en médias internationaux, je suis passionnée de mode, beauté et bien-être. Je souhaite désormais mettre à contribution mes connaissances pour vous partager des astuces qui peuvent améliorer notre quotidien, tout en se sentant belle et responsable.
© Kate Fishpool

Propriétaire de 2 hectares de production de cacao au Ghana, Béatrice a vu la vie de son village changer après la certification Fairtrade/Max Havelaar de la coopérative où elle travaille, Asunafo North. Voici l'interview d'une femme engagée pour sa communauté.

Comment vous êtes-vous engagée dans le commerce équitable ?
Après avoir épousé mon mari, j’ai été amenée à travailler à ses côtés pendant 25 ans dans la coopérative de producteurs de cacao Asunafo North, coopérative qui a été certifiée Fairtrade/Max Havelaar en 2012, dans la région de Brong Ahafo. Lorsqu’il a décédé, j’ai hérité de ses terres, dont une partie a été léguée à un de mes fils et j’ai pu conserver 2 hectares. Mes autres fils travaillent en ville comme maçon et menuisier.
Autrefois, ma plantation de cacao était très sommaire mais depuis que ma coopérative a obtenu la certification Fairtrade/Max Havelaar, les membres de ma communauté ont pu y constater des changements... J’ai pu ainsi leur prouver l'importance de rejoindre notre coopérative. Grâce à la coopérative, j’ai appris à gérer la production de cacao de manière durable et surtout à réduire les intrants chimiques (engrais). J’ai aussi diversifié mon exploitation en cultivant des bananes plantains et en élevant des chèvres pour pouvoir mieux subvenir aux besoins de ma famille. D’autres productrices membres de la coopérative se sont lancées dans la production de savon « Alata Samina », fait à partir des déchets de cacao. Elles ont travaillé sur ce projet de diversification de leurs revenus avec l’aide d’Asunafo North et l’Institut de Recherche du Cacao au Ghana. Chacune des participantes a reçu un micro crédit leur permettant d’acheter les équipements nécessaire à la production de savon. Elles s’engagent à former au minimum deux femmes de leur communauté par an afin d’étendre les bénéfices de cette nouvelle entreprise.

A lire sur Fémininbio : Ethique, social et écologique : on adopte le commerce équitable !

Quels sont les points qui sont encore à améliorer ?
Il est essentiel de continuer à former les producteurs et productrices de ma communauté et de les encourager à se joindre à la coopérative de producteurs de cacao d’Asunafo North pour qu’ils puissent bénéficier de l’appui et des effets du commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar.
L'engagement des jeunes dans la culture du cacao s’avère être difficile. Beaucoup de nos jeunes souhaitent se lancer dans l'agriculture mais il n'y a pas assez de terre à cultiver cela.
Pour moi, le changement climatique est l'un des plus grands défis auxquels je suis confrontée. Depuis trois ans nous souffrons du manque de pluie et cela affecte la productivité. Il est donc de plus en plus difficile de s’organiser dans la plantation de cacao.

Ce que le commerce équitable a changé dans ma vie ?
Le commerce équitable m’a permis de vivre de ma production, de nous organiser dans la coopérative et d’investir la prime au développement dans différents projets.
La communauté a pu acheter des ordinateurs pour l'école locale et construire un nouveau bâtiment scolaire.
Asunafo North a aussi utilisé la prime de développement pour acheter et distribuer des intrants naturels pour nos cultures. Pour permettre un accès continu à ces produits, Asunafo North a ouvert un magasin. Le magasin permet ainsi aux producteurs et productrices d'acheter des intrants et d’autres outils à un coût inférieur à celui du marché. Par exemple, les machettes sont vendues à un rabais de 20%. Le magasin soutient également une agriculture vivrière améliorée en vendant des semences de maïs, agriculture essentielle pour les producteurs et productrices de cacao afin d'améliorer la sécurité alimentaire de leurs familles. Le magasin est aussi ouvert aux personnes qui ne sont pas membres de la communauté.
Par conséquent, nous produisons du cacao tout en préservant l’environnement, en améliorant les bonnes pratiques des producteurs et productrices qu’en leur assurant une meilleure qualité de vie.

A lire sur Fémininbio : La Quinzaine du commerce équitable engagée pour l'égalité femmes-hommes

Un message aux consommateurs ?
Consommer équitable, ça nous assure à nous, producteurs et productrices d’Asunafo North, de meilleurs prix pour notre cacao et de meilleures conditions de vie et de travail. Le véritable levier de changement repose maintenant sur les achats de produits équitables par les consommateurs. On compte sur vous !

Articles du thème Commerce équitable
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !