Partenaire
Inspirer, Faire du bien

Les poissons finlandais toxiques


le 28 août 2007
Vingt ans après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, les poissons finlandais restent encore toxiques.

Partenaire

L’Autorité finlandaise de sécurité alimentaire a affirmé hier dans un rapport que certaines régions les plus exposées au nuage radioactif présentaient encore un danger pour la vie humaine. La population peut courir un risque d’empoisonnement et le taux de pollution reste encore élevé.

Les poissons ainsi que les champignons de ces zones seraient jugés nocifs pour l’alimentation de l’homme vingt ans après la catastrophe. La consommation de césium-137 (radio-élément) recommandée par les normes européennes est de 600 becquerels par kilo. C’est le taux de radioactivité maximal autorisé. Cette mesure a été atteinte et même dépassée pour 20% des poissons et pour plus de la moitié des champignons comestibles étudiés en 2005.

Attention donc de bien surveiller la provenance de vos aliments !

F.M.

Partenaire

Vous aimerez peut-être

Coups de cœur

Chaque semaine, des partages conscients et inspirants dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous gratuitement !

Partenaire