Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Lait de vache, blancheur trompeuse


le 11 juin 2009

Partenaire

Le lait est habituellement considéré comme un aliment de base de l’enfant or on parle de plus en plus de ses méfaits. Quels sont-ils ?

Le lait est un aliment destiné au veau, donc non spécifique à l’homme. D’ailleurs, quand l’enfant consomme du lait de vache pour la première fois, les perturbations sont immédiates : selles claires, nausées, vomissements et parfois des réactions cutanées. Si l’enfant finit par s’adapter, le terrain est en revanche fragilisé. L’encrassement tissulaire se manifeste aussi par des inflammations de la sphère ORL. De plus, après 3 ans, l’enfant ne fabrique plus de réinine qui lui permet de digérer le lait. À la clé, gaz et ballonnements.


Un enfant peut-il se passer de produits laitiers ? Et le calcium ?

Bien sûr que oui. Si le lait de vache est très riche en calcium, il est pauvre en vitamine D qui permet de le fixer. Mieux vaut privilégier d’autres aliments. J'ai retiré de mon alimentation tous les laitages depuis 20 ans et mon calcium s'en trouve très bien.


Quelles sont les alternatives ?

La plus simple : les laits végétaux. Le lait de soja n’est pas la panacée mais un mélange amande/riz est parfaitement adapté aux enfants. Et sinon, de nombreux végétaux comme le chou, le sésame, le navet, l’amande assurent un apport en calcium suffisant pour petits et grands.

Nature et Découvertes
Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire